AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Flood :: Rp's terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

{X} Sous une pluie de Chocapic {Ezio}

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Mar 4 Aoû - 5:24
J'avais eu le temps de me changer après le taff que j'étais déjà partie en courant pour faire mes courses. J'avais fini le taff beaucoup plus tard que prévu et le magasin fermait dans un peu moins d'un heure. Je regardais ma montre : dix-neuf heures douze... Pourquoi les magasins ne fermaient-ils pas à vingt-deux heures comme dans certaines régions ? Je prenais ma voiture pour y arriver en dix minutes me garant comme une grand mère aveugle avant d'aller chercher un caddie... Putain qu'est ce que je hais faire les courses !... Mais en vue de la gueule de mon frigo il était temps, je n'en pouvais plus des pâtes et du riz... Je rêvassais dans les rayons, appuyer sur mon caddie telle une enfant de dix ans, lasse et puis je partais dans mes pensées, versant quelques articles sur mon chemin...

Et là le con revint à mon esprit... M'enfin plutôt le nommer Sexy Boy ! Au matin après une nuit parfaite, mon portable m'avait sortie des bras d'Ezio... Un des gamins de l'école était tombé bien méchamment, bref je devais accourir au plus vite... J'avais eu beaucoup de mal à sortir du lit en voyant huit heures sur le réveil du bel endormi et je m'étais glissée hors du lit difficilement, ses bras m'entourant assez fermement. Sans faire de bruit je m'étais rhabillée, cherchant mes fringues aux quatre coins de la chambre... J'étais sortie de la chambre non sans en avoir profité pour venir embrasser le coin de ses lèvres. Dans le salon j'avais réussi à trouver une feuille de papier et un crayon pour y noter : «  Merci pour cette nuit Sexy Boy, je ne m'échappe pas comme une voleuse, petite urgence au taff. Si l'envie te prend tu pourras me joindre par ce numéro 06 50 45 01 70 »

Nous avions échangé par sms depuis, mais je n'avais pas pu le voir... Les gamins de l'école trouvaient toujours le moyen de me faire finir à pas d'heure ou de me faire venir la nuit... Je n'en pouvais plus de ce rythme... Il devait être tout aussi occupé de son côté car, je n'avais rien reçu aujourd'hui et à vrai dire je n'avais pas vraiment pu envoyer quoi que ce soit non plus... Je me mordillais alors la lèvre inférieur en râlant intérieurement...

Mon caddie se remplissait doucement pendant que je rêvassais sans vraiment faire attention à où j'allais lors qu'elle apparu de nul part... Cette pile de Chocapic de trois mètres de haut... Super promo... J'avais laissé mon caddie dans un coin marchant tout en étant dans la lune lorsqu'un gamin en pleine course de caddie la percuta... Bien sûr il fallait que je sois là... Mon regard s'agrandit lorsque la pile se laissa tomber sur moi, me protégeant le visage de mes bras le mieux possible... Mais ça ne fait pas tout je tombais pour me faire ensevelir par les boites... Plus jamais je ne mangerai de Chocapic de ma vie... Help... Je crois que je suis maudite...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mar 4 Aoû - 9:43
Le temps ne passent vraiment pas ! La routine est revenue s’installer dans ma vie. Boulot métro dodo. Le truc bien soulant ! Bien qu’une chose ait égailler un peu mes journées quand même. Depuis que Taylor est partie de chez moi, disparaissant complètement au réveil, je ne l’ai plus revu. Bien sûr nous l’avions souhaitez, nous avons continué à discuter par téléphone, mais mal chance pour nous, le travail bloquait. Si ce n’était pas de son côté, cela était du mien et ça devenait vraiment frustrant comme situation, mais bon, on finira bien par ce revoir un jour…

Aujourd’hui j’ai eu finis plus tôt le travail et quand je repense à chez moi, je me dis qu’il serait peut-être temps que j’aille me chercher un truc à becter au supermarché non loin d’ici. Je ne tarde pas à me retrouver dans le magasin. Je ne prends pas la peine de prendre à panier à course et je m’en vais directement faire un tour dans chaque rayon. Je regarde chaque étagère à la recherche d’un truc qui me donnerait fortement envie de manger, mais je ne trouve rien. Quoi que… Un truc me fait de l’œil, mais je continue ma route pour voir si autre chose ne serait pas bien plus intéressant encore.

Je me ferais bien des pattes… Je m’en vais vers le rayon des pates avant d’entendre un gros bruit de carton. Je tourne la tête rapidement, voyant que c’est une pile qui vient de s’effondrer sur… Quelqu’un ! je m’avance rapidement vers la personne, retirant quelque carton de sur elle.

-Est-ce que ça…. Taylor ?!

Est-ce vraiment elle ? Je n’en crois limite pas mes yeux de la voir ici. Je me sens comme un gamin qui vient de voir la plus belle chose de sa vie, mais j’essaye de rester le plus naturel possible. Je lui attrape la main pour l’aider à se relever. Je la regarde dans les yeux en souriant tendrement. Je suis vraiment content de la voir et je suis un peu content qu’elle ait eu un accident de carton pour me faire tourner la tête sinon je l’aurais certainement pas vu… Une fois debout, je lui lâche la main.

-Ça va ? tu ne t’ai pas faite mal j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Mer 5 Aoû - 5:10
J'ai la tête qui tourne avec cette chute de carton... Cela semble durer une éternité jusqu'au moment où quelqu'un daigne venir me sauver la vie. Je ne le reconnais pas de suite c'est lorsque j'entends mon prénom que je lève mon regard vers mon sauveur : Ezio... Si j'avais su qu'il fallait penser à lui pour qu'il apparaisse d'un coups je l'aurai fait plus intensément depuis longtemps... Il attrape ma main et m'aide à me relever. Mon regard croise le siens, encore à moitié sonnée et son sourire tendre me fait aussi sourire... Je me sens un peu con et il faut toujours qu'il m'arrive une connerie lorsqu'il y a quelqu'un qui me plaît dans les parages... Sa main quitte la mienne après qu'il m'ait relevé, elle était chaude et agréable tout comme son regard que je lâche, me mordillant la lèvre en passant mes doigts dans les cheveux. Ramène ta main dans la mienne !!!... Mais ça je ne le dis pas, je me contente de lui répondre simplement.

« Ça va... J'ai juste un peu la tête qui tourne... »


Je dois avoir bien une dizaine de bleus qui vont apparaître d'ici peu, mais pour le moment je pense que ça, je me sens juste comme si.. Bah comme si je venais de me faire écraser par une tonne de boite de Chocapic ! La tête me tourne et je m'agrippe légèrement à son bras, regardant le sol, je ferme les yeux l'espace d'un instant. Un responsable du magasin arrive en courant vers nous me demandant si tout va bien, s'excusant peut-être un millier de fois... J'en soupire et relève ma tête pour lui faire signe de ne pas chercher plus loin ça m'agace... Il s'excuse encore un millier de fois avant de me dire qu'il m'offre mes courses...

Bah voilà une bonne nouvelle... Je le remercie d'un sourire avant de remarquer que j'agrippe toujours le bras d'Ezio... J'enlève ma main  pour ne pas le gêner plus longtemps de ma prise, meêm si j'aurai pu rester plus longtemps... Ma moi intérieure en bouderai presque, mais en dehors je suis tout sourire. Je lève mon regard vers le siens, bien contente de m'être faite écrasée par ces boites de céréales, je ne pense pas que je l'aurai vu sinon...

« Tu fais quoi ce soir ? »


Quitte à avoir les courses de payées, autant en profiter... Peut-être bosse-t-il ? Je prie pour que non, ayant voulu le revoir depuis cette nuit... Son regard m'avait manqué et ma moi intérieur fait des bonds...

« Tu pourrais passer manger... Si tu ne fais rien ? »


Pitié qu'il ne passe rien ! Je lève mon regard émeraude vers le siens, inclinant ma tête de côté me mordillant inconsciemment ma lèvres inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mer 5 Aoû - 6:51
Elle me répond que ça va avant qu’elle ne s’agrippe à mon bras et que je n’entende le magasinier s’excuser mille fois en venant vers nous. Je regarde Taylor du coin de l’œil, remarquant le signe qu’elle fait à l’homme. Elle m’a pas l’air en forme… Quoi que, voilà qu’elle ne m’agrippe plus et elle finit par me regarder dans les yeux, sourire aux lèvres pour me demander ce que je fais ce soir. Pourquoi elle aimerait savoir ça ? Elle a une idée derrière la tête ? Je finis par vite le savoir quand elle m’invite à souper chez elle ? Je suis plutôt surpris de sa demande. Je ne m’y attendais pas du tout, je dois l’avouer et je ne sais pas trop quoi dire, ni quoi faire. Je reviens du boulot et je n’ai qu’une envie, me doucher, me changer et me poser… Mais je la vois enfin ! Par total hasard en plus ! Je finis par soupirer un peu contre moi-même avant de la regarder d’u air désolé quand je lui réponds finalement.

-Je viens de terminer le boulot…Je… Je suis dégelasse, mais tu ne trouveras pas d’inconvenant à ce que je me douche chez toi ?

Je finis par lui sourire. J’aime bien la taquiner un peu pour voir ses réactions, mais j’ai vraiment envie de profiter de cette chance que j’ai eu de pouvoir la croisé ici. Je viens poser mon bras sur ses épaules, la tirant un peu vers moi en gardant toujours mon sourire taquin.

-Alors… Que vas-tu me préparer de bon ? J’espère que ce sera mangeable…

Je retire mon bras en marchant plus loin. Je me tourne un peu pour la regarder, le sourire aux lèvres toujours. C’est fou ! Depuis que je l’ai vu, j’ai le sourire… Bref, on s’en fou ! Je finis par revenir près d’elle, prenant un air sérieux, mais je dois avouer que je cache un rire. Je me mords la lèvre pour ne pas rire et je me mets à côté d’elle, du côté ou sont les boites.

-Je devrais rester près de toi avant que tu ne te fasses écraser par autre chose…

Je sens que je vais pouffer de rire, mais non, je dois résister ! Je reste à ses côtés, attendant qu’elle ne se remette à marcher quand un détail me revient. Elle veut m’offrir le diner… Je ne vais tout de même pas venir les mains vident !

-Bon ! Tu veux boire quoi beauté ? Je paye les boissons et tu n’as pas le droit de refuser…

Je la regarde en coin jusqu’à ce qu’elle me réponde pour que je puisse me diriger vers le rayon boisson. Faudrait peut-être que l’on sorte de ce rayon pour qu’elle oublie sa mésaventure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Jeu 6 Aoû - 1:16
Je vois son air désolé arrivé de loin et mon sourire commence à se décomposer en une petite moue déçue... Et ce sale gosse s'en amuse beaucoup car après m'avoir dit de manière assez confuse qu'il voulait rentrer pour se laver il me demande s'il peut se laver chez moi du coup... Je passe du coq à l'âne et de la moue déçue à un grand sourire.. Il en faut peu et je venais d'avoir peur car, je ne sais pas quand nous aurions pu nous recroiser comme ça par hasard.

« Je te prête ma douche sans aucun soucis ! »


Il passe son bras sur mon épaule, me rapprochant de lui tout en se riant de moi en silence. Je le vois au sourire qui trône sur ses lèvres et ça me fait lever les yeux au ciel... Je n'y peux rien si mes émotions me trahissent souvent sur mon visage, c'est un vrai handicap quelque fois ! Je lui donne un coup de fesses pour qu'il arrête avec son air fière, tout en levant mon regard vers le siens... Il me pose alors la question fatidique ! Qu'est ce que je vais faire à manger ce soir... Ce doit être un ramassis d'émotions qui passent sur mon visage car, je n'y avais pas réfléchis du tout. Si j'avais été seule j'aurai fait une pizza sans aucun doute ! Une nouvelle pique sur ma cuisine et je lui poke les côtes.

« Oh, je suis assez bonne cuisinière lorsque j'en ai envie ! »


Je ris, sachant qu'elle maladroite je suis, j'ai eu des expériences culinaires étranges des fois, mais sinon je me débrouille assez bien !

« Je peux faire... Un porc au caramel ? »


Bon ce n'est pas le plat le plus rapide à faire, mais ce sucré/salé me donne envie et je ne me fais pas ça souvent car, seule c'est pas marrant de manger ce genre de choses. Le voilà qui me taquine de nouveau lorsque l'on passe de nouveau devant un promo empilée... Il change de côté pour se mettre du côté des boites. Je ris.

« C'était même pas ma faute, mais celle d'un gamin en course de caddie ! »


Je prends d'ailleurs le miens au passage, tout en restant prêt de lui. Ce qu'il y a dedans n'est pas très diététique : Nutella, chips, bières, pâtes et autres encore bien nourrissant ! Je vois à son regard et à son sourire rieur qu'il en encore envie de se moquer de moi...

« Moque-toi ! »


J'en ris aussi. Il est vrai que je suis maladroite. Trop même ! Il m'est arrivé de marcher dans la rue et de trébucher sur un pauvre cailloux une fois, m’étalant de tout mon long... Jamais sans une égratignure, mais la fierté en prend toujours un coups... J'attrape au passage quelques légumes et des sauces pour le plat de soja, haussant les épaules lorsqu'il me demande ce que je veux boire... Pas une cuite comme la dernière fois, en tout cas !

« Hum, prends ce que tu veux, ça m'ira ! »


C'est, je ne suis pas compliqué et de toute façon quoi que j'mange ou quoi que j'boive, ce qui me fait le plus plaisir au fond c'est qu'il vienne à la maison, que je puisse plonger mes iris émeraude dans les siennes ce soir ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 7 Aoû - 5:27
L’idée de pouvoir prendre une douche chez elle me rend heureux comme un gamin. Qui aurait cru qu’une douche pouvait me faire cette effet ? Je ne le savais pas moi-même avant cette instant, mais je suis encore plus heureux quand elle me dit ce qu’elle pense cuisiner. Je ne peux m’empêcher de sourire à pleine dent avant qu’elle ne me dise que je peux prendre ce que je veux. Mmmh. Je pense bien prendre du soft, genre de la limonade ou autre plutôt que de prendre de l’alcool. J’en ai servi assez aujourd’hui et j’en suis presque dégouté. Je m’avance donc avec elle, cherchant le rayon boisson quand je vois celui des alcools que je décide de passer avant d’enfin trouver les boissons soft. Je regarde un peu ce qui pourrait donner envie, mais ne sachant pas de trop, j’attrape une bouteille de Fanta et une de Coca. Je les maintiens avec un bras avant de la regarder.

-J’ai ce qu’il me faut et toi ?

J’attends de savoir si elle a terminé ces courses, voir même devoir le suivre pour pouvoir les terminer avant que nous finissions par aller à la caisse. Le magasinier qui s’inquiétait pour Taylor s’en occupe et dès qu’il la voit, il ne peut s’empêcher de demander encore une fois si elle va bien, s’excusant encore et toujours en lui disant de passer avec le caddie sans faire passer les articles au scan. Pour ma part, je dépose les bouteilles sur le tapis, les paye et retourne à ses côtés, regardant un peu son caddie.

-Tu as vraiment besoin de toute ses cochonneries ? Tu as eu une déception amoureuse ou quoi ?

JE la regarde sérieusement avant d’attraper quelque sac pour commencer à les remplir de ses courses, y glissant les bouteilles que j’ai choisis. Mes mains enfin pleines de sacs, je la suis pour ranger le caddie et enfin nous mettre en route pour aller jusqu’à chez elle, mais arrivant devant la porte du magasin pour sortir, je m’arrête, la regardant en coin avec une tête de gamins. Comme s j’allais demander une sucette et qu’il serait impossible de lui refuser !

-Tu m’allume une cigarette et me la met entre les lèvres ? J’ai un peu les mains pleines…

Je lève les sacs pour les lui montrer, faisant une petit moue mignonne pour la taquiner. J’ai envie d’une cigarette, oui c’est vrai, mais je m’arrête surtout pour voir vers ou elle va, ne sachant pas si elle est à pied ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 7 Aoû - 6:41
Je le suis, pas de cuite ce soir, ce sera Coca et Fanta ! Je le remercie en silence, je ne sais pas si j'aurai été apte à me lever demain matin sinon ! J'aquiesce lorsqu'il me demande si c'est bon pour moi après avoir regardé dans mon caddie... Normalement c'est bon, du moins je l'espère et au pire j'improviserai si c'est le cas ! Nous nous dirigeons vers les caisse et le magasinier m'intercepte encore une fois en s'excusant de nouveau, faisant sortir mon caddie sans rien payer comme promis. Je lui souris et le remercie et me maudis pour le coups d'avoir pris si peu ! Tant pis, et puis de toute façon, vivant seule, mes placards ne se vident pas beaucoup.

Je m'avance un peu, observant Ezio à la caisse, l'attendant pendant qu'il règle. J'aurai dû passer ses articles avec les miens il n'aurait pas payé. Je vois ensuite son regard sur le contenu de mon caddie et je tire une petite moue lorsque qu'il reproche toutes les cochonneries qui si trouvent.

« Pas du tout ! Juste que seule, j'ai la flemme de cuisiner ! »


Je lui donne un petit coup de fesse dans les siennes pour l'embêter, l'aidant à remplir les sacs de mes propres courses. J'attrape un des sacs pleins avant de le voir porter les deux autres, me dirigeant vers la sortie. Une fois dehors il s'arrête. Je tourne mon regard vers le siens et il me regarde comme un enfant qui veut me faire un petit caprice... Je ris à sa demande, regardant ses mains pleines, je pose alors mon sac par terre, attrapant dans la poche de mon jeans mon paquet de clope. Je m'approche de lui, posant la cigarette entre mes lèvres pour l'allumer, tirant une fois dessus. Mais bien avant de la lui poser sur ses lèvres je viens y déposer les miennes, attrapant sa lèvre des miennes avant de me séparer de lui. Je lui pose la cigarette sur ses lèvres, lui souriant à pleine dents. J'en avais envie depuis le moment où il m'avait sortie des boites de Chocapic. Je me retourne ensuite pour aller jusque ma voiture, ouvrant le coffre pour y glisser mon sac, l'attendant pour qu'il y mette les autres sacs.

« Tu montes avec moi ? Ou tu as trop peur du danger que je peux être ? »


Je ris, à vrai dire je pense ne pas avoir de conduite dangereuse, mais c'est juste pour le taquiner, rien de plus. J'arrive du côté conducteur et m'y installe, l'attendant pour démarrer et quitter le parking. Je m'allume à mon tour une cigarette sur la route, lui lançant quelque regard. Je me sens comme une gamine, un sourire en coin des lèvres... Ma petite moi intérieure saute de joie de partout, tandis que je reste calme, allumant légèrement en fond la radio.

« Tu auras qu'à te laver pendant que je prépare à manger. »


J'irais bien me laver avec lui, mais me rappelant la nuit passé ensemble et me connaissant, nous ne mangerons jamais si ça commence... J'en souris à ces pensés, me dirigeant vers la plage que je longe sur un petit kilomètre avant d'arriver devant une petite villa... Je me gare dans l'allée tranquillement. La villa est accueillante, mais rien d’exceptionnel, des plantes un peu partout qui vivent leur vie car, je suis loin d'avoir la main verte, mais ça reste propre. Les jours d'ennui je vais quand même me battre avec ce jardin pour qu'il reste propre. Je sors de la voiture et me dirige vers le coffre pour en sortir les courses.

« Bienvenue chez moi ! »


J'attrape un des sacs et le laisse prendre les mêmes que tout à l'heure pour pouvoir ouvrir la porte et le laisser entrer... J'enlève mes chaussures tournant mon regard vers le siens, sourire aux lèvres.

« Fais comme chez toi ! »


L'intérieur est propre et rangé, je l'avoue je suis légèrement maniaque. Mon chat miaule à mon arrivée et vient se glisser dans mes pieds. Combien de fois il a pu me faire tomber en faisant ça... Je souffle, essayant de ne pas me casser la figure une nouvelle fois, ce serait comique et de trop pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 7 Aoû - 8:04
Quand elle est seule, elle a la flemme de cuisiner. Ça veut dire qu’elle va cuisiner pour moi ? Je la regarde poser son sac de courses à terre, allumant une cigarette que je vois arriver vers mes lèvres, mais au dernier moment, elle se retire de devant mes lèvres pour sentir les siennes. Un frisson me parcourt. Je suis totalement surpris, je ne m’y attendais vraiment pas, mais pas du tout ! Je ne sais même pas quoi penser. Nous avons tout de même coucher ensemble… A-t-elle une réelle attirance pour moi ? Je ne sais pas quoi penser, je suis perdu ! La cigarette est enfin entre mes lèvres et je me contente de tirer dessus en me posant toute sorte de questions, comme… Ce qu’elle pense de moi, ce qu’elle recherche etc… Je ne peux pas nier que l’idée me fait trouiller, mais je verrais bien après tout et puis, je me sens bien auprès d’elle…

Je la vois marcher devant moi avant d’ouvrir le coffre d’une voiture pour y mettre son sac. Sa voiture ? Surement ! Je pose ses sacs dans le coffre quant à sa question je souris en venant me poser sur le siège à côté. Elle pensait que j’allais avoir peur ? Je mets ma ceinture de sécurité par obligation, non pas crainte de finir ma gueule dans le parebrise et j’ouvre la fenêtre pour jeter mes cendres dehors. Durant le trajet, ma cigarette est consommée et balancer par la fenêtre quand elle met un fond de radio. J’hoche la tête à ses paroles, fixant devant moi en étant assez à l’aise avec sa conduite. Les musiques qui passent sont un peu nul, mais ça occupe les oreilles durant la route.

Nous longeons la plage avant d’arriver, quelque minute plus tard devant une petite villa, entourer d’un jardin plutôt sympa et entretenu quand elle se gare, coupant le contact avant de sortir. Je fais donc pareil, me disant que l’on est arrivé avant de marcher vers le coffre pour récupérer les coures dans le coffre quand elle me dit bienvenu. Je reste toujours derrière elle, la laissant me diriger dans sa marche quand elle ouvre sa porte, me laissant entrer et je suis supposé faire comme chez moi ? Je n’y arriverais pas. Je ne sais pas agir comme chez moi alors qu’on est chez elle ! C’est en dehors de mes compétences et je reste donc bloquer devant la porte, sac à la main quand je remarque… Un chat ! Je … JE …. Je me plaque, dos contre la porte en état de panique, mais le chat fini par venir vers moi, se frottant contre les sacs. Merde ! J’ai de la bouffe !

-Taylor…. TAYLORRRRRRRRR !!! Je suis allergique aux chats….

J’inspire rapidement, me faisant transpirer en l’attendant et dès que je vois sa tête me fixer, je reste plaquer, n’osant pas bouger ? Je laisse passer quelque minutes avant de me détendre, le sourire aux lèvres, je finis par m’avancer vers la cuisine pour poser les sacs avant de me retourner vers elle.

-Tu y as cru ? J’ai failli me convaincre d’être allergique aussi !

Je retire les affaires de mes sacs, les posant sur le plan de travail avant de ne plus trop savoir quoi faire. J’ose même pas lui demander la douche.. Je suis presque, gêné d’être chez elle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 7 Aoû - 12:07
Je vais poser mon sac sur ma table haute prêt de la cuisine, tournant mon regard vers Ezio qui reste sur le pan de la porte avant de se mettre à hurler... Je fais un bond. Comment ça allergique aux chats ? Et merde ! Il est collé au mur et n'ose plus bouger alors que mon chat vient se coller à lui... Et oui l'appel de la bouffe comme on dit... C'est vrai que j'aurai pu y penser et lui demander, mais je n'ai pas l'habitude de voir des gens allergique aux chats dans mon entourage. Ni une ni deux je me précipite sur la pauvre MiniPouce qui n'a rien demandé pour la prendre dans mes bras.

« Aaaaaah je suis désolée, je ne savais pas !!! »

Je la mets dehors et referme la porte derrière elle avant de souffler et de me laisser tomber sur le tabouret prêt de la table... Je m'en veux terriblement, il aurait pu gonfler et faire un œdème, et dans le pire des cas, j'aurai du l'envoyer à l'hôpital pour une détresse respiratoire... Ma tête me tourne, je pense trop vite et à toutes les catastrophes possibles avant de le voir sourire en s'approchant de moi... Une blague ? C'était une blague ? Oh le con ! Je le regarde avec de gros yeux et par réflexe je lui balance la première chose qui me passe par la main : Le paquet de pain de mie.

« Mais t'es fou ! J'ai faillit faire une attaque ! »

Je tire une grosse moue boudeuse, reprenant mon souffle... Et MiniPouce qui miaule devant la baie vitrée... Je la regarde et me lève pour aller lui ouvrir..

« Va attaquer le méchant Monsieur et lui mettre des poils partout ! »

Je reviens avec ma moue boudeuse, même si s'en est pas trop une vu qu'avec lui dans la pièce j'ai un peu du mal... Bah oui quoi vous avez vu sa gueule de con ? Et il me sourit encore amusé en plus ! Et putain son sourire quoi ! Mais malgré ça je vaincrais et continuerai à bouder un peu... Une petite minute encore... Je m'approche de lui et passe ma main dans ses cheveux les ébouriffant.

« Arrête de te moquer ! J'vais te montrer la salle de bain si tu veux toujours te laver ! »

Je rangerais les courses tout à l'heure lui tendant ma main pour l'inviter à me suivre, me dirigeant vers la porte de ma chambre, puis vers la porte prêt de mon armoire pour l'ouvrir sur une grande salle de bain. Bah oui j'aime ce qui est spacieux et ma baignoire/douche est loin d'être petite... Je laisse la porte ouverte, le laissant entrer. Je me dirige vers l'armoire prêt du lavabo pour me hausser sur la pointe des pieds et tenter d'attraper une serviette propre que je viens déposer sur le rebord de la baignoire.

« Par contre je n'ai que des gels douches sucrés.. Tu vas devoir sentir la femme !  Oh et j'ai... »

Je sors l'espace d'un instant pour revenir avec un t-shirt que j'avais posé sur la chaise de bureau. Celui qu'il m'avait prêté lorsque j'avais dormi chez lui. J'étais partie en le portant et l'avais lavé pour le lui rendre lorsque je le croiserai de nouveau. Avec l'espoir plutôt de le recroiser...

« C'est à toi ! Je n'ai rien d'autre à te prêter, sauf si tu veux un jogging rose bonbon! ...Je vais commencer à préparer à manger donc si tu as besoin de quoi que ce soit je suis à côté ! »

Je lui souris et le laisse dans la salle de bain, me passant la main dans les cheveux en sortant. J'avais presque oublié le porc au caramel et j'avais toutes ces courses à ranger...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 8 Aoû - 0:08
Sa réaction est presque comme je m’y attendais, bien que je la trouve tout de même un peu excessive. Quoi que… Je réfléchis un peu et…Non c’est vrai que ça peut aller loin une allergie. Je la regarde mettre le chat dehors ? Non pas dehors ! Elle finit par comprendre que c’est une vilaine blague que je lui faisais avant de recevoir un paquet de pain sur moi. J’éclate de rire comme un con et je ramasse la paquet qui est à terre à présent. Elle a failli faire une attaque ? A ce point ? Je la regarde bouder, souriant en coin avant d’entendre des miaulements. Taylor ne tarde pas à agir en allant ouvrir la porte pour le laisser entrer en lui disant de m’attaquer ? Haha ! Je suis presque sûr qu’il l’écoutera… Façon de parler hein ! Qu’est-ce que je disais… Voilà que le chat s’installe sur le comptoir pour regarder la bouffe en miaulant.

Elle finit par me dire d’arrêter de me moquer, voulant même me montrer la salle de bain. Elle me tend la main et je ne traine pas à la lui prendre tendrement. Nous passons par sa chambre. Je passe vite le regard sans trop m’y attarder parce que je n’aime pas faire cela avant qu’elle n’ouvre une autre porte qui mène à la salle de bain. Elle est assez grande, mais je ne détaille pas le local du regard non plus avant de la regarder se mettre sur la pointe de ses pieds pour attraper un essuie qu’elle dépose sur le bord de la baignoire. Je me retiens de rire et de dire une connerie quand elle est assez sérieuse, me parlant du gel douche et de… Elle a quoi ? Je la vois s’en aller avant de revenir près de moi, tee shirt à la main ? J’arque un sourcil quand elle finit par me dire que c’est le mien. Ah ok, je ne l’avais même pas remarquer… Elle termine ses paroles en sortant alors que le tee shirt est dans mes mains. Je le fixe avant de sortir de la salle de bain, la voyant non loin, je la suis, posant le tee shirt sur son lit.

-Taylor… Tu n’as pas un pantalon autre que rose bonbon à me passer ? Pour le tee shirt… Tu peux le garder.

Je la regarde un instant avant de repenser à la cuisine. J’inspire profondément avant de lui attraper la main pour la tirer jusque-là, lui lâchant la main quand j’arrive finalement devant les courses, étaler sur le plan de travail. Je pose mes mains à plat sur le comptoir avant de la regarder à nouveau.

-Le souper… Ça prend du temps à préparer non ? Je vais t’aider et après j’irais me doucher… Ne cherche pas à me foutre dans la salle de bain, je n’y resterais pas !

Je détourne le regard pour regarder les courses, m’amusant alors à les trier de manière à ce qu’elle n’ait plus qu’à les attraper par lot, placard ou frigo. Faisant le tri, mon regard se pose sur le chat quelque fois. Il a faim ? Il est gourmand ? Je souris en voyant sa tête me fixer comme s’il me suppliait de lui donner quelque chose, mais je suis désolé, je n’ai rien pour lui…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 8 Aoû - 14:00
Je m'apprêtais à sortir de la salle de bain lorsqu'il me retint pour me dire de garder le t-shirt en le posant sur mon lit. Je regarde le vêtement, au fond toute contente comme une fillette de quinze ans... Pour le coups je suis un peu dégoûtée de l'avoir lavé, il n'y a plus l'odeur de son parfum dessus : Crotte ! Intérieurement je boude pour le coups, mais extérieurement je réfléchis... Autre chose qu'un jogging rose ? C'est pas évident, je suis célibataire et lorsque je vagabondais, j'invitais rarement des hommes chez moi voir carrément jamais, donc rien n'a été oublié... Depuis mon arrivée ici Ezio doit être un des premiers mecs qui me plaît à rentrer chez moi ! Puis lumière dans mon cerveau de blonde je lui fais signe d'attendre. J'ai bien un jeans que mon père avait laissé derrière lui lorsqu'il était venu m'aider à m'installer.

« Oh ! J'ai peut-être un jeans à mon père ! »


Je me dirige vers mon armoire tendant le bras, me haussant sur la pointe des pieds pour essayer de l'attraper, mais en vain... Je sens son sourire moqueur dans mon dos, avant de me retourner vers lui...

« Aide-moi au lieu de rire ! »


Et oui je ne suis pas grande et j'en ris aussi. Certes dans la moyenne, mais j'ai du mal pour certaines choses. Les armoires du haut de ma cuisines servent de débarra car, je ne peux pas les atteindre sans tabouret ! Il sait maintenant qu'il aura un jeans pour après sa douche qu'il ne semble pas vouloir prendre de suite car, rapidement il reprend ma main pour me traîner dans la cuisine. Je n'ai pas le temps d'en placer une pour râler qu'il me dit qu'il m'aidera et que de force ou non il n'ira se laver qu'une fois la cuisine faite.

« Mais... Il n'y a pas grand chose à faire ! »


Bref, pas besoin d'insister sa réponse est clair... Il va m'aider et il commence déjà à trier mes courses... Je lèves les yeux au ciel avant de passer derrière lui pour mettre ce qu'il y a à mettre dans le frigo à l'intérieur, faisant de même pour ce qui est des placards. MiniPouce revient à la charge en montant sur la table. Je soupire et la prend pour la mettre par terre.

« MiniPouce pas sur la table j'ai déjà dit ! »


Oui, je suis gaga avec mon chat, mais je n'y peux rien... Je choppe dans un des placards un paquet de croquettes que je vais verser dans sa gamelle ce qui la fait arriver en courant et en ronronnant très fort. Je souris avant d'aller me laver les mains pour faire à manger.

« Je m'occupe de la viande et tu fais les légumes ? »


Je sors une carotte, une courgette, quelques champignons et deux échalotes que je pose sur la table avant de sortir la viande... Je vais devoir enlever tout le gras et la couper toute fine. C'est le plus chiant. Je lui sors une planche à découper, ainsi qu'une seconde plus petite pour moi avec les couteaux adéquates. Je sens mon estomac grogner pour le coups... J'ai faim et la barre aux céréales de ce midi était un peu légère... Je lui explique qu'il faut tout couper en dès pas trop gros avant de commencer mon « œuvre ».

Levant de temps à autre mon regard vers le siens, inconsciemment je souris, inclinant ma tête de côté, puis rebaissant mon regard sur la viande, avant de me mordiller la lèvre et de le regarder à nouveau...

« Tu sais, je suis vraiment contente de t'avoir croisé aujourd'hui... Pas dans des circonstances normales, mais ça me fait plaisir... »


Je ris, légèrement gênée par ce que je viens de dire... Je ne sais pas ce qu'il pense de moi et certes nous avons parlé par textos, mais rien de plus... Peut-être n'étais-je qu'un plan cul d'un soir avec une amitié possible derrière, mais être avec lui me fait me sentir bien... Je ne sais plus vraiment où me mettre pour le coups, ce n'est pas mon genre de faire ce genre de confessions... Mais il me plaît !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 8 Aoû - 22:23
Je la regarde parler au chat, venant lui donner des croquettes avant de venir près de moi pour me donner l’occupation des légumes. J’hoche la tête pour dire que je suis d’accord quand elle me donne plusieurs légumes à découper. J’attrape la carotte et me met à l’éplucher sur la planche qu’elle m’a donné en prenant bien compte que je devrais les couper en dés juste après. Je fini par couper les extrémité de la carotte pour les mettre avec les déchets avant de commencer de faire des rondelles. Je manque de me couper quand elle me dit qu’elle est contente de m’avoir croisé. Je m’arrête un peu dans ma découpe pour la regarder avant de reprendre mon activité. Je ne sais pas quoi lui répondre et c’est en regardant ma carotte diminué que je lance un « Pareil … » un peu timide. Comment sommes nous arriver là ? C’était tellement plus facile de lui parler par texto… J’arrive au bout de ma carotte quand je la regarde en coin.

-Tu me montres un peu comment tu fais ? Enfin… Tes dés quoi….

Je ne suis pas un chef cuistot, mais j’apprends assez vite. Il me faut souvent regarder une première fois et ça se fait tout seul après. J’attends qu’elle me montre cela en lui tendant mon couteau, puis après quelque rondelle de couper je me sens d’attaque pour continuer en reprenant le couteau et lui soufflant un merci. Je m’applique au maximum pour lui faire quelque chose de correcte quand j’arrive enfin au bout. Ma planche est pleine de carottes… Je coupe le reste comment maintenant ? Je regarde de nouveau Taylor, un peu embêté cette fois.

-Je suppose que je ne dois pas vider ma planche à terre pour savoir continuer…

J’attends sagement qu’elle me donne un plat ou autre pour savoir vider ma planche avant de pouvoir continuer ma découpe. Après quelque longue minutes, j’en ai fini avec les légumes et il me reste les échalotes à faire. Je soupire un grand coup pour me donner du courage et je m’attaque à eux. Mouais… Voilà ! Ça me pique déjà les yeux, j’ai vraiment pas l’habitude de faire ça et je suppose que mes yeux le montre assez bien. Je ne me dégonfle pas pour autant, je termine encore une fois, ayant à présent fait tout ce qu’elle voulait que je fasse pour l’aider, même si… Je termine cette tâche les yeux rouges, la goute au nez ! Je renifle une dernière fois, posant le couteau sur la table avant d’attraper un sac de courses vide pour jeter les crasses dedans et faire de la place.

-Tu aurais confiance en moi pour prêter ta voiture ? Le jeans ne me dérange pas, mais pour mettre ça, je garde mes vêtements. Je voyais plutôt me mettre un jogging pour être à l’aise. Si tu ne veux pas, je mettrais ton truc rose pour le fun !

Je viens de dire quo là ? Ouais bon ok… je vais finir en pantalon rose je le sens bien… C’est moi qui l’aurait voulu après tout avec mes paroles. Ça pourrait être marrant. Espérant juste que mes jambe passe dedans… Elle est vachement plus fine que moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Dim 9 Aoû - 2:22
Sa réponse : pareil... C'est tout ? Intérieurement je suis légèrement déçue, je dois être la seule à penser comme ça.  Tant pis, je garderai quand même en tête la nuit que nous avions passé ensemble et la soirée de ce soir. Ça me fait quand même plaisir qu'il soit venu. Je lui montre ensuite comment je veux que soit la découpe lui donnant un grand bol pour qu'il y mette ce qu'il a découpé. Je met le feu sous la viande que j'ai coupé en morceaux tout fins et en lamelles pour les pré cuire.

Lorsque je me tourne pour voir où il en est, il pleure. Je ris en regardant les échalotes me moquant légèrement en vu de ses yeux rouge.

" Pleure pas elles sont pas bien découpé mais ce n'est pas grave !"


Je lui tire la langue prenant ses légumes pour les mettre à cuire dans une petite cuillère d'huile à côté de la viande. Je me lave les mains avant de me tourner vers lui. Lui prêter ma voiture ? En jogging rose. Je ris d'avance en l' imaginant en rose... pas très classe et pas très Sexy Boy... Je me passe là main dans les cheveux.

" je veux bien te prêter ma voiture si tu ne veux pas porter de jogging rose ! Et je doute fort que tu sois à l'aise dedans !"


Je secoue la tête en souriant. Je suis assez fine et il risque d'y être serré.  Je vais le chercher et le colle contre ses jambes en riant.

" je crois que ça va poser problème ! Un peu gay quoi !"


J'éclate de rire en le posant sur un tabouret lui disant qu'il fait comme il veut s'il préfère aller chercher des vêtements ou sinon il peut rester en boxer ça ne me dérangera pas pour le moins du monde, lui tirant la langue pour le coup. Je lui pose s'il veut mes clés de voitures sur le comptoir. Je prépare la marinade et ne d'y plonger la viande pour qu'elle caramélise.

" A la douché sexy boy dans vingt minutes c'est prêt !"


Je vais vers mon salon, mon chat me glissant encore et toujours dans les pattes, je le pousse doucement allant allumer ma chaîne hifi pour nous mettre un fond de musique... Un peu de Fakear ça fait toujours du bien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Dim 9 Aoû - 2:58
Je récapitule un peu ce qu’elle me dit. Je peux prendre sa voiture pour aller chercher un jogging, mais elle me sort tout de même le sien qui me parait vachement serrer et surtout, très court ! C’est sûre qu’avec sa je me ferais passer pour un gay, mais au moment où je me dis que je ferais bien de démarrer, elle me dit d’aller à la douche pare qu’on mange dans vingt minutes ? Mouais ok, donc je n’ai pas le choix de porter ce machin si j’arrive à rentrer mes cuisses et mon cul dedans. Je soupire un grand coup, baissant la tête avant d’aller vers la salle de bain en chopant au passage son jogging alors qu’un son de musique commence. Je la retiens cette nana !

Arrivé à la salle de bain, je me déshabille, me glissant sous la douche quand je cherche finalement un gel douche. Il y en a un là… Je l’ouvre pour le renifler et… Je vais vraiment paraitre gay avec ça et le jogging ! Elle n’a jamais eu d’homme qui venait ici ? Cette salle de bain et girl power ! Je soupire encore une fois, plaquant une grosse coulis de gel douche dans ma paume avant de me savonner le corps rapidement, me rinçant aussi vite dans l’espoir de ne pas trop sentir la femme ! Une fois rincé, je commence à me renifler de partout. Bordel ! ça colle à la peau ce truc ! Je reste sous l’eau encore quelque minutes avant de me décider de sortir, coupant l’eau en soupirant. Rien à faire, je sens toujours son gel douche… Au moins je ne pus pas, mais bon, y’a mieux comme odeur sur un mec quand même…

Sortant de la douche, j’attrape l’essuie qu’elle m’avait préparer pour me frotter le corps, m’arrachant limite la peau dans l’espoir que l’odeur s’atténue, mais je me fais plus mal que l’odeur ne s’efface… une fois sec et puant toujours autant, j’enfile mon boxer avant de regarder son jogging. Je soupire encore une fois avant de le prendre dans ma main, mes vêtements aussi et de retourner dans le salon, posant son jogging sur le divan.

-Désolé, mais y’a pas moyen que je mette ça avec l’odeur que ton gel douche m’a laissé sur le corps !

Je suis un peu grincheux, je l’avoue et j’attrape mes vêtements pour les pliés un peu avant de m’assoir sur son canapé, fixant le vide. D’un côté, ça ne me dérange pas tant que cela parce que j’ai son odeur sur moi, mais d’un autre côté, je préfère garder ma virilité et rien de tel que de la montrer en restant en boxer ! Elle m’a déjà vu à poil donc le boxer ne devrait pas la déranger, enfin… Si elle devrait finir en sous vêtement devant moi, ça me perturberait et heureusement que ce n’est pas son cas, mais de son côté, j’espère que ça ne la perturbera pas de trop…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Dim 9 Aoû - 6:04
Il part finalement dans la salle de bain tout bougon, et à vrai dire c'est de ma faute, je ne lui ai pas laissé le choix que d'aller se laver maintenant. Le temps que la viande absorbe le bouillon est ce sera prêt. Le temps qu'il aille à la douche je monte le son et je commence à bouger doucement en allant mélanger de temps en temps. Il semble prendre un peu de temps, mais tant mieux ça a le temps de cuire comme ça... Je me laisse tomber sur mon canapé lorsqu'il revient dans la cuisine en boxer se laissant tomber aussi à côté de moi... Je le regarde de haut en bas...

Putain le con ! Soit il à fait exprès ou soit c'est parce qu'il refuse de mettre le jogging... Il est en simple boxer... Je me lève du canapé me massant l'arrête du nez en me retournant à la cuisine... Ce mec est déjà sexy habillé mais en boxer encore plus... Je soupire faisant mine de mélanger... Je ne pensais pas qu'il allait me faire tourner la tête aussi rapidement et ça m'agace... Il veut se balader en boxer chez moi ? Et bien tant mieux pour lui, je me vengerai... Et s'il pense comme moi je pense pour lui il en sera aussi agacé... Je souris remettant le couvercle sur la viande.

« Dis, tu peux surveiller 5 minutes ? Je vais vite fait prendre une douche, je n'ai pas eu le temps non plus ! »


Un journée complète à l'internat était sportif entre les bobos dans les gymnases et autres dans mon cabinet.. Je le laisse dans le salon, lui posant la télécommande de la chaîne hifi à côté de lui, non sans lui jeter un coups d'oeil en lui disant qu'il peut changer s'il veut, j'entends de la salle de bain et tant que j'ai de la musique pour me laver ça me va !

Rapidement je vais me glisser sous ma douche que j'accueille à bras ouvert. Ça fait tellement de bien de se poser sous le jet bien chaud... Je vais ressortir légèrement écrevisse, mais je m'en fou pour le moment je savoure. J'attrape mon gel doche que je sens... Je ne vois pas ce qu'il lui reproche, je l'adore il sens les sucrerie et est légèrement pailleté. Bon okay, ce n'est pas très masculin, mais quand même, je ne vois pas ce qui lui déplaît... je lave mes cheveux et rapidement je sors de la douche. Je ne veux pas manger cramé non plus au risque qu'il n'ait pas mélangé assez souvent.

Je me glisse dans ma chambre en serviette que je laisse rapidement tomber sur mon lit sans avoir fait gaffe à la porte grande ouverte qui donne sur la cuisine. J'attrape un soutien gorge noir que je m'empresse de mettre et le shorty qui va avec. J'adore la dentelle ! S'en suit d'un petit short noir assez court que je passe et rien de plus... Il veut se balader à moitié à poil sans que je ne sois tenté ? Soit ! Je ferais pareil en me baladant en soutien gorge... Après tout je suis chez moi ! Je reviens après mettre séché les cheveux avec ma serviette, me dirigeant directement vers la viande avant de sourire..

« Je mets la table et on mange ? »


Le temps que les nouille chinoise que je viens de plonger dans l'eau qui bouillait le temps de ma douche, cuisent, je vais ouvrir ma baie vitrée et m'allumer une clope pour ne pas transformer la villa en fumoir. Je lui souris, sortant deux assiettes du placard et deux paires de couvert d'un des tiroirs... J'ai vraiment faim et l'odeur qui sort de la marmite n'arrange en rien la chose. Je sors les deux bouteilles qu'il a acheté du frigo après y avoir posé les verres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Dim 9 Aoû - 6:36
Je viens à peine de m’installer qu’elle ne tarde pas à se lever pour retourner à la cuisine afin de mélanger un peu pour ne pas que ça colle dans le fond. Je la regarde faire en coin avant qu’elle ne me demande de faire attention au souper pour qu’elle puisse faire pareil que moi, prendre une douche. J’hoche la tête rapidement, la voyant partir avant de me lever du divan pour aller dans la cuisine ou j’y reste pour mélanger de temps en temps comme un automatisme. Un petit temps se passe avant qu’elle n’ait enfin fini de se doucher. Je l’entends sortir et je regarde vers elle, voyant qu’elle passe en essuie qu’elle ne tarde pas à laisser tomber, me dévoilant son corps nue. Je me mords la lèvre avant d’inspirer fortement sous la douleur de la vapeur qui vient de me bruler.

-Merde !

Je prends mon courage à deux mains pour continuer de mélanger un peu avant d’enfin passer ma main sous l’eau froide quelque seconde. Revenant vers la casserole pour mélanger encore une fois, je la vois du coin de l’œil, s’approchant vers moi en soutiens et short. Je souris en coin, amuser par sa réaction. Elle me souris également avant de me demander si elle met la table pour que l’on mange. Je me contente d’hocher la tête quand je la regarde ouvrir la grande fenêtre pour s’allumer une cigarette avant de dresser la table. La cuisson ne m’a pas l’air encore au top, enfin, je sais pas, j’y connais trop rien pour ce plat.

-Je vois qu’on peut fumer chez toi. Je vais peut-être en profiter pour m’en fumer une rapidement avant qu’on ne mange.

Je pose la cuillère en bois sur le bord de la casserole avant d’aller vers mon pantalon pour chercher mon paquet de cigarette, m’en sortant une, je l’allume et je marche vers la grande fenêtre pour la fumer. Je me retrouve un peu en extérieur quand j’entends un miaulement près de moi, je tourne alors la tête voyant son chat. Je m’accroupi alors en lui souriant et me met à le caresser doucement, tirant sur ma cigarette quelque fois. Je cale assez sur le chat et s’en vraiment m’en rendre compte, je commence limite à lui parler.

-Dit moi, ta maîtresse a quelqu’un dans sa vie ?

Je me sens vraiment déconnecter, surtout apaiser par le chat ; Il finit par ce rouler sur le dos pour jouer avec mes doigts, j’en souris en coin, caressant son ventre du bout de mes doigts avant de retomber sur terre. Merde.. Je viens de lui demander quoi moi ? J’écarquille un peu les yeux avant de me retourner pour regarder vers Taylor…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Dim 9 Aoû - 8:30
Je le regarde du coin de l’œil fière de ma connerie. Pas quoi ? Il m'a cherchée ! Je continue de ma balader, prenant bien soin de me pencher lorsque je dois attraper un plat dans le placard du bas pour les nouilles chinoises. Il se dirige vers la baie vitrée pour s'allumer une cigarette pendant que je termine de mettre la table. Ce sera prêt dans même pas cinq minutes à en regarder le caramel qui s'est formé au fond. Il joue avec MiniPouce, la caressant et jouant avec elle légèrement. Je reste à le regarder un moment avant de me tourner vers le plat, le mélangeant un peu avec la cuillère en bois.

Ce qu'il demande à mon chat me fait sursauter pour le coup. Je tourne mon regard vers lui et lui fait de même vers le mien... Pour une fois je n'ai pas envie qu'il me regarde dans les yeux, ça me gène... S'intéresserai-t-il à moi ? Je me mordille la lèvre avant de m'approcher de lui, m'accroupissant en face de lui, je passe ma main sur le ventre du chat, faisant une petite voix comme si c'était l'animal qui parlait.

« Non, elle est toute seule ! »


Je ris, regardant l'animal avant de lever mon regard vers Ezio, lui souriant à mon tour avant de me lever, me passant la main dans mes cheveux. Ce que je viens de faire est complètement débile. Je me dirige vers mon salon, tirant une dernière fois sur ma cigarette avant de l'écraser dans le cendrier qui se trouve sur la table basse. Je me mordille la lèvre, venant par la suite couper le feu sous le porc et les nouille que je mélange aux légumes avant de poser le plat sur la table... Ça sent vraiment trop bon !

« C'est prêt ! »


Je m'installe sur l'un des deux tabourets, commençant à le servir en lui demandant de me faire un signe lorsqu'il en aura assez. Je met des pâtes dans son assiette et le porc par dessus avant de faire de même pour la mienne. La question qu'il a posé à mon chat me trotte dans la tête... Je réfléchis un moment en tournant ma fourchette dans les nouilles, le regard vide... Puis je lève mon regard vers lui.

« Et toi ? Tu as quelqu'un ? »


Je me mordille ma lèvre inférieure en le regardant. Après tout s'il n'était pas seul, se baladerait-il en boxer chez moi ? Je n'en sais rien, cet homme me perturbe au plus profond de moi-même et je me pose trop de questions ! Voilà !... Je glisse une fourchette de nouilles dans ma fouche, avant que mon regard ne croise sa main, rougie... Je fronce les sourcils, venant poser ma main dessus pour la prendre dans la mienne et la regarder...

« Comment tu as fait ça ? »

La rougeur m'indique qu'il vient juste de le faire, mais ça ne semble rien de trop grave... Un peu d'eau froide et ça devrait aller...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Dim 9 Aoû - 8:57
Nos regards se croisent et j’ai l’impression qu’elle rougit, mais je finis par tourner la tête de nouveau vers son chat pour continuer de le caresser. Je l’entends s’approcher de moi, se mettant accroupi à son tour, face à moi pour répondre à ma question. Alors elle est seule ? Elle finit par rire avant de relever son regard vert vers le mien en souriant avant de se relever. Elle est vraiment adorable quand elle veut. Je l’entends s’éloigner et c’est en chuchotant que je souffle au chat un merci. Je lui caresse alors la tête, derrière son oreille avant de me redresser, tirant une dernière fois sur ma cigarette quand je l’entends me dire que c’est prêt. J’entre alors, me dirigeant vers le cendrier que je remarque sur la table basse pour écraser ma cigarette avant de venir prendre place à table.

Je la regarde dans les yeux un long moment avant de regarder mon assiette se remplir. Je n’ai pas trop faim et je lui fait vite un signe de stop pour qu’elle commence à se servir à son tour. Nos assiette servit, je reste un peu songeur à ce qu’elle avait dit un peu avant, ne piquant rien du tout dans l’assiette quand elle me retourne la question. Je secoue doucement la tête, restant silencieux avant de soupirer pour attraper ma fourchette et piquer sur un morceau de viande que je goute. C’est vraiment bon ! Au moment où je pique à nouveau dans mon assiette, je la sens prendre ma main, la fixant même alors que moi je me demande ce qu’elle a, mais en vue de sa question, j pose mon regard sur ma main et la rougeur me fait tilt.

-Oh, juste un manque d’attention à ce que je faisais…

Comment pourrais-je lui dire que c’est de sa faute ? Après tout, elle s’est certainement venger de ma balade en boxer. Je finis par retirer ma main de la sienne en souriant en coin en lui disant qu’elle ne doit pas s’inquiéter parce que j’ai déjà tremper ma main sous l’eau froide. Sait-on jamais qu’elle pense à cela. Je mange à nouveau quelque fois avant de vider complètement ma bouche pour lui souffler.

-Tu as réussi ton plat, je me régale…

Je lève les yeux vers elle, souriant en coin avant de continuer de diner tranquillement, mais je commence un peu à avoir soif. Ça donne chaud et j’ai l’impression de transpirer à cause de la chaleur que l’assiette dégage. Je finis par attraper la bouteille de Fanta, la levant devant elle pour lui demander si elle en veut avant de me mettre au service . Je referme la bouteille et la pose à nouveau avant d’attraper mon verre pour boire quelque fois. Ça fait un bien fou ! Reposant mon verre, je la regarde en coin avant de venir la taquiner un peu.

-Alors comme ça tu as cuisiné rien que pour moi… En quel honneur ?

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ma question va devenir bien intéressante à ses réactions et réponses…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Dim 9 Aoû - 9:24
Je suis contente que le plat lui plaise... Manquerait plus qu'il trouve ça dégueulasse... Au pire des cas je lui aurait chauffé une pizza qui doit se trouver dans mon congélateur. Je lui souris, contente que ça lui plaise, continuant de manger, mon estomac me remerciant en vu de la dalle que j'avais. Je le remercie pour le verre de Fanta avant d'en boire une gorgée. C'est frais et ça fait du bien...

Lorsque je lève de nouveau mon regard vers lui il me pose une question qui manque de me faire m'étouffer... Il est con ou quoi ? Bien sûr que j'ai cuisiné rien que pour lui, ce n'est pas pour moi que j'aurai cuisiné ça c'est trop long à faire et lorsque je suis seule j'ai une flemme énorme lorsqu'il s'agit de bouffe. Mes cils papillonne comme pour lui demander de reposer sa question... Je dois devenir légèrement rose au niveau de mes joues...

« Ça n'était pas une bonne occasion ? »


Bon okay ce n'est pas la vraie réponse.... La vraie raison et que je voulais passer du temps avec lui, voir s'il y avait une possible suite à ce que nous avions passé comme temps ensemble le week-end dernier. Mon regard qui son regard pour mon assiette qui est presque vide... Je n'en peux plus, j'ai beaucoup trop mangé... Et puis je n'ai pas véritablement répondu à sa question et je ne sais pas si je dois m'aventurer sur ce sujet surtout que je n'aime pas me jeter à l'eau comme ça sans aucune bouée de sauvetage...

Je bois une nouvelle gorgée de mon Fanta, finissant le verre... Sa question m'emmerde... Pourquoi je devrais me jeter à l'eau d'abord ? Oui je suis têtue et bornée et j'ai ma fierté... Cette fierté qui me bouffe carrément souvent... Je lui souris en relevant mon regard vers le siens...

« Et puis... La dernière fois je suis limite partie comme une voleuse... J'ai beau avoir laissé un mot, j'avais envie de finir cette nuit tranquillement... »


Voilà c'est dit ? Je lui souris un peu plus tendrement avant de détourner le regard. Je n'aime pas dévoiler mes sentiments. Habituellement c'est moi qui écoute les gens se confier et dire le fond de leur pensé... Je me lève de mon tabouret, essayant de m'occuper les mains... Je lui demande sil en veut encore, m'allumant une cigarette tout en ramassant mon assiette pour me rasseoir en face de lui... Voilà que j'ai la bougeotte, il faut que je descende en pression doucement...

« Au point ou tu en es dans tes questions, tu en as d'autres de ce genre ? »


Je ris à ce que je viens de dire... Je ne suis plus à ça prêt de toute façon... Je lève ma main, pour passer mon doigt sur sa lèvre pour y enlever un peu de sauce que je pose inconsciemment à mes lèvres, mon regard dans le siens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Lun 10 Aoû - 7:04
Elle ose me retourner la question au lieu d’y répondre franchement ? Elle évite le sujet ou quoi ? Vu ses joues un peu rose, je l’ai surtout gênée avec ma question et cela me fait rire intérieurement. J’aime la perturber, la faire rougir, la faire rire et je vois que là, je suis plutôt bien parti ! Je cherche du regard la vrai réponse, mais elle détourne le sien pour regarder son assiette. Cela me rappelle que j’ai toujours la mienne à terminer et je continue donc à manger tranquillement avant que je ne la voit boire une gorgée de son Fanta avant de me regarder à nouveau pour me parler de son départ précipiter de la dernière fois. Que veut-elle dire par « j’avais envie de finir cette nuit tranquillement ? ». Je trouve qu’elle s’est plutôt bien terminée, mais le faite de repenser à notre nuit assez mouvementé, je me racle la gorge, ayant avalé une truc de travers et je bois alors un peu pour faire passer la gêne.

Elle finit par se lever de son tabouret, ramenant son assiette dans la cuisine et je me lève pour faire pareil, ayant laissé très peu dans mon assiette, mais j’ai un peu de mal à terminer, puis… J’ai l’appétit un peu coupé avec ce qu’elle vient de dire. Pas dans le mauvais sens bien sûr ! Nous nous installons à nouveau alors qu’elle s’allume une cigarette avant de me demander si j’ai d’autre question. Je me prends vite une cigarette que j’allume aussi, tirant quelque fois dessus avant de la regarder dans les yeux, la persan du regard pour essayer de savoir le vrai sur ma question qui va suivre, mais elle approche sa main de ma lèvre, la frottant avec son pouce avant de venir caresser la sienne, marquant sa lèvre d’un peu de sauce. Je me mords un peu la lèvre, détournant le regard pour continuer à fumer ma cigarette.

-Et tu voulais qu’elle se termine comment ?

Voilà que je repense à chaque détail de notre soirée et cela par sa faute ! il ne faut surtout pas que je pense à cela sinon je vais avoir encore plus chaud que je ne l’ai déjà ! Je détache ma cigarette de mes lèvres pour boire à nouveau, cette fois un grand coup, vidant mon verre. Je le garde en main, le fixant en le faisant tourner entre mes doigts, tirant sur ma cigarette quelque fois avant de me décider de me lever à nouveau pour retourner dehors prendre l’air, mais arrivant à la fin de ma cigarette et voulant ne plus trop penser à cette soirée passer à deux, je me retourner vers elle, allant écraser ma cigarette dans son cendrier avant de lui dire, fixant mon mégot.

-Ça te dit qu’on se regarde un film ou autre pour digérer tranquillement afin de continuer de profiter de nos disponibilités ?

Je relève finalement ma tête pour la regarder des plus sérieusement. Oui je suis très sérieux et en plus de cela, une image qui défile me fera penser à autre chose…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Lun 10 Aoû - 12:14
Mon esprit divague légèrement... Il m'embrouille... La question qui suit me fait le regarder de nouveau dans les yeux... Comment aurais-je voulu terminer cette nuit ??? Je regrette de lui avoir dit de poser n'importe quelle question... Je n'ai pas envie d'y répondre de peur de foncer droit dans un mur... Je prends une grande inspiration, le regardant se lever pour débarrasser également son assiette. Il s'allume lui aussi une cigarette avant de se rasseoir en face de moi... Je plonge mon regard dans le siens... De toute façon quitte à se prendre un mur autant se le prendre maintenant, non ?

« Je voulais me réveiller avec toi... Ne pas partir d'un coup... »


Je me mordille la lèvre, me redressant de nouveau pour regarder ailleurs... Putain pourquoi c'est moi qui doit me confier comme ça ? Parle-moi aussi, ça m'éviterai de foncer dans le mauvais chemin... Cet homme est indéchiffrable... Je n'arrive pas beaucoup à lire en lui, à savoir ce qu'il pense... Avec moi c'est facile tout se lit sur mon visage... Je me déteste pour ça...

Lorsque je cherche à le regarder de nouveau il est de retour prêt de ma baie vitrée. Il me tourne le dos... Je le regarde un moment sans bouger, plongée dans mes pensés. Je suis adossée à ma table haute...Je ne pense pas chercher plus loin s'il ne me fait pas de signe distinct sur ce qu'il se passe en nous... Pourtant il n'existe pas encore : ce nous si distinctif qui caractérise deux personnes... Je me passe la main dans les cheveux, secouant la tête pour sortir de ma divagation lorsque je le vois bouger, se dirigeant vers mon salon.

Il me propose de regarder un film... Je ne sais pas quoi vraiment regarder, je n'ai pas des masses de DVD et à la télévision il y a rarement des films très passionnant... J'ai sinon l'application des films à la demande sur mon plasma. Je regarde ça lorsque je ne bouge pas de chez moi ce qui est très rare...

« Pourquoi pas ! Tu as une idée de film peut-être ? »


Et là je commence à prier pour qu'il ne pense pas à un film d'horreur car, je ne supporte pas ça ! A la limite un film d'action ? Je ne sais pas... Je me dirige vers mon canapé, m'y asseyant pour allumer la télévision et me diriger vers le menu des films à la demande, lui tendant la télécommande en lui disant de choisir ce qu'il voulait regarder.
Pour le moment je croise les jambes en tailleur, collant mon dos au dossier du canapé pendant que je fait passer la chaîne hifi en mode cinéma. Je le regarder faire défiler les films un à un. J'aurai bien posé ma tête sur ses cuisses pendant le film mais je n'oserai pas pour le moment, trouvant l'ambiance entre nous assez tendue... Ambiguë... j'en suis presque mal à l'aise, mais je ne le montre pas...

Je retiens un soupire, préférant sourire... Ezio... Pourquoi es-tu aussi compliqué à comprendre ? Je me laisse m'enfoncer dans le canapé. Il est si confortable que plusieurs fois je me suis endormie dedans avec la flemme d'aller jusque mon lit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mar 11 Aoû - 5:23
Même si je lui ai demander de regarder un film, je n’arrête pas de pensées à sa réponse. Elle voulait se réveiller avec moi ? Ses réactions qui ont suivi sa réponse ne m’aide pas non plus à penser à autre chose. J’ai la forte impression de lui plaire bien plus que je ne pourrais penser. Cela me fait même un peu peur je dois l’admettre. Depuis que ma relation avec Angela s’est terminée, je n’ai jamais pensé me remettre avec quelqu’un ou même me laisser approcher par quelqu’un qui voudrait peut-être se lancer dans ce genre de relation avec moi. Peut-être que je devrais enfin me lâcher un peu, puis qui sait, je finirais bien par tomber sur quelqu’un de bien ?

Je finis par fixer la télévision qui s’est allumée et elle me met la liste des films que l’on pourrait commander pour regarder, me laissant même le choix du film. Je m’enfonce dans le canapé, zappant un peu les titre pour regarder chaque pochette de dvd quand finalement je tombe sur une image qui m’a l’air intéressante, catégorie « fantastique, action ». Je vois aussi plus loin inscrit « Vampires, lycans . Aller ! Je vote pour ça ! J’espère qu’il sera bien… Je sélectionne le film avant de passer la commande à Tylor pour qu’elle accepte la location et ainsi je verrais si elle est ok avec mon choix. Après un soupire , je me redresse en me levant du canapé, je tourne mon regard vers elle.

-Tu reveux un truc à boire ? je vais aller me servir…

J’attends sa réponse avant d’aller chercher mon verre sur la table à manger que je rempli de Fanta, lui servant le sien si elle me la demander avant de revenir au canapé, posant mon/les verre(s) sur la table base en m’adossant au divan, posant ma main sur mon verre et voilà que mon tique vient tous seul. Je me met à caresser mon ventre en fixant l’écran, remontant sur mon torse. J’aime faire ça, ça a le don de me détendre un peu et puis, c’est devenu presque automatique quand je suis torse nu, c’est bizarre non ? Faut que j’arrête ! Elle va penser quoi de moi après ?

Je me redresse à nouveau pour attraper mon verre cette fois pour boire une grosse gorgée, le reposant avant de me remettre dos appuyer et voilà que ma main repart toute seule. C’est vraiment automatique chez moi… Heureusement que ce n’est que ça, je me vois mal glisser ma main dans mon boxer par automatisme…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Mar 11 Aoû - 6:23
Il est pensif sur c que je viens de dire. Je le vois dans son absence de réaction... Il ne réagit pas. Nous n'étions alors qu'un coup d'un soir ? Tant pis, si c'est ce qu'il pense je ferai avec, c'était tout de même une des meilleures nuit que j'avais passé depuis un bon moment et ça m'avait fait du bien de me lâcher autant, que ce soit au bar ou chez lui. Je regarde les films défiler devant mes yeux sur l'écran un à un. Il semble avoir trouvé. Underworld ? Je l'ai déjà vu, mais ça fait bien longtemps et c'est le genre de film que j'aime bien.

Je récupère la télécommande acceptant qu'il me prenne un verre à moi aussi, tout en payant pour le film en sélectionnant les options pour le garder dans la bibliothèque pour plus tard si il me reprend l'envie de le regarder de nouveau. Le temps que le film charge je bois une gorgée du verre qu'il m'a rapporté avant de me caler de nous veau dans le canapé. Là je jette un regard en biais à Ezio... Qui se caresse... Je ris à vois haute.

« Tu fais quoi ? »


Je lui souris, faisant exprès de lui montrer que j'ai vu pour l'embêter un peu, me calant dans mon fauteuil alors que le film commence. Je souris, inclinant ma tête de côté.... Une question me reste en tête depuis tout à l'heure et je n'ose pas la poser. Tant pis pour moi... Ce sera fait. Je lève mon regard vers le siens, il semble déjà plongé dans le film.

« Juste une question... Pour toi, la dernière fois c'était juste pour une nuit ? »


Voilà c'est fait ! Mes joues rosissent donc je détourne le regard pour ne pas qu'il me regarde directement dans les yeux. Oui je suis gênée... Mais il fallait que je demande ! Je me mordille les lèvres, de peur de n'avoir aucune réponse. Moi même je ne sais pas trop quoi penser de notre nuit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mar 11 Aoû - 6:45
Je la regarde accepter le film, le gardant même dans sa sélection pour plus tard ? il faut croire que j’ai bien choisi alors ! Mes caresses sur mon corps ont été griller et je le sais vu qu’elle rit avant de me demander ce que je fais ; J’arrête donc mon geste, osant ma main le long de mon corps en haussant les épaules. Comment elle vient de me casser dans mon truc… J’aimais bien me caresser la peau du bout des doigts. Je finis par soupirer en lui disant assez vite.

-Jalouse ? Fait le si tu veux !

Je ne sais pas du tout si elle va prendre ça a la rigolade ou vraiment le faire, mais une question de sa part me laisse sans voix. Je ne sais vraiment pas quoi y répondre. Je n’ai pas non plus envie de la blesser ou de dire une connerie auquel je ne pensais pas… je me contente de regarder le film commencer et… On ne peut pas louper que ça parle de vampire etc… On est directement que l’histoire ! Guerre entre vampire et loup-garou alors… Je tourne le regard et je remarque ses joues un peu rouge. Elle doit attendre ma réponse, puis, pourquoi elle rougit ? Je crois que je lui plais vraiment et qu’elle attend à ce que je lui dise que c’est pareil pour moi ? Je n’en sais vraiment rien ! Seulement, je ne peux pas nier que j’ai adorer cette soirée avec elle et que le baiser qu’elle m’a fait tout à l’heure m’a fait ressentir toute chose en moi. Pourquoi est-ce si compliqué ? Je prends mon courage à deux mains, inspirant profondément en fixant à nouveau la télévision.

-Je ne sais pas du tout. Je sais juste que j’étais attiré par toi, pensant que l’alcool avait fait la chose, mais, ici près de toi, tu m’attires toujours autant… Tu m’as manqué aussi, mon lit paraissait tellement vide à mon réveil. J’aurai aussi aimer que la soirée ne se finisse pas comme ça, afin de te connaitre un peu plus peut-être ? je ne sais pas du tout, je dois t’avouer que je ne sais même pas comment je vois notre… enfin tu sais ce que je veux dire !

Je finis par lever mon bras, posant ma main derrière ma tête en soupirant, déçu de moi-même de ne pas comprendre ou j’en suis, comment je la vois ? Est-ce juste une relation sexuelle ? Une attirance purement sexuelle aussi ? J’en sais rien du tout ! je me sens même mal à l’aise maintenant de lui avoir dit ça. Je ne sais pas du tout ce qu’elle va penser de moi, ce qu’elle va croire. J’ai envie d’être tout petit ou même de m’enfuir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Mar 11 Aoû - 7:48
Jalouse ? Haha pour le coup, non. Son tic me faire juste rire c'est assez peu commun de voir quelqu'un jouer de ses doigts sur lui même devant quelqu'un... Je garde le sourire aux coins de mes lèvres toujours amusée, jusqu'au moment où il répond à ma question gênante... Il semble aussi perdu que moi... Je ne sais pas trop quoi penser de sa réponse et lorsqu'il me dit que je sais, je reste le regarder sans un mot pendant un moment... Non je ne sais pas... Je ne sais pas moi-même quoi penser.

Il me plaît ça je ne vais pas me mentir là dessus. Oui j'ai pensé à lui et à notre nuit plus d'une fois cette semaine et oui il me perturbe... Si ça avait été juste l'alcool ce soir là nous n'en serions pas là, assis dans mon canapé à se poser ce genre de question... Si c'était juste pour le cul serions-nous assis, là à regarder un film tranquillement ? Je n'en sais rien... La plupart du temps lorsque je couche avec un homme en soirée je sais que je ne le reverrai pas après. Du moins pas de cette façon, en soirée peut-être... Mais pas à faire un bouffe !

Je me mordille la lèvre pensive...Le silence qui vient de s'installer entre nous devient assez tendu et il semble mal à l'aise... Je remonte mes genoux contre ma poitrine ne sachant trop quoi dire ou ajouter de plus. Moi aussi je suis mal à l'aise à vrai dire... Je souris me passant la main dans les cheveux.

« Ah désolée... Je crois que j'ai mis un froid... »

Je ris gênée pour le coup, me redressant pour aller attraper le plaid sur l'autre fauteuil avant de me rouler dedans pour me rasseoir au fond de ma place. Je commence à avoir froid, la baie vitrée toujours ouverte dan la cuisine, ce doit sûrement être ça. Mais avant d'aller la fermer j'attrape mon paquet de cigarette sur la table pour fumer. Je lui tend le paquet en levant mon regard vers le siens... Je lui souris, ne voulant pas installer de gêne entre nous...

La fumée grisâtre s'échappe d'entre mes lèvres après que je l'ai allumée, retournant mon regard vers la télé... Je joue de mes doigts avec une de mes mèches de cheveux, la tortillant autour. J'ai l'habitude de m'allonger... Je le regarde une dernière fois...

« Je peux poser ma tête sur tes cuisses ? »


Je lui fais un regard de chat potté, un sourire rieur en coin...
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
{X} Sous une pluie de Chocapic {Ezio}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Rp's terminés-
Sauter vers: