AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Flood :: Rp's terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marcher donne soif et des envie de ....[X] [PV Taylor]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Jeu 30 Juil - 11:00
Depuis que j’ai arrêté de dealer, qu’est-ce que je m’ennuie chez moi ! C’est encore pire quand je ne travaille pas. Qu’est-ce que je peux bien faire de ma journée ? Ça fait un moment que je n’ai pas été me poser dans un bar, autre que le club ou je travaille. Ok ! Je vais faire ça ! Il fait plutôt beau dehors et j’enfile une chemise à manche courte blanche pour accompagner mon jeans bleu a trou. Je devrais peut-être profiter pour regarder ma tête ? Je passe à main sur ma barbe naissante en soupirant. Non ! Je suis très bien comme ça ! Je passe tout de même une main dans mes cheveux avant de me frotter le menton, puis je me décide à sortir de chez moi en allant au garage pour aller chercher ma moto.

Dans le garage, je regarde ma moto, puis je m’imagine un peu la distance à faire à pied pour être à côté du bar. Mmmh, vaudrais peut-être mieux que je ne la prenne pas si je décide de boire un peu. Ce serait mieux ! Après tout, je vais boire un verre, mais je ne sais pas encore ce que je ferais après. Bon ! Adjugez ! Je vais à pied ! Quoi que… je regarde la moto, puis la porte et ainsi de suite jusqu’à ce que je quitte la pièce en soupirant pour commencer à marcher dans la rue. J’en profite pour m’allumer une cigarette sur le chemin pour tuer un peu le temps et je me rends doucement compte que je ne suis pas très loin de là en fait. Bien que là, j’y serais déjà avec la moto. Pourquoi je ne l’ai pas prise… Je glisse mes mains dans mes poches en penchant ma tête en arrière, tirant sur ma cigarette en regardant le ciel un instant avant de regarder de nouveaux devant moi en inspirant la fumée.

Wow ! Attends… J’y arrive dans très peu de temps-là pourtant j’ai levé la tête seulement quelque seconde ! Je finis par m’arrêter en entrant dans la ruelle sombre du quartier quand je retire ma cigarette d’entre mes lèvres pour la jetée en soupirant. Mouais… J’ai soif, mais qu’est-ce que j’ai une salle envie de pisser maintenant, c’est la marche qui fait ça ou quoi ? Je ne fais même pas attention aux gens qui pourrait y avoir à côté de moi et je me mets en position pour uriner contre un coin de mur. Bordel ça soulage ! Je ne me retiens même pas de soupirer tellement je prends mon pied ! Non je déconne… Je termine tranquillement avant de venir zipper ma braguette…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Jeu 30 Juil - 11:55
Je n'en peux plus ! Je n'en peux plus de ces élèves... Ils sont cons... Ils sont glands... Ils sont irréfléchis... Et ils viennent dans mon infirmerie pour rien ! Qui pleure pour une coupure avec un bout de papier au doigt ? Personne ! Et pourtant il fallait qu'il y en ait un qui vienne me voir juste à la fin de ma journée pour ça... C'est avec toute ma délicatesse que je l'avais reçu, et toute ma délicatesse qu'il était sorti avec presque un coups de pied aux fesses si je n'avais pas ce superbe self contrôle en moi ou alors le pétard que j'avais fumé l'heure avant...

Je laissais derrière moi ma blouse blanche et je me changeais rapidement, troquant l'habit blanc pour une tenue plus décontractée et plus citadine : Un jean slim, une chemise que je nouais au dessus de mon nombril et mes escarpins, car oui, j'ai beau avoir un caractère de merde et être des fois aussi agréable qu'un camionneur, je suis une femme et je m'habille comme tel !
Lorsque je sors de l'école je me sens revivre et toutes les tensions que j'ai accumulés dans la journée semble s'envoler lorsque je tire une première fois si cette cigarette de la libération... Je prendre une grande inspiration comme si je n'avais pas respirer pendant toute une journée puis je me dirige vers ma voiture. J'ai besoin de décompresser et ce soir je suis en week-end donc il est hors de question que je m'enferme chez moi comme une loque ! Je prends la route pour le quartier rouge où je me gare sans peine une fois arrivée. Hors de la voiture je m'étire longuement avant de chopper mon sac sur le siège passager et de passer par une ruelle assez sombre, un raccourcit que j'emprunte souvent lorsque je sors. A par quelques dealers résistants ou des gamins qui échappent à la surveillance de l'internat je n'y croise généralement personne.

Avant de m'y engouffrer je m'allume une clope, le bruit de mes talons claquant sur le béton et résonnant à cause de la rue étroite et haute. Mon sourire aux coins de mes lèvres est bien présent et à vrai dire je sens plutôt bien cette soirée... Je me sens légère et j'ai envie de m'amuser ce soir ! Je remet une mèche de cheveux et commence à sautiller lorsqu'un putain de gamin passe en courant dans la ruelle, me percutant par l'arrière. Je sens mon corps léger et ma chute arriver à grande vitesse alors que je cherche quelque chose à m'agripper et dieu merci je trouve quelque chose.. Un Bout de jeans... Malheureusement ce même jeans semble glisser avec moi et l'homme qui se trouvait là se retrouve facilement sans pantalon et mon au sol jurant les plus beaux noms d'oiseaux existant en ce monde... Si je trouve quel gamin à fait ça et qu'il apparaît à l'infirmerie... Il va comprendre qui est le patron 8D....

« Fait chier ! »


Fait chier pour moi bien sûr ! Je grimace et m'assoit au sol, essayant d'enlever les traces de terres sèches de mon jeans... L'homme qui a les fesses à l'air ? Je l'ai déjà oublié, j'ai mal !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Jeu 30 Juil - 12:31
Je termine de zipper ma braguette quand j’entends des bruits pas très loin de moi. Ca me semble être des talons qui résonnent dans toute la rue avant d’entendre un autre bruit que je ne reconnais pas de trop. Quoi que.. Ca ressemble à une accolade. J’ai à peine le temps de refermer le bouton de mon jean que mes yeux s’écarquille en s’entend le tissu me glisser sèchement d’entre les doigts avant d’entendre un « fais chier » non loin de moi. C’est quoi cette merde ? Je reste stupéfait, regardant mon jeans à mes chevilles sans bouger avant d’enfin me ressaisir pour l’attraper et le remonter en regardant vers la fautive, sentant les nerfs me monter, ce qui fait ressortir mon accent italien.

-Merde ! Ça te prend souvent d’agripper le froc des gens ?

Je parle fortement, refermant mon pantalon rapidement tellement je suis agacé tout en fixant la femme à terre. Je ne prête même pas attention à son style ou autre. La colère est trop importante pour que je fasse attention au détail. Jeans fermé à présent, elle ne dit toujours rien, mais je la fixe toujours, déviant mon regard sur une ligne d’urine qui s’approche d’elle. Aaaaaaaaah ! Elle m’énerve encore plus là ! Je lui attrape le bras sèchement avant de la relever d’un coup, puis je fini par lâcher son bras quand elle est enfin sur ses pieds en m’avançant un peu, tournant la tête vers la pisse ou je fais un mouvement pour qu’elle regarde, terminant mon geste par un signe du doigt.

-Pas besoin de dire merci, ni encore désolé ! Pss…

Voilà, je siffle entre mes dents, mais bon restons zen… Je me remémore un peu les bruits. Elle a dû être bousculer ou autre ! Ça doit être ça le bruit que j’ai entendu avant de perdre mon jeans. Bordel, je m’en fou en fait ! Tout ce que je veux c’est aller boire un verre ! Que j’y pense tient… Je m’avance un peu vers elle, la fixant dans les yeux sérieusement pour lui demander d’un ton naturel.

-J’allais aller boire un verre. Pour te faire pardonner de m’avoir baisser mon froc en rue et pour me remercier d’avoir épargner ton pantalon de l’urine, tu me payes un verre ?

Je glisse mes pouces dans mes poches en la regardant, attendant la moindre réaction ou même réponse de sa part. Ne prends pas une plombe non plus ! J’ai vraiment soif…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Jeu 30 Juil - 13:02
Je me sens encore un peu sonnée pas la chute assez mémorable que je viens d'avoir. Je me passe la main dans les cheveux, levant la tête pour apercevoir un caleçon puis un jeans qui se remet... Je me retiens d'éclater de rire sur le coups, me mordillant la lèvre face au comique de la scène et surtout à la vue que j'ai au sol. L'homme à qui appartenait le pantalon semble plus qu'agacé par ce qui vient d'arriver. Et non ça ne m'arrive pas souvent d'agripper les pantalons des gens... Du moins pas dans ces conditions on va dire... Je m'apprêtais à me relever lorsqu'il me souleva d'une force par le bras. Une grimace parcouru mon visage sur le coups, lorsque je sentis sa poigne autour de mon bras. J'ai beau ne pas être une princesse, et ne pas être en sucre cet homme n'a aucune délicatesse... Mais je comprends vite pourquoi lorsque je baisse mon regard au sol suite à ses paroles et en suivant son doigt du regard... Je soupire longuement... avais-je dis vouloir passer une bonne soirée ? Et bien celle-ci commence bien je trouve !

Je tente alors d'enlever la terre de mes fringues, en étant tout aussi agacée de son agacement... Bah quoi ? Monsieur râle, monsieur siffle entre ses dents, monsieur n'est pas content et pourtant cette putain de chute, je n'y peux rien elle n'est pour une fois pas de ma faute ! Certes je suis maladroite, mais pas au point d'arracher des pantalons ! Je lève le vert de mes yeux vers le bleu des siens... je n'arrive pas bien à voir son regard il fait trop sombre...

« Premièrement merci ! Secondement ce n'est pas ma faute je ne m'excuserai pas ! »


Taylor têtue, bonjour ! Je souris, inclinant ma tête de côté, un sourire malicieux en coin de lèvres... Vous savez ce sourire qui peut agacer ? Oui celui-là ! C'est bien celui que je suis en train de lui offrir à cet homme fort arrogant et fort... Sexy ? Oui d'en bas lorsque je suis tombée je ne voyais pas grand chose, mais de face et dans cette rue assez sombre je réussis quand même à le voir et à la conclusion : Sexy ! Mais bref il m'agace donc ce n'est qu'un détail pour le moment... Et il a en plus le culot de me demander de lui payer un verre....

« Troisièmement je te payerai un verre pour le merci ! Mais avant cela arrête de tirer la gueule, la mode du bad boy mystérieux c'est fini ! »


Je lui donne deux petites tapes sur la joue histoire de bien faire chier mon monde, rangeant mes mains dans les poches de mon jeans par la suite pour reprendre ma route. Je m'arrête après deux mètres pour tourner la tête vers lui et sourire...

«  On le boit ce verre ? J'ai soif ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 31 Juil - 3:53
Je remarque directement qu’elle a les yeux clairs. Je ne peux pas dire la couleur de ses yeux, mais ils sont clairs ! Je l’écoute en soufflant un soufflant un peu quand elle dit qu’elle ne s’excusera pas, mais vu qu’elle dit premièrement, je me doute qu’une suite viendra. Sa réaction commence à changer et je remarque son sourire malicieux. Elle me fait quoi là ? Elle me cherche ou quoi ? Voilà qu’elle continue de parler. Ah ! Elle va tout de même me payer le verre, c’est cool ! Je dois arrêter de tirer la gueule ? Elle est sérieuse en disant ça ? je fais ce que je veux non ! Bien que ma tête est comme ça au naturel… Comment est-ce que je peux arrêter d’avoir un visage qui exprime la méchanceté alors que j’ai toujours été comme cela ? Je sens que ça ne va pas être du gâteau et j’ai même pas envie de le faire non plus !

Je soupire encore une fois, agacé un peu par sa demande, mais elle me tapote la joue, ce qui me fait froncer les sourcils, serrant la mâchoire d’un coup. C’est bon ! Là elle me saoul sérieusement ! Elle marche pendant que moi je reste sur place, essayant de me calmer. Ce n’est que deux petites claques pour m’emmerder, mais je déteste ça ! Je déteste ça depuis que je me retrouve avec ses cicatrices sur mon visage, mais vu comme il fait sombre dans la rue, je doute qu’elle les ait remarqué, mais voilà, ça reste un geste vers mon visage que je n’accepte pas ! Je finis par tourner la tête vers elle quand elle me demande si je viens parce qu’elle a soif. Je prends le temps de me tirer une cigarette que je tiens entre mes lèvres, allumés avant de marcher vers elle pour la suivre vers le bar du quartier sans lui dire un seul mot.

Je ne suis pas son pote ! Mais voilà, je la suis quand même, uniquement pour avoir un verre gratuit ! Bref ! Après quelque pas nous arrivons devant le bar et je ne me fait pas passer pour un mec galant. En même temps je ne le suis pas ! Je ne regarde même pas après elle et je décide de me mettre sur un tabouret de comptoirs. Je pose un pied sur le pose pied et je garde l’autre à terre en posant mon coude sur le bar avant de la regarder de mon air froid, naturel.

-J’ai droit à toute genre de boisson ou je dois me plier à tes choix ?

En attendant de savoir, je remarque du coin de l’œil qu’un mec s’approche vers moi. Ah non pas lui ! Je bouge de mon tabouret en soupirant, passant ma main dans mes cheveux et frottant ma mâchoire quand il s’arrête devant moi. Putain il est en transe ! Il a pas consommer depuis combien de temps lui ? Et voilà ! Il me demande de la came et en plus de ça, il ne chuchote pas le con, mais le dit assez fort en me suppliant même de lui en vendre. Il m’agace ! Je continue de me frotter la mâchoire en fixant la femme devant moi quand je dis d’un ton sec.

-Lâche moi ou je t’explose ! Tu ne vois pas que je ne suis pas seul !

Il écoute ou pas ? Il continue son bordel et tout le monde commence à nous regarder. Putain, lâche moi la grappe ou je vais vraiment m’énerver ! Je tire ma main de ma mâchoire avant de tapoter mes doigts sur le bar pour essayer de rester calme. Quand est-ce que je vais être enfin tranquille dans un bar ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 31 Juil - 7:04
Cet homme s'agace vite, pour rien et cela me fait rire ! Il me suit jusqu'au bar et je le sais c'est plus pour le verre que je vais lui payer que pour ma compagnie, cet homme à l'air d'un solitaire qui sort ses crocs à tout et pour rien. Je me retiens pour le moment de le taquiner, sa réaction lorsque je lui ai tapoté la joue me suffisant amplement pour le moment.
Tel un gentleman il entre dans le bar sans faire attention à moi et cela ne m'étonne pas et me fait plutôt lever les yeux au ciel : Cet homme est un ours ! Je me dirige vers le comptoir ou je m'assois puis me redresse pour faire la bise au barman qui me demande ce que je veux avant que l'ours ne me coupe dans ma commande et me demande s'il peut prendre ce qu'il veut.

« Tu bois ce que tu veux, fais-toi plaiz' ! »


Le barman arque un sourcil en me regardant l'air de dire ce que je fais avec ce grincheux ce qui me fait rire. Je secoue la tête comme pour lui dire ne de pas chercher plus loin et lui commande un de ses Mojito spécial. Celui qui est doux, bien frais et surtout traître ! Je me retourne ensuite vers le ténébreux et remarque ses yeux d'un superbe bleu et oui cet homme est vraiment sexy je le confirme... Mais ce sexy boy est également une vraie tête de lard et le voilà qui s'emporte de nouveau ! En vu des tremblements des mains du gars qui vient de l’accoster, celui là est en manque et ne semble pas vouloir lâcher l'affaire. Sexy boy semble également à bout, mais pour autre chose : il va lui en coller une !
Au plus calme je me redresse de mon tabouret en faisant signe au barman que je gère la situation. Posant ma main sur le torse de Sexy Boy pour le reculer du toxico, je choppe ce dernier par le bras pour le traîner hors du bar... Pour cette soirée tranquille que je comptais passer, on oublie, cela à déjà commencé fort par ma chute et ça risque de continuer, je le sens très bien ! J'ai vraiment le chic pour ce genre de chose, je suis un aimant à connerie...

Le tirant par le bras et je vous assure que ce n'est pas une mince à faire vu la marmule que c'est, je sors du bar le tente de le ramener vers la ruelle sombre, jusqu'au moment où il donne un coups sec dans son bras pour que je le lâche et que je reçoive sa main dans la joue... Une nouvelle fois je sens mon corps valser et mon corps percuter le mur qui se trouve dans mon dos... L'air de mes poumons me manque l'espace d'un instant à cause du choc et ma tête me tourne quelques secondes... Je pense que j'aurai la trace de sa main sur ma joue pour un petit moment et juste en dessous de ma cicatrice sous l'oeil, génial ! Cela commence sérieusement à m'agacer et mes nerfs ont également leur limite ! Avec toute ma délicatesse je le pousse contre le mur face à moi : Et oui, qui a dit que j'étais une femme réfléchie à longueur de temps ?

« Mais tu es complètement malade ! Tu veux te faire arrêter ou quoi !? Si j't'ai sortis c'est que j'avais ce que tu voulais ! »


La main qu'il comptait me renvoyer à la figure se baisse et c'est un regard de chien battu, limite implorant qu'il me fait maintenant. Je lui balance un sachet d'herbe, c'est tout ce que j'ai sur moi de toute façon et il me passe sa tune que je fourre dans ma poche arrière du jean. Personne ne m'a vue et je l'espère, en vue du vacarme que ça a fait...

« Maintenant dégage ! »


J'ai peut-être dû rester cinq minutes dehors et lorsque je rentre de nouveau dans le bar la marque rouge sur ma joue surprend le barman.. Je secoue la tête de nouveau comme pour lui dire de ne pas chercher plus loin et il me sert un shoot de vodka que je descend d'un coups. D'ailleurs Sexy Boy est encore là et je le pointe du doigt.

« C'toi qui m'doit un verre maintenant ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 31 Juil - 7:45
Elle a l’air de bien connaitre l’endroit. Voilà qu’elle fait la bise au barman, puis elle me dit que je peux me faire plaisir, mais le gars me soul de trop pour que je tape une commande. Je finis par manquer de patience et me lève d’un coup, près à lui en mettre une quand elle fait pareil, posant sa main sur mon torse pour me faire arrêter de suite avant que je ne la vois partir avec le mec qu’elle a chopé par le bras. Non, mais elle est malade ou quoi ? Ce mec-là est impulsif quand il est en manque de coke ! Je ne bouge pas de ma chaise, croisant les doigts pour qu’elle ne le mette que devant la porte, mais ça commence à devenir long, trop long à mon gout… Je commence à devenir nerveux comme pas possible, faisant bouger mes jambes rapidement pour me garder sur place. Me faut un truc à boire !

J’appelle le serveur, lui demandant une vodka quand la femme revient près de nous. Je ne sais pas pourquoi, mais en la voyant je me sens soulager, un court instant quand je remarque la tête du barman et qu’il prend un autre verre, plus petit pour le remplir de la vodka que j’ai demandé. Il tend le shoot à la femme avant de me donner mon verre. Je ne cherche pas à comprendre. Je le laisse même faire son boulot, mais la fille tourne la tête vers moi, me disant que c’est moi qui lui en doit un maintenant. Pourquoi elle d…………. C’est quoi ça ! Sur sa joue !? Je remarque une trace rouge, comme si elle s’était ramassée un coup, mais pour en être sûr, c’est d’un mouvement rapide que j’attrape son menton pour lui faire tourner la tête, voyant la trace rouge sur sa joue avant de la regarder dans les yeux et de la lâché.

-Le fils de pute ! Je vais le buter !

Qu’il vienne seulement me gratter de la came encore une fois et je le défonce ! Comment a t’il osé ? Je regarde le serveur, ne sachant plus quoi dire d’autre tellement je suis bouffé par la haine et je lui fait des signes de la main pour qu’il remette deux shoot avant de poser mes coudes sur le bar, fixant dans le vide en emmêlant mes doigts, posant mes mains contre ma bouche pour me perdre dans une réflexion intérieur. Il va vraiment le regretter ! Comment a t il put lever la main sur une femme ? Je maudis son action comme pas possible et j’espère vraiment qu’il ne sera pas aussi con pour venir me retrouver, parce que lui aura peut-être oublier cette journée avec sa transe, mais moi pas !

Je finis par la regarder du coin de l’œil et cette fois si, je fais attention à elle. Elle est des yeux superbe ! J’aime bien son style, ainsi que ses piercings, mais j’aime moins la trace sur sa joue ! Voilà ! Je repense à ce mec ! Bon ! J’attrape le verre sur la table et le boit d’une traite avant de faire suivre le shoot aussi vite quand je finis par me relever de mon tabouret pour attraper mon portefeuille dans ma poche arrière, sortant un gros billet que je tends au barman.

-Je réserve une bouteille de vodka, on en aura besoin je pense !

Je me rassois quand il prend l’argent et un autre verre se retrouve devant nous, servit rapidement même et je le bois de nouveau coup sec avant de poser le verre vide devant moi. J’ai besoin d’une clope ! Faut que je sorte ! Je me relève de nouveau pour aller dehors d’un pas rapide et j’attrape mon paquet de cigarette, m’en allume une en m’appuyant dos contre le mur en pliant une jambe pour poser mon pied contre celui-ci aussi. Je tire une grosse fois en glissant mes pouces dans mes poches en fixant le vide devant moi. Sale soirée aujourd’hui et je pense qu’elle a pensé pareil de son côté… Je me demande qui elle est quand même . Première fois que je la vois. Je termine ma cigarette, sentant que j’arrive enfin à me calmer et je retourne à l’intérieur en venant me rassoir calmement un inspirant profondément.

-Hésite pas à demander au barman ta consommation, j’ai payé pour nous deux….

Je réfléchis un instant, ne la regardant plus de trop avant de lui demander tout de même.

-Ça va mieux ta joue ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 31 Juil - 10:00
Je sens la pression qui était montée redescendre doucement... Je prendre une grande inspiration, sentant encore la douce chaleur de la vodka dans ma gorge, cela fait concurrence à ma joue qui semble toujours chaude... Je me sens un peu mieux, les nerfs calmés... Je m'apprêtais à boire une gorgée de mon Mojito lorsque Sexy Boy attrapa mon menton pour faire tourner mon visage vers le siens... Nos regard se croisent l'espace d'un instant et une grimace parcours mon visage. Je n'aime pas que l'on me fixe, on me pose souvent trop de question sur ma cicatrice et j'ai rarement envie de faire part des ongles pointus qu'avait eut une détenue lorsque j'avais purgé ma peine... Et non ce n'était pas la griffure d'un chat... Je tourne mon visage pour sentir mon menton lâché de sa main lorsqu'il jure de nouveau... Je sens ses nerfs monter en pression et sa menace de mort ne semble pas une blague. Je soupire, ne disant rien, ne préférant pas aggraver les choses car, apparemment en vu du personnage qu'il est, il a déjà les nerfs à vifs...

Cela se fait très vite d'ailleurs car, il demande deux nouveaux shoots, semblant en grande réflexion intérieure pour se calmer... Je le regarde descendre le premier avant de sourire, laissant un petit rire s'échapper d'entre mes lèvres. Je me retourne vers mon verre pour en prendre une gorgée... Le Rhum qui descend dans ma gorge est sucré et doux... Un véritable délice... Mais le temps de savourer cette gorgée que je me sens de nouveau observée. Je tourne alors mon regard vers Sexy Boys qui me fixait une seconde plus tôt en arquant un sourcil, mon sourire en coin. Je m'apprête alors à le taquiner un peu, mais je n'ai pas le temps qu'il sort un billet pour payer une bouteille de Vodka... Il semble de nouveau énervé et je n'ai pas encore le temps d'en placer une qu'il est déjà dehors après avoir descendu un shoot en plus. L'ai-je fait fuir ? Je tourne mon regard vers le barman et il ne semble pas trop comprendre non plus. Il me demande ensuite où j'ai pu trouver un « Zigotto » pareil. Cela me fait rire...

« En arrivant ! Je suis tombée et je lui ai arraché son pantalon ! »

J'éclate de rire pour le coups, mon amis ne pouvant réprimer un rire non plus, ajoutant que j'étais bien le genre de femme à qui cela pouvait arriver et que je n'en loupais pas une... Et je l'avoue ce genre de chose ne peut arriver qu'à moi... Je suis maladroite et même si cette fois-ci ce n'était pas vraiment de ma faute, je suis encore et toujours maladroite car, il fallait que je m'accroche à la seule chose qu'il ne fallait pas ! Je m'allume une cigarette car, je sais qu'avec ce barman c'est possible à partir d'une certaine heure...Je passe mes doigts dans mes cheveux en calmant mon fou rire lorsque Sexy Boy me fait sursauter en revenant d'un coups. Il sent légèrement la cigarette, il n'était donc pas partit. Il m'annonce d'ailleurs que nos avons une bouteille de Vodka à vider... Je le regarde avec de gros yeux... Je ne suis pas grande, je ne suis pas grosse et j'ai beau tenir un minimum l'alcool, je ne me sens pas de finir une bouteille de Vodka... Du moins c'est à voir. Je lui souris lorsque je me fais servir un nouveau shoot, ne le descendant pas de suite, j'ai mon Rhum avant ça... Je me laisse basculer en arrière pour m'adosser au dossier du tabouret, tournant mon regard vers le siens lorsqu'il me demande comment va ma joue. Je passe alors ma main dessus...

« Ça chauffe encore un peu, mais rien de grave je suis plus solide qu'il n'y parait ! »

Je lui fais un clin d’œil à ces mots, prenant le shoot qui se trouve devant moi pour le lever et le remercier, je le descends, m'accoudant ensuite au bar pour le regarder...

« Bon Sexy Boy, vas-tu me dévoiler ton identité ?  Que je sache avec qui je trinque ce soir !»

La malice se lit sur mon visage et mon regard ne le lâche pas... La soirée ne fait que commencer et le barman s'occupe de nous servir un nouveau shoot à chacun... Je sens également que ça va mal finir ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 31 Juil - 10:52
Je ne sais pas trop pourquoi elle me regarde avec de gros yeux, mais c’est surement dû au fait que je lui dise qu’il faut vider la bouteille. Ce n’est pas trop ce qui m’intéresse sur le moment, mais j’attends qu’elle réponde plus à ma question sur la douleur de sa joue, chose qui ne traine pas à arriver. Je la regarde toucher doucement sa joue avant qu’elle ne me dise ce qu’il en est. Je ne peux m’empêcher de sourire en coin, tournant la tête pour ne pas qu’elle ne me voit faire. Je souris surement à cause de l’alcool que j’ai déjà ingurgité, merde alors ! Je me racle un peu la gorge avant de tourner à nouveau la tête pour la regarder, posant ma main sur ma bouche en reprenant mon sérieux quand elle trinque avant de s’accouder sur le bar en me demandant mon nom. Euh.. Attends, elle m’a appelé sexy boy ? Je souris à nouveau derrière ma main avant de la retiré rapidement.

-Ezio et toi ?

Je frotte ma bouche et mon menton avant de retirer ma main pour attraper le shoot servit. Je le bois rapidement avant de la fixer à nouveau. Elle me fixe depuis tout à l’heure et je ne vais certainement pas baisser les yeux pour autant. Elle pense que je suis ce genre de mec ? Bien qu’elle a des yeux magnifique, je ne le ferais pas, justement, ça m’aidera à tenir le coup ! Je remarque même une cicatrice sous son œil, mais je ne veux même pas savoir le pourquoi, après tout, elle pourrait faire pareil avec moi vu le nombre que j’ai sur le visage et les plus voyant sont l’arcade et le haut de ma lèvre à cause du manque de pilosité assez droite. Que j’y pense ! Un truc me perturbe quand même…

-Parle-moi du mec ! Tu as fait quoi pour qu’il ne revienne pas m’emmerder ?

Un autre verre se remplit et je ne me prive pas de le boire d’un coup. Ça commence à chauffer grave dans la gorge, mais je viderais cette bouteille avant de partir d’ici. Après tout ce serait malheureux de la payer pour la laisser, faudrait peut-être que j’y aille mollo pour qu’elle en profite aussi ? Va-t-elle y arriver avas son mojito ? il n’a pas l’air de descendre… Je pense qu’en fait, elle ne sait pas tenir l’alcool et elle fait doucement pour ne pas être soul… Je regarde son verre en le montrant du doigt.

-Tu n’as pas l’air d’être une grande buveuse, je me trompe ?

Je me tourne un peu pour être face à elle en diminuant un peu la vitesse ou je bois. Je ne veux pas non plus ramper à terre pour rentrer chez moi, si j’y arrive un jour ! Je me demande bien pourquoi elle est seule dans ce bar ? Personne ne va venir la rejoindre ? Elle doit bien avoir un copain, voir même une copine avec ce physique à tomber ! Ce serait peut-être déplacer que je lui demande ? Je m’en fou complètement ! Faut bien que l’on trouve de la discussion si nous finissons la soirée ici.

-Tu as quelqu’un ? Je me demande comment une femme comme toi finit au bar avec un mec comme moi, inconnu quoi…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 31 Juil - 12:12
Et là ça me revient... Je l'ai appelé Sexy Boy à voix haute... Je suis vraiment une gourde lorsque je bois, je parle trop et tout ce que je pense sort d'entre mes lèvres... Je me mordille ma lèvre inférieure à ma connerie, un sourire en coin et je sais que le barman rigole derrière son bar en lavant ses verres. Il n'y a pas grand monde d'ailleurs ce soir, donc cette fouine peut retenir tout ce qui se dit et je sens que ça me retombera dessus un jour... Mais pour le moment à vrai dire je n'en ai rien à faire ! Il me répond d'ailleurs : Ezio ~ Je trouve que ça va bien avec son physique de Sexy Boy et que ça sonne bien, j'en souris.

« Taylor ! »


D'ailleurs lui aussi sourit... Mais il se cache le bougre ! En quoi c'est mal de sourire, je le vois à ses joues légèrement redressée alors qu'il tente de cacher sa bouche derrière sa main... Il se frotte ensuite la bouche et le menton l'air de rien... L'alcool semble le rendre moins grincheux et plus souriant et c'est bon à savoir, vivement les prochains shoots ! J'en descends un nouveau et je dois dire que ça commence à se sentir... J'ai chaud et ce n'est pas le coups que je me suis prise dans la joue qui fait ça car, cette fois-ci ce sont les deux joues que je sens chauffer légèrement... Si je continue au même rythme que lui il va devoir me ramener sur son dos jusque chez moi... Et encore... On va devoir se porter mutuellement car, en vue de ce qu'il descend lui aussi et même si c'est un homme à la carrure plus épaisse que la mienne, je doute fort qu'il tienne debout après une bouteille de Vodka !

Et le voilà qui me fixe alors que je le fixe... Il n'a pas l'air de vouloir lâcher mon regard et moi non plus... Ses yeux sont beaux de toute façon et en plus de cela je regarde toujours les gens dans les yeux ce qui je l'avoue peut être agaçant ! Je sais également que son regard s'est arrêté sur ma cicatrice, je l'ai vu, mais je l'en remercie intérieurement pour ne pas poser de question là dessus et plutôt sur le gars que j'ai sortis du bar.

« Je l'ai sortis, il m'a frappé et balancé contre le mur de la ruelle d'à côté avant de me lécher les pieds lorsqu'il a su que j'avais quelque chose sur moi qui l’intéressait, puis il s'est cassé, rien de plus ! »


Lorsque je termine de parler, le shoot est déjà plein et je le descends... Encore... Je vais vraiment rentrer en rampant à ce rythme là ! Il montre mon verre du doigt en me traitant de petite buveuse.. Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire pour le coups... Bon l'alcool joue aussi à ce rire je l'avoue !

« Le Mojito se savoure ! La vodka se dévore en shoot nuance ! Mais je l'avoue je dois tenir moins bien que toi tu vas devoir me ramener sur ton épaule si ça continue ! »


Je ris encore en secouant la tête. Je m'exaspère... Je suis trop sociable des fois tout comme je peux être totalement l'inverse, mais ce soir c'est un bon jour malgré le début de soirée un peu catastrophique ! Le barman nous sert un nouveau shoot... Je le regarde, lui puis le verre avant de me dire qu'il faut que je ralentisse un peu quand même sinon dans une demi heure je chante la Marseillaise en Anglais, sur les tables ! Mais avant ça vient LA question ! Je le regarde avec de gros yeux avant de cligner des yeux : Kezako ? Je ris doucement en secouant la tête..

« Une femme comme moi ? »


Je cherche à le taquiner un peu évidemment... Tout est bon pour l'embêter un petit peu ~

«  Et bien l'histoire commence dans une ruelle ! Je trébuche et j'arrache un pantalon dans la chute et là.. Toi ! Tu râle, tu râle encore et encore et je t'invite à boire un coups après que tu me l'ais longuement suggéré... Et nous voilà là, assis... Deux personnes sans rien ni personne ! Sauf si tu n'es pas sans rien ni personne ? »


J'arque un sourcil à la fin de mon magnifique récit. Sexy Boy aurait-il quelqu'un ? Ce ne serait pas drôle ! J'aurai mâté pour rien car, je devrais le rendre après... Ma moi intérieure boude rien qu'en y pensant... Mais extérieurement je souris, toujours en coins de lèvres, descendant un énième shoot après une douce gorgée de Mojito. Là je me lève de ma chaise et m'étire, m'allumant une clope... Le bar est presque vide, je me recule, entraînée par le rythme d'une des musiques qui passe en fond. La piste est pour moi comme chaque soir où je sors ici et l'alcool joue beaucoup ~ La cigarette posée au bout de mes lèvres je m'approche de lui avec ce sourire malicieux, le barman a monté le son !

« Sexy Boy danse-t-il ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 31 Juil - 12:44
Alors comme ça elle s’appelle Taylor et… Elle est sérieuse ? Elle a su calmer le gars avec un truc sur elle ? Ne me dites pas qu’elle est comme moi, mon ancien moi ? Enfin je ne sais pas encore trop quoi là-dessus ! Dealer paye bien… Non Ezio ! Ne pense pas comme ça ! Pourtant… J’arrête dit penser que je l’entends rire. Elle vient vraiment de rire ? Je ne rêve pas là ? Je lui dis limite qu’elle ne boit pas beaucoup et elle rit ? Quand elle m’explique sa vision sur les boissons, je comprends pourquoi son verre et si peu bu. Quand elle me dit que je vais devoir la porter sur mon épaule, je souris et sans cacher ma bouche cette fois, ne pensant même pas à le faire en fait, mais sa réaction me fait perdre mon rire quand elle me demande de préciser pourquoi une femme comme elle. Je reste silencieux quand elle finit par me lancer un petit récit qui me rappel bien quelque chose en tournant la question vers moi. Je secoue la tête avant de boire mon shoot.

-Ai-je une tête à être accompagner ?

Je la regarde en coin avant de la voir s’allumer une cigarette, bougeant sur un rythme qui passe et que le barman augmente à la vue de Taylor se dandiner. Je la regarde en coin avant de me frotter l’arrière de la tête, mais elle s’approche de moi, cigarette entre ses lèvres pour me demander si je danse en m’appelant de nouveaux sexy boy… Elle va vraiment m’appeler comme ça toute la soirée ? il doit bien y avoir une raison pour qu’elle m’appelle comme cela, non ? Oh ! C’est vrai… Je me suis retrouvé en boxer devant elle dehors. C’est peut-être pour ça ? Faudrait peut-être que je lui réponde !

-Je ne danse pas… Je ne sais pas danser ! Danse avec le barman si tu veux…

Je regarde le serveur pour voir s’il va danser avec elle, mais il n’a pas l’air de vouloir bouger. Je hausse les épaules, attrapant un autre shoot que je bois. Je ne peux pas la laisser danser seule quand même… Si ? Je vais la laisser danser seule ! Je ne sais pas danser et je vais certainement pas me taper la gêne. Par contre, elle… Putain comme elle bouge bien ! Je bois un autre shoot qui arrive avant de faire tourner mon siège en posant mes mains derrière ma tête pour la regarder bouger au rythme de la musique. Mon regard ne peut s’empêcher de se balader sur la totalité de son corps, j’aperçois même un tatouage sur son côté, facilement visible sur une partie avec sa chemise relever, noué sur le haut de son ventre. Son tatouage a l’air plus grand que ce que je ne vois et je le fixe vraiment, curieux d’en voir plus ? Je finis par tirer l’une de mes mains derrière ma tête pour pointer du doigt son tatouage avant de remettre ma main à sa place précédente.

-Il a l’air beau… Je peux le voir ou il monte trop haut ?

Je la regarde sans rien dire d’autre, attendant de voir qu’elle sera sa réponse pour dire de pouvoir tourner mes yeux vers mon verre qui m’attend encore. Je finis par lâcher ma tête pour déboutonner deux bouton de ma chemise avant de l’ouvrir un peu pour faire de l’air. Il fait mourant ici et l’alcool n’aide pas du tout ! Encore moins elle….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Ven 31 Juil - 13:47
Il est seul ! Haha, j'en souris, déjà sur la piste de danse, c'est un bon point, je peux mater sans problèmes ! Car oui de ce côté là je suis une sainte, je ne pique pas les copains des autres... Bon sauf en cas d’extrême sexy attitude... Mais c'est très rare hein ! Je commence à me déhancher et j'entends autour de moi quelques applaudissements et sifflements des quelques clients qui restent dans le bar... La cigarette au coin de mes lèvres je m'approche de nouveau de lui pour entendre sa réponse qui est imminente : Il ne danse pas... Je tire une petite moue boudeuse avant de lui sourire.

« Jamie va gérer le bar et la musique, il ne peut pas ! Allez ! »


Je lui fait un grand sourire, attrapant au passage un shoot que je descends d'un coups avant de le poser d'un coups sur le comptoir. Je me recule de lui, son regard dans le mien alors que ma cigarette est toujours posée sur mes lèvres... La lumière baisse et le barman allume les loupiotes qui commencent à tourner dans tous les sens sur la piste. Je le vois vider un autre shoot, puis se caler contre le bar ce con... Ah ouais, il compte me laisser danser seule le bougre ! Je secoue la tête... Après tout je m'en fou un peu... L'alcool et la musique m'entraîne dans un autre monde et je reprends ma danse. Je bouge au rythme du son, mon corps s'exprimant délicatement et sensuellement pas à pas.

Je tourne mon regard vers lui qui semble m'observer bien attentivement. Je lui souris à pleines dents en secouant la tête comme pour lui dire qu'il n'y a rien de discret dans son regard... Un regard insistant sur mon ventre. Il me demande de lui montrer mon tatouage ? S'il ne monte pas trop haut... Cela va être problématique car, il prend beaucoup de place et monte en effet assez haut.. Je ris et me recule légèrement, toujours en dansant après avoir vidé un énième shoot... Je ne les compte plus à cette heure-ci et dans cet état ça ne sert plus rien...

Doucement je passe mes doigts sur ma chemise et je descends enlever le nœud que j'ai fait au dessus de mon nombril avant de commencer à déboutonner ma chemise, un bouton après l'autre, mon regard dans le siens... Doucement, me déhanchant, je sais qu'il y à d'autres gens dans ce bar, mais on doit être encore cinq ou six et la plupart mon déjà vu et savent que lorsque je suis en week-end je me lâche... ça ne les surprend presque pas, c'est limite s'ils ne sont pas plus occupés à leur verre, à jeter un coups d’œil de temps en temps.
J'en arrive au dernier bouton, mon soutien-gorge apparent à présent, je retire ma chemise que je pose sur les genoux d'Ezio, me reculant d'un pas pour faire un tour sur moi même... Un pas dansant, je ris et me rapproche tout sourire, inclinant ma tête de côté...

«  Le tatoo te plaît ? »


Je bois une nouvelle gorgée du Mojito, l'un des dernière d'ailleurs avant de me tourner vers Ezio, lui prenant sa main dans ma mienne pour qu'il vienne danser avec moi...

« Come on Sexy Boy, montre moi comment tu bouges, impossible que tu ne saches pas bouger un minimum !! »


J'ai déjà oublié que je suis à moitié nue du haut. Je me rallume une cigarette et tente de l'entraîner avec moi sur la piste de danse, recommençant à me déhancher, la musique étant des plus entraînante ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Ven 31 Juil - 14:26
A ma demande, je la regarde calmement, mais pas très longtemps quand je vois qu’elle défait son nœud pour commencer à déboutonner sa chemise. Elle fait quoi là ? Elle va vraiment la déboutonner au complet ? Je pose mon coude sur le bar en tenant ma mâchoire entre deux doigts sans louper le moindre de ses mouvements quand je finis par avoir sa chemise sur mes genoux. Son tatouage est vraiment beau. Je laisse glisser mon regard sur le long de son corps, mais elle fait un tour sur elle-même et j’en loupe mon parcours. Elle finit par s’approcher de moi, me laissant une vue assez grande sur son décolleter. Je me racle la gorge quand elle me demande si le tatouage me plait. Je me mords la lèvre inférieur en hochant la tête. Je commence vraiment à avoir trop chaud là…

Je profite pour continuer de regarder le tatouage quand elle boit un coup, mais je suis de nouveau privé de la vue quand elle vient face à moi, attrapant ma main pour me demander de la suivre sur la piste, disant que c’est impossible que je ne sache pas danser un minimum. Oui ok.. Je sais danser, mais d’habitude, quand je dis ça on me fou la paix. Bien que là, elle ne veut pas lâcher l’affaire… En plus elle va rester en soutien ? Ça ne va pas être du gâteau pour moi ça ! J’attrape un shoot, puis le deuxième rapidement servit que je vois d’une traite en sentant mon bras se tirer vers la piste doucement. Bon ok…

Je finis par me relever, sentant vachement l’alcool d’un coup, mais je pose sa chemise sur le tabouret pour ne pas le laisser tomber. Peut-être le fait de me lever qui fait ça, je ne sais pas trop, mais je finis par la suivre sur la piste, la regardant simplement dans un premier temps, soupirant un peu pour me donner du courage à danser avec elle, mais je me sens un peu bête d’être là. Je me contente de la regarder déhancher. Elle me rend nerveux, accélérant complètement mes battements de cœur. Pourquoi est-elle en soutif bon dieu ! Houlà, faut que j’essaye de me calmer parce que d’un coup, je me sens légèrement émécher…

Puis merde ! Je la tire vers moi, posant ma main sur son côté pour finir par danser avec elle. Sa peau est plutôt chaude et douce, mais il ne faut pas que cela me déconcentre. Mon autre main lâche la sienne pour venir longer mon corps, mais pendant notre danse, son corps se rapproche du mien et j’essaye de garder mes yeux plonger dans les siens plutôt que de venir fixer plus bas, mais le faite de savoir que cette vue n’est pas bien loin, cela me perturbe et me rend de plus en plus nerveux. Je finis par me rapprocher d’elle, dansant coller serrer avant de lui glisser à l’oreille nerveusement.

-Remet ta chemise… S’il te plait…

Bordel ! Elle a une odeur divine au point que j’en ferme une seconde les yeux avant de les ouvrir en fronçant un peu les sourcils tout en faisant un pas pour me décaler d’elle. Je n’aurais pas dû boire ! Non ! J’aurais pas dû danser avec elle avec un léger verre dans le nez ! Merde ! J’ai trop chaud et me faut de l’air ! Je finis par me reculer, la lâchant complètement en la regardant sans danser avant de me retourner pour me diriger vers l’extérieur.

L’air me fait du bien et j’ai l’impression d’enfin respirer. J’inspire profondément avant de m’allumer une cigarette et de me remettre contre le mur en posant l’arrière de ma tête contre celui-ci en fermant un peu les yeux pour profiter le vent s’introduire dans ma chemise et de tirer quelque fois sur ma cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 1:02
Il me suit sur la piste sans vraiment savoir quoi faire au début... Cela me fait rire encore, car oui lorsque je bois c'est toujours la joie ! Et une joie qui peut être contagieuse tout comme ma connerie car, le voilà qui commence à danser, enfin ! Je lui prend sa main commençant à danser avec lui, me rapprochant doucement pour enfin me coller contre lui... Je ris intérieurement, mon regard dans le siens, le sentant luter pour ne pas regarder plus bas... Car oui, j'ai légèrement zappé la chemise, mais je n'en ai rien à foutre pour le moment je ne suis pas pudique ! Douce et sensuelle pour le taquiner un peu je pousse le vice en commençant par passer mes bras autour de son cou, descendant mes mains doucement, mon corps contre le siens pour un collé serré... Pour quelqu'un qui ne sait pas danser, je trouve qu'il est pas mal... Au fond c'était juste une excuse pour ne pas se lever ou alors mater ?

L'alcool me monte à la tête et ma tête tourne, la musique et la cigarette entre mes lèvres n'arrangeant en rien ma situation... Mais j'essaie d'oublier mon état pour continuer à danser. Je ne veux pas tomber de suite, sinon ça gâcherait la soirée et je compte en profiter. Je suis en week-end !
Il commence à jouer le jeu avec moi, collant son corps contre le mien... l'alcool me donne chaud autant que lui me donne chaud... C'est Sexy Boy quand même je vous le rappel ! Un long frisson parcours mon dos lorsqu'il vient souffler dans mon cou, il s'y arrête quelques secondes avant de me demander de remettre ma chemise... J'écarquille les yeux, ma chemise ? Mes joues rosissent légèrement pour le coups et dieu soit loué il fait sombre... Je l'avais légèrement oubliée... D'un coups Ezio se recule et disparaît de nouveau à l'extérieur... Son parfum disparaît avec lui, me laissant sur la piste toute seule... Je grimace et m'empresse d'aller récupérer ma chemise sur le tabouret, le barman me faisant un clin d'oeil qui me fait rire au passage. Je lui tire la langue avant de l'enfiler et d'y attache les deux premier boutons en vitesse, ce qui je l'avoue ne cache pas grand chose, mais me couvre un minimum... Mes doigts sont trop bourrés pour réussir à faire toute la chemise !

J'attrape une cigarette dans mon paquet, je descend un shoot et je me dirige vers la sortie, le retrouvant devant la porte, dehors la tête contre le mur. Ses yeux sont clos et ils semble en bataille contre lui même en vu des soupire qu'il fait... Je souris, inclinant ma tête de côté, levant ma main pour faire pareil que lui en début de soirée... J'attrape son menton de mes doigts fin pour qu'il tourne sa tête vers la mienne, le faisant descendre légèrement parce que oui je suis petite et je veux avoir son regard face au mien !

« Un problème mon cher Ezio ? »


Je ne peux m'empêcher de venir frôler ses lèvres des miennes, elles sont trop proche pour ne pas y goûter... Je lâche alors son visage d'entre mes doigts, me mordillant la lèvre.... C'est pas malin d'être un Sexy Boy, et en plus je l'avoue je suis complètement bourrée ! Mais même sobre à vrai dire j'aurai pu le faire, donc ça ne change rien... Je m'allume ma clope, passant mes doigts dans mes cheveux... Je lève mon regard vers le siens, plongeant le vert de mes yeux dans le bleu des siens, la cigarette fumant au bout de mes lèvres...

« On la termine cette Vodka ? Ou tu as trop chaud pour monter plus haut ? »


Je lui tire la langue cette fois-ci, je ne sais pas si c'est raisonnable de ma part d'avoir proposé ça en vu de mon état actuel...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 3:41
Je sens mon menton se faire attraper et j’ouvre directement les yeux en retirant ma cigarette d’entre mes lèvres pour la regarder avec plein d’interrogation, surtout quand elle attire mon regard vers elle, étend plus petite que moi. Elle me demande si j’ai un problème et je secoue un peu la tête avant de sentir ses lèvres effleurés les miennes. Je ne peux m’empêcher de soupirer en fermant fortement les yeux avant de les rouvrir pour la regarder se mordre la lèvre. Non ! Pas ça… Je détourne le regard en la voyant faire ça en serrant la mâchoire plusieurs fois. Elle finit par allumer sa cigarette au moment où je jette la mienne avant de plonger son regard dans le mien pour me demander si on va la finir cette vodka.

Ah oui, la vodka, je l’avais oublié celle-là… J’espère qu’il ne reste plus grand-chose parce que sinon c’est à quatre pattes que je devrais rentrer chez moi. J’affiche un petit sourire en coin en hochant la tête pour dire oui, qu’on la finira. Je me retire du mur en un mouvement d’épaule pour retourner à l’intérieur, m’asseoir au bar ou nous étions depuis notre arrivé. Je regarde le serveur en lui demandant s’il reste beaucoup dans la bouteille et il la relève pour me montrer qu’il reste un peu moins de la moitié. Génial ! En quelque verre elle sera fini et j’espère que je pourrais encore marcher droit après ça… Je ne plus qu’à boire tout ça et je serais fixé après tout.

Je finis par regarder vers Taylor du coin de l’œil, remarquant qu’elle a fait l’effort de remettre sa chemise. Evidemment, elle est à peine fermer, mais elle l’a au moins sur le dos c’est déjà ça. Je me relève de ma place pour venir me mettre devant elle, sans la lâché du regard, je ferme quelque boutons de sa chemise en souriant en coin. Je suis vraiment en train de la rhabiller ? Ça change de mes habitudes… La voilà refermer jusqu’à son décolleter, c’est déjà plus facile à encaisser pour moi du coup. Je souris en coin à nouveau avant de retourner m’asseoir pour boire un nouveau shoot.

-C’est mieux comme ça pour ta chemise non ?

Le shoot devient de plus en plus dur, j’ai besoin de me rafraichir un peu si je veux réussir à finir la bouteille. Je rote un coup en un soupire, mettant ma main devant ma bouche avant de me relever, posant ma main sur mon estomac. Faut que j’aille au toilette… L’alcool donne envie de pisser ! Je me relève à nouveau, prenant la peine cette fois de lui dire que je reviens avant d’aller vers les toilettes ou je me vide la vessie un bon coup avant de déboutonner ma chemise au complet pour me rafraichir la tête et le torse. Ça fait du bien bordel ! Je prends le temps de refermer ma chemise, mais elle est mal refermé. Je me suis trompé de trou pour les boutons. Tant pis ! J’ai pas envie de les remettre comme il faut. Je suis couvert après tout…

Je retourne près du bar en soupirant tellement il y fait chaud dans cette pièce et un nouveau shoot et servit devant moi. J’en bois une gorgée cette fois, ça passe vraiment moins bien et mon crâne va exploser. Je regarde de nouveau vers Taylor pour lui demander d’un ton calme.

-Après la bouteille, je pense rentrer avant de ne plus savoir marcher…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 4:29
La chaleur commence à monter et ce n'est pas seulement à cause de l'alcool. Je sens encore ses lèvres contre les miennes même si l'étreinte à été brève... Je soupire, son regard s'étant détourné lorsque je me suis mordue la lèvre.  J'en ris discrètement terminant ma clope alors qu'il rentre de nouveau dans le bar... C'est à mon tour de m'adosser au mur et je sens que j'ai vraiment besoin de prendre l'air. Je reste dehors le temps de terminer ma clope, prenant de grande inspiration. L'alcool à le dont de me faire tourner là tête et je pris intérieurement pour que la bouteille soit bientôt terminée car, je sais que je ne tiendrais pas longtemps encore... Je commence même à faire n'importe quoi... Je passe mes doigts sur mes lèvres avant de jeter mon mégot au sol devant le bar et je rentre à l'intérieur.  
Il est assis au comptoir de nouveau et lorsque je m'approche de lui il se lève. Il fuit encore le bougre ? Non... Je vois ses mains s'approcher de mon chemisier qu'il reboutonne correctement. Je ris, il semble plus habitué à les enlever et l'alcool en joue un peu également.

" Ça ne me gênait pas moi !"


Je lui fait un clin d'oeil alors qu'il me dit qu'il va au toilette.  J'aquiesse et m'assois au comptoir demandant au barman combien il reste à boire car, je n'en peux plus et le shoot que je viens de descendre à faillit mal passer cette fois-ci ! Je me passe la main sur l'estomac en tirant une grimace. Le voilà qui revient avec sa chemise complètement dépareillée : je ris et m'approche de lui en secouant la tête, approchant mes mains pour défaire les boutons un à un.


" Reboutonner les miens n'étaient pas un soucis mais les tiens haha...."



Je deboutonne sa chemise jusqu'en bas sans en perdre une miette. Sexy Boy est bien foutu et je me retiens d'y poser mes mains... Je suis trop gourmande... Beaucoup trop même... Et pour éviter d'être tenté je lève mon regard dans le sien, l'écoutant me dire qu'il compte rentrer après la bouteille tant qu'il peut encore marcher. Je laisse apparaître une petite moue déçue sûr mon  visage. Je ne veux pas me retrouver toute seule après moi... En plus de cela j'ai beaucoup trop bu pour prendre ma voiture et j'habite à une plombe d'ici!  Vive le doux quartier des plages mais ce n'est pas pratique pour rentrer de soirée. .. J'arrive enfin aux derniers boutons ne les lassant pas jusqu'en haut pour laisser entrevoir un bout de son torse... Mes doigts bourrés n'étaient pas très habile cette fois-ci, étant également plus habile pour les enlever... Je me rassois face à lui en soufflant...

" Finalement c'est toi qui tient moins bien  l'alcool !"



Bien sûr je le charie car, il en a descendu bien plus que moi dans la soirée! Le barman a posé la bouteille devant nous.  Il reste à tout casser 3 shoots à descendre pas plus. Je grimace et en descend un... je crois que ça va être le dernier de la soirée... Une fois encore je le regarde dans les yeux...

" Tu comptes donc m'abandonner ici !?"

Je lui offre un air faussement boudeur avant de rire et de sourire m'accoudant au comptoir pour le regarder. Je me lève de mon tabouret et m'étire de tout mon long... La soirée semble terminé et au final elle était bonne: ça a du bon de baisser des pantalons!  Je me sens tanguer... Le réveil demain sera difficile !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 5:04
Revenant à ma place, voilà qu’elle fait pareil que moi. Elle déboutonne ma chemise pour la reboutonner comme il faut. Je ne dis rien sur son geste et je la laisse faire en la regardant dans les yeux, un léger sourire en coin. Oui, je ne peux m’empêcher de sourire parce qu’après tout, ça ne me dérangeait pas moi non plus ! Elle me dit que faire sa chemise était bien plus facile que de remettre la mienne comme il faut. Oui c’est vrai, mais la sienne était déjà en partie boutonner, je n’avais plus qu’à suivre les trous pour le reste. Le moment où je dis que je ne vais pas trainer à rentrer, elle fait une moue déçue. Quoi ? je suis une bonne compagnie pour elle ? Je ne dis toujours rien, mais il me semble que pour remettre les boutons de ma chemise, c’est plus difficile pour elle que de les défaire. J’en souris intérieurement à cette idée avant de la voir se réinstaller sur son tabouret en soufflant.

Comment ça je tiens pas l’alcool ? Il me semble que j’ai descendu la bouteille plus qu’elle à moins que je ne me trompe ?! Mais soit ! il reste plus ou moins trois verre dans la bouteille et voilà qu’elle en bois un. Ça fait deux à boire pour vider tout cela… J’ai toujours mon verre à peine bu sur le bar, merde ! Ça fera deux et demi si je bois tout ! Rien que dit penser j’en ai la nausée. Je finis par inspirer profondément avant de vider mon verre d’une traite pour être une nouvelle fois servit. Aller… Prends le dernier verre pour que l’on en finisse avec ça. Le serveur a lu dans mes pensées ou quoi ? il vide la bouteille dans son verre vide et je me sens soulager en sachant que je n’ai plus qu’à boire celui qu’il me reste pour passer à autre chose, comme rentrer chez moi !

Elle me demande de son air boudeur si je compte vraiment l’abandonner ici. Je la regarde en coin, essayant de réfléchir mais ce n’est pas évidant de réfléchir correctement avec le nombre de cul sec que je me suis enfilé… je finis par froncer les sourcils, posant mon front sur le bar en essayant de me donner du courage pour boire le dernier shoot . Je relève la tête en le fixant, puis d’un geste rapide, je l’avale en toussant un peu. Holala, tousser ça pète la gueule à fond là ! Je tourne la tête vers elle, la regardant de la tête aux pieds avant de sortir d’un ton naturel et surtout inattendu.

-Quoi ? Tu veux me suivre ?

Attend ! Je viens de l’inviter chez moi là ? Il me semble que oui. J’ai vraiment l’impression que mes paroles ne suivent pas mes pensées, mais je ne cherche pas non plus à changer de phrases. Je me contente juste de me relever de ma chaise en faisant un signe de la main au barman et de me diriger vers la sortie. C’est vachement dur… je ne marche pas comme un bourré, mais mes jambes me font comprendre que ça va être dure de marcher jusqu’à chez moi, surtout quand c’est une montée. Je soupire un grand coup avant de poser mon dos contre le mur en regardant la rue que je dois prendre pour rentrer chez moi en soupirant. Je vais jamais y arriver ! Je devrais peut-être me foutre dans un coin et somnoler un peu ?

Des lumières finissent par m’éblouir en venant devant le café. Oh ! Un taxi ? Quelqu’un du café en à appeler un ? Je vais me faire passer pour cette personne pour savoir rentrer chez moi ! Seulement… Elle est passée ou Taylor ? Elle vient avec moi ou pas ? Le taxi pourrait la déposer chez elle ! Je fais signe au taxi man quand il sort de la voiture pour faire croire que c’est moi qui ait appelé et il me fait un signe de tête pour me dire que je peux embarquer. J’ai bien fait de ne pas prendre ma moto et le taxi tombe à pic !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 5:41
Je suis complètement cuite ! Mon corps ne réagit plus à mon cerveau et je valse légèrement de droit à gauche, mais rien de méchant encore. Il me propose de le suivre sous forme de question... Du coups je ne sais pas trop quoi penser et s'il le fait parce que j'avais fait ma tête de boudeuse et donc à contre cœur ou s'il le demande vraiment... Je ne répond rien car, mon cerveau se mélange trop et je n'arrive plus à penser... Je vois de loin arriver la migraine au réveil demain ! Il n'attend même pas ma réponse d'ailleurs qu'il se casse.. Je le regarde sortir en tirant une nouvelle moue boudeuse avant de me tourner vers le barman qui sait ce que je vais lui demander : Un taxi ! Il me connaît par cœur et il me tapote le haut du crâne en me disant que c'est déjà fait et qu'il risque d'arriver d'une minutes à l'autre... Je lui embrasse la joue avant de le saluer et de le remercier avant de sortir du bar. Sexy Boy embarque même dedans... Je fronce les sourcils et me jete dedans avant de le regarder et de le pointer du doigt.

« C'est mon taxi !  Mais je peux te le prêter !»


Je lui fais un grand sourire avant de commencer un combat acharné avec ma ceinture... Elle est vicieuse et ne veut pas rentrer dans le trou comme j'en ai envie. Ezio monte dans la voiture et finalement, n'arrivant pas à m'attacher je m'assois dessus pour au moins faire genre que je suis attachée. Je l'écoute donner son adresse et je me sens lourde... J'espère que le trajet ne sera pas très long, je rentrerai après lui... Je marmonne d'une voix presque endormi un remerciement pour la soirée passée...

« On remet ça quand tu veux ! »


Mais pas tous les soirs pitié pour mon foie ! Je me permets de fermer les yeux quelques instant et je commence à me sentir lourde tellement lourde que je sens mon corps glisser le long du siège sans pouvoir me battre... Je n'ai plus de force pour parler ni bouger, je me laisse donc tomber sur Ezio comme une grosse merde... La cuite est dure et la défaite demain le sera aussi.
Je crois que je n'ai pas donné mon adresse au chauffeur... Le barman a du le faire pour moi, il a l'habitude... Du moins je l'espère car je n'ai pas hâte de devoir me glisser sous la couette, je vais devoir ramper jusque ma chambre... Au pire, le paillasson suffira... Je baille...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 6:12
Wow, j’ai presque rien compris là, mais je me contente d’entendre Taylor dire que c’est son taxi ? Chance pour moi, elle veut bien que j’embarque aussi. Je la regarde monter dedans avant de faire le tour pour m’installer également. J’attends qu’elle dise quelque chose, mais elle est trop prise avec sa ceinture qui n’a pas l’air de vouloir se mettre. J’en profite donc pour donner mon adresse afin que le compteur ne tourne pas pour rien et nous voilà parti en direction de chez moi ? enfin, je ne sais pas de trop, je regarde le trajet quand je l’entends me dire qu’on peut refaire ça quand je veux. Je souris en coin sans rien dire.

Le trajet me fatigue un peu, mais je garde les yeux ouverts comme je peux. Par contre… Taylor fini avec sa tête sur moi, je pense qu’elle s’est endormie. Après quelque minute, le chauffeur dit que l’on est arrivé ? Ah bah on est chez moi… Je me penche un peu pour regarder le chauffeur afin de lui demander s’il sait où il doit la déposer et il me dit non de la tête. Ok… je n’aurais pas le choix alors ! J’essaye de bouger sans trop la déranger pour attraper mon portefeuille afin de payer la course. Une fois fait, je coince mon portefeuille entre mes dents pour attraper Taylor dans mes bras, la secouant un peu pour qu’elle prenne le réflexe de s’accrocher à mon cou.

La sortie du véhicule n’est pas évidant avec elle dans mes bras, mais j’y arrive. Autre combat ! Ne pas me casser la gueule avec elle dans mes bras… Je marche doucement, mais surement, évitant de trop partir sur le côté, mais je réclame une force surhumaine à mon corps. Je garde le poids de son corps sur un bras afin de réussir à ouvrir ma porte. Pas évident et il me faut un moment avant d’y parvenir. J’inspire profondément en la tenant de mes deux bras, soulagé d’être aidé par mon second bras parce que un seul… C’est pas évident de tenir un poids mort et encore moins avec un verre dans le nez. J’entre chez moi, crachant mon portefeuille à terre, à l’entrée en clapant la porte avec mon pied. Je ramasserais ça demain, mais pour l’instant, dodo !

Je marche vers ma chambre pour l’installer, mais je finis par basculé en avant après l’avoir allonger, me retrouvant sur elle, nez contre nez. Je finis par reculer ma tête d’un coup en espérant ne pas l’avoir réveiller avant de me faire rouler sur le côté pour souffler un peu. Je ne respire pas trop longtemps et j’essaye de la réveiller en criant son nom.

-Taylorrrrrrrrrr, réveille-toi ! Enfile un pyjama… Tu dormiras mieux.

Je me redresse avec difficulté, mais enfin sur mes jambes, je vais vers ma garde-robe pour regarder ce que je peux bien lui donner comme vêtement. Je fini par trouver un short et un tee shirt. Je les sors de mon armoire avant de les jeter sur sa tête.

-Allerrrrrrrrrrrr, change toi !

Je retire mes chaussures avec l’aide de mes pieds tout en déboutonnant ma chemise pour essayer de me déshabiller, mais un long soupire s’échappe. C’est vraiment trop dure ! Je finis par être en chaussette, jeans et torse nu que je suis déjà découragé. Aller Ezio ! Reste plus que le pantalon et les chaussettes… Je contourne mon lit pour m’installer sur le côté libre, mais je finis par m’étaler sur le dos, complètement vider et je ferme les yeux. Tant pis ! Je n’ai cas dormir comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 9:26
Je suis un total poids mort ! Je ne dors pas complètement mais mon corps refuse de bouger ne serait-ce qu'un orteil. La journée à été longue à l'école et la soirée m'a achevée... En tout cas, Ezio est confortable et je ne sens pas la voiture s'arrêter, juste Ezio me portant tant bien que mal... Comme un automatisme je passe mes bras autour de son cou. On est déjà arrivé chez moi ? Je ne me souviens pas d'avoir donné mon adresse au chauffeur et de toute manière je n'arriverai pas à articuler quelque chose de cohérent tellement je suis HS... Lui aussi doit l'être d'ailleurs, mais il arrive tant bien que mal à me porter... Je m'en veux un peu mais je n'arrive pas à bouger, ma tête posée contre son torse. Le parfum de sa chemise est agréable et alors que je me fais secouer dans tous les sens pendant un léger instant, j'entends une porte se claquer... Je crois que l'on est rentré... Comment a-t-il eut mes clés ? Je suis un vrai bébé sur le coups, me laissant porter jusqu'à la chute... Je sens alors son souffle prêt du mien et je murmure.

« Profiteur ~ »


Je souris dans mon pseudo sommeil, le sentant s'éloigner pour me crier mon prénom... Ma tête !! Elle va exploser ! Me mettre en pyjama ? Im-po-ssi-ble ! Mais je sens que je n'ai pas vraiment le choix lorsque je me fais « assommer » par deux vêtements qui me tombent dessus... Je grommelle et ce sale gosse insiste... Je glisse mes mains avec une grande difficulté vers ma chemise pour tenter d'en défaire les boutons... C'est l'effort du siècle et mes mains ne me répondent pas comme je veux.. Je soupire en arrivant au dernier lorsque je pense que je vais devoir retirer mon pantalon. Mes escarpins sont tombés de mes pieds lorsque j'ai atterrit sur le lit c'est déjà un bon point.

Difficilement je défais le bouton de mon jeans et le retire en me tortillant, le poussant avec mon pied pour qu'il tombe du lit... Je retire ma chemise en me redressant légèrement, sans jamais ouvrir mes yeux. Ils sont comme collés et refusent catégoriquement de s'ouvrir. Libération... Je me laisse tomber comme une grosse merde sur le lit... J'arrive enfin à ouvrir mes yeux et lorsque je tourne la tête il est là, allongé sur mon.son lit ? Je regarde autour de moi, je ne suis pas chez moi... Je soupire de nouveau, tant pis, je n'aurais pas le courage de me rhabiller... Lui par contre n'a pas eut le courage de tout enlever... Je le secoue doucement.

« Ezio... Ton pantalon ! »


Il est allongé de travers sur le lit et semble comater lui aussi... Est-ce que je l'aide ? Au risque de passer pour une voyeuse, je soupire de nouveau, mais je ne vais pas le laisser comme ça... Je roule sur le lit pour me lever et vu qu'il a eu le courage de défaire le bouton de son jean je tire dessus en le prenant au niveau de ses pieds... Je n'ai pas de force alors je me penche en arrière pour y mettre tout mon poids, comme ça je suis sûre que le pantalon viendra, mais la catastrophe arrive.... le pantalon vient en effet rapidement et ayant mis tout mon poids en arrière je bascule, faisant une magnifique roulade arrière pour enfin me prendre le mur de la chambre dans la tête... Je grimace à moité sonnée... Le pantalon est enlevé,mais Ezio lui n'a pas bougé d'un pouce... Pourtant ça a fait un sacré vacarme... J'arrive à articuler que pour le pantalon et la bosse il me doit un verre la prochaine fois ce qui me fait rire intérieurement car, en vu de mon état ce n'est pas demain que je boirais comme ce soir...

J'arrive à me lever tant bien que mal, sentant que demain je risque d'avoir une sacrée bosse derrière la tête. Je me dirige vers le lit en maudissant la Vodka et je me laisse tomber comme une grosse merde, rampant jusqu'au premier oreiller qui arrivera... En attendant, je n'ai toujours pas enfilé de pyjama... C'est trop compliqué il va falloir trouver les trous pour les jambes, les bras et la tête, je préfère dormir en sous vêtements, c'est trop compliqué ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 9:52
La terre tremble ? Oh ! Après un gros boom je crois qu’il y a de l’orage. Pourquoi j’entends ça moi ? Merde ! Je sens un courant d’air sur mes cuisses. Une tornade ! Inconsciemment je tire sur mon boxer, pensant que c’est mon jeans. Attend… Depuis quand mon jeans est fin au point de me rentrer dans les fesses ? Je grimace, pliant ma jambe pour savoir relever mon derrière afin de tirer sur le tissu qui s’incruste ou il ne faut pas avant de balancer mon bras, atterrissant sur une peau plutôt chaude et un fin morceau de tissu. Hein ? Toujours les yeux fermés et dans mon assoupissement, je laisse glisser ma main, remarquant que le tissu est plutôt rembourrer ? Je poigne dedans doucement. C’est une fameuse boule quand même…. Une boule… Ne me dites pas que… Je finis par sursauter, gardant ma main sur son sein en hurlant.

-Ma couille a enflé !

Je tourne la tête, me disant que j’ai pas l’impression de me pelotter les couilles quand finalement je remarque que ma main est contre son sein. Tout ce que je pensais être un rêve commence à devenir claire dans ma tête. J’écarquille les yeux d’un coup en retirant ma main rapidement. Attend… Elle est dans mon lit en sous-vêtement ? Mais je ne l’ai pas déshabiller ! Il est où mon pantalon ? Je ne comprends plus rien là…

-Taylor !!! Pourquoi tu es en sous vêtement dans mon lit ? J’ai sorti des vêtement que je saches… Pourquoi je suis en boxer aussi ? On a couché ensemble et je m’en souviens pas ? J’ai mis la capote au moins ?

Je suis pris de panique. Je la connais pas ! On a passé la soirée ensemble, certes, mais j’espère vraiment que j’ai mis la capote si j’ai couché avec ! D’un coup je me sens dessouler. La crise de panique retire l’effet de la vodka que j’ai pu boire toute la soirée. Je finis par me relever du lit d’un coup avant de glisser à cause de mes chaussettes. Chance pour moi, je me rattrape et j’évite de me casser la figure. C’est en grognant que je décide de les retirer pour aller dans mon salon pour me fumer une cigarette tout en me prenant une bouteille d’eau.

Je pense que c’est la dernière fois que je bois autant ! Je ne sais même pas quand je me suis assoupi et depuis combien de temps, mais finalement, je décide de regarder l’heure. Merde… Je ne me suis assoupi qu’une vingtaine de minutes en fait, ça m’étonnerai donc que l’on ait coucher ensemble en si peu de temps… Je finis par écraser ma cigarette dans le cendrier, me sentant soulager avant de revenir dans la chambre pour me remettre de mon côté du lit en venant la prendre dans mes bras pour lui chuchoter à l’oreille.

-Désolé.. J’ai eu une absence et j’ai paniqué pour rien en fin de compte… Rendors toi.

Je dépose un baiser sur son épaule rapidement en soupirant pour me détendre au maximum afin de réussir à dormir. Enfin si j’y arrive… Sa peau a peine couverte contre mon torse me rend trop nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 10:22
Je ne m'endors pas pour autant, comatant légèrement, la terre tourne trop vite à mon goût et je n'arrive pas à trouver une position convenable... Lorsque je me mets sur le ventre, les bras sous l'oreiller et la tête dessus, ça appui trop sur mon estomac ce qui me fait me tourner sur le côté, face à Ezio qui semble dans un autre monde lui aussi... Il par tellement loin que je sens sa main arriver contre mon seins... Je grogne m'apprêtant à la lui enlever... Je ne compte pas coucher avec lui dans l'état ou je suis, demain j'aurais tout oublié ! Et sauf si Sexy Boy est vraiment un mauvais coups, ce serait dommage d'oublier cette nuit !

Il l'enlève lui même en hurlant que sa couille a enflé... Je ris en ouvrant les yeux, croisant son regard... Tout à coups il semble affolé en me voyant... Quoi ? Qu'est ce que j'ai fait encore ? Je n'aurais pas du lui tirer son pantalon ? Il est pudique ? Ou alors il est gay... C'est vrai que je n'ai pas pensé à cette possibilité de la soirée et au final cela pourrait être logique vu qu'il n'a jamais répondu à mes taquinerie... Merde alors ! Et la une avalanche de question survient... je sens ma tête qui tourne, m'asseyant légèrement sur le lit pour le regarder s'affoler... Je me mordille la lèvre en secouant la tête.

« J'avais la flemme de mettre le pyjama... Je t'ai retiré ton pantalon pour que tu sois plus à l'aise et non nous avons rien fait ! »


Il est tellement paniqué qu'il redisparaît... Je soupire et vu que je connais pas la maison, je ne bouge pas du lit... Au lieu de ça je le laisse se poser toutes les questions du monde et me tourne dos à la porte, tapotant bien l'oreiller pour me mettre à l'aise... C'est à ce moment là qu'il revient dans la chambre pour se coucher sur le lit et... Me prendre dans ses bras ? J'écarquille les yeux tournant légèrement la tête pour le regarder... Je ne le vois pas beaucoup mais j'arrive à voir ses yeux. Un doux frisson passe dans mon dos lorsqu'il embrasse mon épaule en me disant d'une voix chaude que je dois me rendormir et qu'il n'y a pas de panique à avoir finalement... J'enlace ses jambes finalement aux miennes, la chaleur de nos deux corps l'un contre l'autre ce qui st fort agréable, jusqu'à ce qui va suivre... J'en rougis même !

Je ris, un sourire aux lèvres... Comment veut-il que je dorme avec lui collé à moi comme ça ? Et surtout, je dis bien surtout que plus bas chez lui ça semble commencer à se réveiller... Je le sens... Je me mord la lèvre riant silencieusement.

« Je n'arriverais pas à dormir si je te sens dans le bas de mon dos en plus de ta main posée pratiquement sur mon seins... »


Car la main sur le seins, je veux bien ça ne me dérange pas trop, mais l'autre partie par contre c'est une autre paire de manche ! Je tourne de nouveau ma tête vers lui pour le regarder et attendre sa défense...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 10:55
J’essaye de m’endormir, mais c’est difficile ! je sens son corps bougé comme si elle riait doucement, plus, j’ai l’image de son corps qui défile dans ma tête ce qui me perturbe énormément. Bordel ! J’ai une nana ultra bien foutu dans mon lit et je vais vraiment dormir ? Faut bien que j’essaye et pour y arriver, j’essaye de pensées à autre chose… il faut que je pense à… Ma moto ? Non ! Mon travail ? Non ! encore moins alors que j’ai congé ! A ma gueule de bois pour demain ? Oh ! Ça va être phénoménale ça ! Mes pensées sont coupés quand elle finit par me dire un truc qui me fait écarquiller les yeux. Quoi ? Je… Merde ! J’avais même pas remarquer qu’elle me rendait nerveux à ce point-là ! Ce n’est pas pour autant que j’ai envie de bouger, je suis assez bien mit comme ça et… Ma main est proche de son sein ? Je n’ai même pas fait attention à ça ! Je la sens bouger et j’ouvre les yeux. Elle me regarde en coin, attendant surement une réponse de ma part, mais je hausse les épaules pour dire d’un ton naturel.

-Bah désolé si j’ai une jolie fille dans mon lit ! J’avais même pas remarqué…

Je ne la lâche pas du regard et je finis par retirer mon bras de sur elle pour me gratter l’entre jambe. En effet… Ça se réveil et vaudrait mieux que je n’y chipote pas de trop. Merde ! faut également que j’arrête de la regarder dans les yeux, car ça ne va pas du tout m’aider. Je ferme un instant les yeux en inspirant fortement, mais une envie devient trop forte au fond de moi, je me laisse donc guider. J’ouvre les yeux pour la regarder à nouveau avant de remettre ma main sur son côté, laissant glisser ma main pour venir attraper son sein.

-Là tu peux dire que je suis même très proche de ton sein !

Merde ! je fais quoi là, j’aurais peut-être pas du . J’ai qu’une seule envie maintenant, découvrir encore plus… Je la regarde un instant pour regarder si son regard change positivement avant de me redresser pour me poser sur mon coude en basculant un peu vers elle, gardant ma main sur son sein et mon bassin coller au sien. J’ai la gorge sèche d’un coup, mon souffle s’accélère et je ne sais pas si je dois m’arrêter, mais mon corps répond de lui-même que je dois continuer. Mon regard se plonge dans le sien alors que mes lèvres s’approchent doucement des siennes pour les effleurés, un peu hésitant de mon geste, mais je finis par revenir pour l’embrasser.

Sentir ses lèvres au contact des miennes me rends dingues et ma main réagit toute seule, poignant son sein par-dessus le tissus tendrement. Je ferme les yeux pour profiter de ce contact, attrapant même se lèvre entre mes dents en respirant plus lourdement. Faut que je me contrôle ! Il suffirait qu’elle me refuse pour que je me retrouve bien con avec une trique qui va réellement m’empêcher de dormir, mais ces lèvres m’attirent. Je n’arrive pas à les lâchés et je ne peux m’empêcher d’essayer de lancer un baiser bien plus sauvage pour voir si elle y répondra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 23

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur



Taylor Campbell
Infirmière
Sam 1 Aoû - 11:37
Il ne semble pas lâcher mon regard l'espace d'un instant avant qu'il ne retire sa main de mon sein. Il s'excuse même ! Il est vraiment Gay ? Merde alors ! Je continue de le fixer quand même trop déçue sur le coups et plus d'une le serait si elles étaient à ma place... Mais la vie est cruelle.... Je suis dans le lit d'un gay... Puis mon cerveau légèrement pris par l'alcool réfléchit un minimum et il doit sûrement me voir lever les yeux au ciel... Un gay commencerait-il à bander en étant collé contre une femme ? Je suis irréfléchis des fois et je m'exaspère... Vivement la décuite et même si je sens que ça commence à descendre, je sais que je suis encore en plein dedans...

Je me mets sur le dos pour mieux le voir lorsque je sens sa main remonter le long de mes côtes puis se poser sur mon seins. La phrase qui suit me fait sourire et lorsque je le vois se tourner plus vers moi je me mordille la lèvre inférieure, mon regard dans le siens... Mon corps commence à se réveiller automatiquement plus il s'approche de moi. Ce soir, il va réussir à me rendre folle ! Lorsque ses lèvres viennent frôler les miennes de la même façon que je l'avais fait au bar je ne peux m'empêcher de me mordiller la lèvre de nouveau... C'est comme mettre un superbe gâteau devant un enfant et lui dire qu'il n'a droit que d'y goûter que très brièvement : Je reste sur ma faim...

Une faim rapidement comblée par le retour de ses lèvres contre les miennes. Mes yeux se ferment et mon corps réagit de lui même lorsque sa main poigne mon sein : Je soupire entre ses lèvres, laissant mes mains remonter le long de ses hanches, découvrant son large dos, l'une d'entre elle allant par la suite jouer dans ses cheveux... Ma respiration se fait plus courte et la chaleur de nos deux corps l'un contre l'autre va me faire perdre la tête plus rapidement qu'il ne peut le croire. Je sens également ses lèvre plus pressante, plus sauvage contre les miennes et je ne peux qu'y répondre, passant mon autre bars autour de son cou.

D'un automatisme je passe ma jambe autour de sa cuisse appuyant légèrement pour coller nos corps l'un contre l'autre... Toujours au plus prêt, comme s'il était possible de faire plus, ma poitrine lové contre son torse, je me redresse légèrement au fur à mesure pour que l'on se retrouve en position assise. Et alors que nos lèvres prennent de plus en plus connaissance, j'enroule mes jambes autour de ses hanches... Mon souffle se fait rare et je me sens également étouffer... je suis la première à couper le baiser, venant lui mordre sa lèvre pour laisser ensuite les miennes descendre malicieusement dans son cou que je mordille avant de remonter à son oreille... Sourire aux lèvres et le souffle chaud, je murmure...

« Il n'y a pas que mes seins qui sont très proches ~ La nuit vient juste de commencer... »


Je lui mordille la lèvre, un sourire en coin, le sentant beaucoup plus au niveau de mon bassin que tout à l'heure... Et moi qui pensais qu'il était gay... Comment un homme aussi sexy peut-il l'être ? Si j'avais su qu'en baisant des pantalons on faisait de si agréables rencontres, je l'aurais fait plus tôt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 28

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Sam 1 Aoû - 12:18
Ses mains sur mon corps me rende fou. Je la trouve d’une douceur exquise alors que nos lèvres s’épousent à la perfection. C’est entouré de ses bras que je prends plaisir à continuer le baiser partagé avant de sentir sa jambe venir me tirer encore plus contre elle. Je ne peux m’empêcher de lâcher un soupire, sentant mon corps au plus serrer comme si elle voulait pour rien au monde que je m’en aille. Ma main se pose délicatement sur sa fesse avant de remonter d’une extrême douceur vers son dos quand elle nous fait basculer doucement pour me mettre d’une position avant de sentir ses jambes se glisser de chaque côté pour venir enrouler mon bassin. C’est fou comme j’ai envie d’elle. Je n’arrive pas à penser, je ne pense qu’à ce qu’il se passe entre nous, profitant de chaque moment, comme sa morsure sur ma lèvre qui me fait profiter de la séparation de nos lèvres pour ravaler ma salive.

Sa bouche suit son parcours vers mon cou avant de revenir vers mon oreille pour qu’elle me dise des paroles qui ont le don de me faire vibrer, tel un énorme frisson ou l’on ne peut contrôler le tremblement de son corps . J’inspire profondément en ouvrant les yeux pour la regarder d’un air des plus fiévreux quand elle me mordille la lèvre. Ma main revient se poser sur sa fesse, pour cette fois, l’agripper afin de l’attirer encore plus contre moi, l’invitant à faire un mouvement de bassin contre mon intimité ce qui m’arrache un soupire et me faire poser mon autre main sur sa hanche, la faisant monter jusqu’à son soutiens gorge, la couvrant de doux baiser et morsure dans son cou avant de venir dégrafer son soutien d’un claquement de doigts pour enfin la découvrir.

Je ne peux m’empêcher de me mordre la lèvre à la vue de sa poitrine qui m’a l’air des plus douces. Mes bras l’enroule à nouveau pour l’attirer contre mon torse, plaquant sa poitrine si douce alors que je lui mordille le coin de la mâchoire, montant mes lèvres pour venir lui déposer un doux et rapide baiser au coin de ces lèvres.

Je n’arrive pas à rester sur place et je la fais basculer de nouveau pour qu’elle soit dos contre le matelas, me retrouvant au-dessus d’elle et toujours entre ses cuisses ou je ne retiens pas un léger déhanchement avant de poser mes lèvres sur sa poitrine, parcourant son corps de baiser pour venir terminer mon chemin sur le creux de sa hanche. Mon doigt agrippe le bord de sa culotte que je fais descendre doucement en venant passer une caresse du bout de ma langue au niveau du pli de cuisses, remontant jusqu’à son nombril.

Ma respiration s’accélère à l’idée de voir ce qui se trouve sous cette culotte et mes mains ne trainent pas pour venir attraper le bord du dernier bout de tissu qui la couvre pour la laisser glisser tendrement le long de ses cuisses jusqu’à ce qu’elle ne soit plus du tout au contact de son corps. Je me pince la lèvre a regardant son corps nue, d’une beauté plus que parfaite avant de glisser mon corps contre elle pour venir de nouveau m’emparer de ses lèvres, prenant bien soin de laisser le contact de notre intimité avant d’agripper sa nuque pour remonter mes lèvres à son oreille pour lui murmurer.

-La nuit commence… Mais je ne promets pas qu’elle s’arrête d’aussitôt !

Ma main glisse le long de sa hanche pour agripper l’arrière de sa cuisse afin de la remonter contre mon bassin alors que mes lèvres viennent s’amuser un peu en compagnie de mes dents près de son lobe d’oreille et de son cou.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Marcher donne soif et des envie de ....[X] [PV Taylor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» L'injustice me donne envie de frapper. (Lily-Ana)
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Une envie de solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Rp's terminés-
Sauter vers: