AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Avant de commencer :: Il était une fois :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

-- Entre bien et mal --

avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/08/2015
Localisation : Dans ton c... coeur!
Classe B-3
Voir le profil de l'utilisateur



Cham Weasley
Classe B-3
Lun 3 Aoû - 3:35
Weasley
Cham
Situation financière : Fauché
Situation conjugale : Célibataire

▬ ft. L/Beyond Birthday de Death Note

AGE : 17
NATIONALITÉ : Américain
SEXE : Masculin
Orientation sexuelle : Pansexuelle
GROUPE : B-3
DÉLITS : Meurtre, détention de stupéfiants (Coke et Crack)
METIER : //
SIGNE(S)S DISTINCTIS(s) : Un tatouage au niveau du cou, représentant une larme. Reste presque toujours pieds nus, sinon, il porte des Docs Martens. EDIT : A un piercing à la langue depuis peu. Une petite boule argentée.
AUTRE CHOSE ? : ....

Physique ★ Cheveux noirs. Yeux bleus. Pupilles dilatées. Sourire mesquin. Rictus parfois, même. Un allure triste à voir. Tu te tiens voûté. Ta position préférée pour réfléchir? Les genoux ramenés contre ta poitrine. Tu es grand, mince, androgyne presque. Tu n'es pas quelqu'un de laid ; tu es seulement quelqu'un qui n'en a rien à foutre. Tu es d'une blancheur à faire peur ; la prison t'aurait-elle fait plus de mal que ce que tu laisses sous entendre? Tu as des cicatrices partout sur le torse. Comme si l'on t'avait brûlé. Tu es quelqu'un d'anormalement calme. Ton physique ne laisse rien transparaître. Qui aurait cru? Qui aurait cru qu'une chose aussi horrible viendrait de toi? Tu fais peur quand on te connaît. Sinon, quand on te voit, on voit juste un gars, grand, mince, noueux, avec des yeux vides, presque rêveurs. Mais non. Tu es quelqu'un de mal. Tes vêtements dix fois trop grands te font paraître encore plus mince que tu ne l'es déjà. Quand tu t'énerve, ce qui est rare, ta bouche se plie dans un rictus. Un rictus qui n'annonce rien de bon ; en général, tu deviens plutôt... "Méchant". La dernière fois que tu as eu ce rictus, quelqu'un a payé le prix fort. Mais tu ne laisse rien transparaître. Tu restes maître de toi, sûr de toi. Tu souris avec une ironie que toi seul perçois. Un masque d'indifférence. C'est ce qui te correspond le mieux, après tout...
██████████████

Caractère ★ Essayons d'être bref. Tu es quelqu'un de plutôt étrange ; tu aimes la drogue, tu aimes te défoncer à la cocaïne, tu aimes l'effet que ça procure. Mais ce que tu ne sais pas, c'est que quand tu es drogué, tu deviens quelqu'un d'autre. Quelqu'un de détestable. Pour toi, un des effets des drogues dures et que tu ne te souviens pas de ce que tu as fait au réveil. Sauf que là, si tu ne te souviens pas, c'est uniquement parce que c'est comme si quelqu’un d’autre te contrôlait. C'est sous l'influence de cette même drogue que tu as commis l'irréparable. Une double personnalité? Un trouble psychologique dû à ton enfance? Personne ne sait, il n'y a que toi qui vois ces choses là. Mais tu t'obstines, tu dis que tout vas bien. Tu reste froid, dur, distant. Tu ne veux pas blesser. Tu ne veux plus blesser. Malheureusement, tu prends de la drogue dès que tu peux. Alors, ta gentillesse presque inexistante est directement bouffée par ton double. Double maléfique? Peut être. Il faut dire que tes yeux rouges ne sont pas un bon point pour toi. Tes pupilles dilatées rendent tes yeux presque noirs, une chance pour toi. Comment résumer ce que tu es? C'est simple. Clean, tu es froid, triste, indifférent, méfiant, distant. Stone, tu es moqueur, méchant, blessant, soûlant et parano. On peut résumer ça comme ça. Quelqu'un de spécial, avec ou sans l'effet de la drogue. Quand tu es drogué, tu dis t’appeler Kyle. On ne sait pas trop pourquoi, mais tu es Kyle, c'est tout. Sinon, tu es Cham. Étrange, non?
Histoire

Histoire ★ Tu es né en Amérique. Ta mère était une femme de bonne famille, ton père également. Pourquoi? Parce que ton père et ta mère était père et fille. Tu étais quelqu'un d'interdit. Une abomination dès ta naissance. Le fruit d'une relation incestueuse. Alors on t’a foutu à l'orphelinat, loin de toute cette affaire. Personne n'a jamais su que tu existais. Tu as toujours grandi avec des enfants un peu fous, sans parents, sans repères. Tu n'as jamais manqué de rien ; seules les fringues étaient mal distribuées. On t'en donnait toujours des dix fois trop grandes. Tu as gardé cette habitude dans le futur. Là bas, on te surnommait BB. Beyond Birthday. Tu n'as jamais su pourquoi. Là bas, un enfant te ressemblait beaucoup. L. Juste L. L Lawliet. Tu n'as jamais su pourquoi cette ressemblance était si présente. Un jumeau caché? Tu n'en savais rien. Les années passèrent ; tu avais noué une amitié fragile avec L. L était aussi intelligent que toi ; vous étiez tous les deux presque des génies. Tu aimais échafauder des plans pour t'évader de l'orphelinat, mais lui rêvait à quelque chose de plus grand. Devenir détective, par exemple. Tu te moquais gentiment de lui. Puis quelques années passèrent encore. Tu avais à présent quinze ans. Tu étais quelqu'un de très vif, voulant faire ses preuves ; ton intelligence surpassait celle de L. Tu t'étais enfin évadé de l'endroit maudit. Mais une fois dans la rue, tu ne savais pas quoi faire. Alors tu erras. Tu te battais contre des adultes pour trouver de la nourriture. Six mois plus tard, tu as découvert la chose qui allait te faire basculer. Basculer dans un monde ou un gosse de quinze ans n'a normalement pas conscience. Le monde de la drogue. Le monde de la cocaïne, du crack, de toutes les drogues dures que tu voyais à la télé ou dans tes cours à l'orphelinat. "N'y touche jamais", qu'on t’avait dit. Tu avais bien vite oublié tous tes cours, et tu avais goûté. La première fois était la meilleure de toute ta vie. Tu étais littéralement sur le cul. La dose que l'on t’avait vendue était une dose que seuls les plus grands de ce domaine peuvent prendre. Mais on t’avait pris sous une aile ; tu étais le petit protégé des grands de monde. Tu aimais l'effet que ça te faisait ; même si tu ne t'en souvenais pas ensuite. Mais tu avais remarqué quelque chose ; les grands de ce monde semblaient se méfier de plus en plus de toi quand tu prenais ta drogue. Un jour, tu découvris un cadavre à tes pieds. Tu ne savais pas d'où il venait ; tu savais juste que c'était un de tes "amis". On t’avait dit que c'était toi qui l'avais tué ; en témoignait tes mains sanglantes et tes yeux avec un éclat de folie meurtrière. On t’avait bien vite pardonné ce crime ; après tout, ce n'était qu'un meurtre comme un autre... Un mois passa. Tu étais tout le temps sur tes gardes. On t’avait dis que quelqu'un te cherchais. Un certain Ryu. Tu ne savais pas trop à quoi t'attendre ; était-ce un détective, ou une simple mise en garde inventée par quelqu'un de jaloux? Tu étais respecté dans le milieu, malgré ton très jeune âge. On t’avait endurci, toutes les cicatrices de ton corps en témoignaient. Mais tes blessures psychologiques, elles, n'était pas intactes. Le viol, le meurtre. Victime d'un viol, tu avais tué. C'était monnaie courante ; on t’avait violé, tu t'étais vengé. Ces jours là, tu te sentais sale. Tu ne savais pas pourquoi, mais tu pensais à L. Tu te demandais s’il avait réussi dans sa vie. S’il avait réussi à devenir détective. Revenons à ta journée. Dans un élan de nostalgie, tu avais mis le pull que tu portais quand tu étais parti de l'orphelinat. Un de tes gars était arrivé en paniquant ; les flics étaient là, apparemment. Tu avais alors pris ta drogue. Avant de t'enfuir. Mais tout était cerclé. Tu avais ton arme sur toi. Tu l'avais dégainé. Quelqu'un s'approcha. Un homme, aux cheveux noirs, ébouriffés, aux pupilles dilatés. Grand, fin. Comme toi. Tu avais plissé les yeux, avait baissé ton arme. Il te pointa du doigt ; "BB. Ça faisait longtemps." Tu étais choqué. L avait réussi à devenir flic, ou détective, qu'importe. Et il t'avait retrouvé. Tu ne pouvais tolérer cela. Tu pointas ton arme sur lui; et tu tiras. Tu te sentis horriblement mal juste après. Tu tombas dans les pommes. Tu te réveillas dans une cellule, ou tu restas plusieurs mois. Tes dix sept ans approchaient ; tu te demandais combien de temps tu allais devoir rester ici. Un jour pourtant, on t’avait envoyé dans un internat. L'internat Kyrie. En France. Tu ne savais pas trop pourquoi. Le gardien t'avais dit que c'était plus adapté, et que l'on devait libérer de la place dans les cellules. Alors, sous une garde étroite, tu avais pris l'avion et tu avais été en France. Dans le sud. Une fois là bas, des centaines de personnes comme toi étaient présentes. Tristes, joyeuses, folles, tous les types de personnes étaient là. Alors tu te forgeas un masque. Tu avais appris à manipuler les gens pour parvenir à tes fins. Tu étais un homme de pierre, rengorgeant tes sentiments au plus profond de toi. Et tu étais très bien comme ça.


CODE DU FORUM :
AGE : 16(0)
NOTE DU FORUM ? : 8/10
AUTRE COMPTE ICI ? : //
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation : Dans les nuages ~
Admin
Lun 3 Aoû - 3:58
Des lentilles non ? ^^

Citation :
Yeux rouges.

Change ça et je te valide ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 03/08/2015
Localisation : Dans ton c... coeur!
Classe B-3
Voir le profil de l'utilisateur



Cham Weasley
Classe B-3
Lun 3 Aoû - 4:01
C'est modifié! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation : Dans les nuages ~
Admin
Lun 3 Aoû - 4:07
Tout me semble correcte ^^

Juste pour le groupe!
J'ai rajouté la classe où tu dois être logiquement ^^




Bien Joué !


Tu es validé(e)!

Maintenant que tu as rejoins notre établissement pour délinquants. Nous te demandons quelques petites choses :

• Aller recenser ton avatar
• Chercher un partenaire pour RP
• Ainsi que ton topic de relations
• Demander à rejoindre un bungalow ou une habitation


(c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
-- Entre bien et mal --
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entre bien et mal ▬ Elias
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [PV Alh]
» Entre tueurs, on s'entends parfois bien non? |PV Axel|
» Katie et Veronica: Shopping entre filles
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer :: Il était une fois :: Fiches validées-
Sauter vers: