AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Village de Kyrie :: Quartier rouge :: Bar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On trinque ? [PV Ezio]

Messages : 84
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 20
Localisation : Sous ta couette.
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Aria Mizako
Classe A-2
Mer 25 Nov - 3:41
Le couvre-feu de l’internat était passé depuis un moment déjà. Je dormais paisiblement dans mon bungalow, bien au chaud sous la couette et je rêvais d’une vie loin de tous ces fous. Non, en vérité j’étais au bar de la ville, assise bien au chaud au comptoir, attendant patiemment le barman. Il y avait pas mal de monde aujourd’hui, les employés doivent être complétement débordés. La patience est une qualité qui me manque cruellement mais bon, ne pétons pas un scandale en plein milieu des alcooliques hein.

Quelques minutes s’étaient écoulées, mais toujours aucun signe du barman. Essayant de m’occuper comme je le pouvais, mon regard se perdit sur les bouteilles présentes en face de moi. Pour un petit bar perdu au plein milieu d’une île, abritant des délinquants en tout genre, il propose pas mal de chose à boire. Qu’est-ce que j’allais pouvoir commander ? Et surtout avec les sous de quelle personne ? Tournant discrètement le regard vers la personne assise près de moi, j’aperçus un porte-monnaie dépasser de sa poche arrière. D’un geste rapide, presque invisible, je me retrouvais les sous en main. Un petit billet de 20 emprunté dans le mini sac, je remets le coffre au trésor miniature dans la poche de son propriétaire. Voilà une bonne chose de faite, manque plus qu’à passer ma commande.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mer 25 Nov - 4:33
Je commence doucement mon service, mais mon collègue qui m’a précédé m’a laissé une vaisselle monstre à faire ! Le gros connard de mes deux… Il va falloir que je la fasse si je veux pouvoir servir les clients qui ont l’air de m’attendre depuis un moment. Puis merde ! Je les emmerde, ils n’ont cas comprendre ma position. J’essaye tout de même d’être l plus rapide possible dans le lavage des verres  qui encombrent l’évier, posant de temps en temps mon regard autour de moi pour cibler les gens qui pourraient m’appeler. Je remarque une jeune femme blonde au bar qui a l’air de m’attendre, un gars bien éméché à côté d’elle qui a l’air de m’attendre aussi et deux, trois personnes assis autour d’une table qui ont l’air de perdre patience, mais vous savez quoi, je m’en fou complètement !

La vaisselle est enfin terminée, je la laisse donc égouttée un peu sur le côté en allant attraper l’essuie de vaisselle pour me frotter les mains tout en allant auprès des tables pour prendre leur commande d’un ton un peu agacé. Je mémorise les commandes rapidement, puis hoche la tête en me retournant pour regagner mon bar quand je remarque que la petite blondinette est en train de voler l’argent du gars bourré à ses côtés. Cela commence bien comme soirée… Je passe sans rien dire, jetant l’essuie au coin de l’évier avant de commencer la préparation de la commande des tables que je m’empresse d’aller servir. Chose faite, je retourne derrière le bar, prenant la commande du mec à côté de la femme sans rien lui dire avant de me poser devant elle, posant mes mains à plat sur le comptoir en arquant un sourcil.

-Vous prendrez quoi ?

Je ne cache pas sur mon visage que j’ai bien vu son petit vol, mais je l’écoute me dire sa commande avant d’aller me mettre à préparer leur boisson que je pose rapidement devant eux, m’arrêtant devant le gars bourré dans un premier temps en lui disant. « C’est offert par la charmante demoiselle à côté de vous ! ». Je souris à l’homme du coin avant de venir poser le verre à cette femme mystérieuse. Je reste planter devant elle, la dévisageant un moment, posant à nouveau mes mains à plat sur le bar comme pour faire pression sur elle et pour vérifier surtout qu’elle ne dise rien sur le fait que le verre est offert par elle quand je vois derrière elle une table qui m’appelle. Je soupire agacé avant de rejoindre la table. J’exécute mon service sans trop attendre et quand cela est fait, je reviens derrière mon comptoir en m’accoudant cette fois ci-dessus, toujours face à la demoiselle.

-Tu ne te sens pas gêner ? Il y a assez de gens ici qui auraient certainement eu le plaisir de t’offrir des verres non ?

Je me redresse avant de faire le tour du comptoir pour me retrouver à côté d’elle, m’installant sur un tabouret en me rapprochant d’elle.

-Rend les lui aussi délicatement que tu le lui as pris pour qu’il ne remarque rien. Si tu n’as pas d’argent, je veux bien t’offrir quelque verre, mais essaye au moins d’aguicher un peu dans la salle pour ne pas me ruiner… Ok ?

Je fronce les sourcils en la persan de mon regard avant de me lever pour retourner derrière mon bar, fixant les moindres fait et geste de cette fille pour être sûre qu’elle remet bien l’argent ou il était.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 84
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 20
Localisation : Sous ta couette.
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Aria Mizako
Classe A-2
Mer 25 Nov - 6:06
Le barman arrive enfin devant moi pour prendre ma commande. Pourquoi me regarde-t-il d’une drôle de façon ?

-Vous prendrez quoi ?

Ah oui, je viens de comprendre. Il aurait vu le petit vol d’un peu plus tôt. Tsss, au lieu de m’observer, il aurait pu se dépêcher à prendre les commandes. Combien de personne attendaient leur verre ?

-Une vodka redbull s’il vous plait.

Oui je fais la meuf polie, mieux vaut ne pas faire la conne.  Cette espèce de tas de muscles pourrait me dénoncer à mon voisin et ça, il n’en est pas question. Légèrement agacée de m’être faite baisée, au sens figuré je précise, le brun sert en premier le mec bourré près de moi en lui sortant.

-C’est offert par la charmante demoiselle à côté de vous !

WHAT ?! MAIS C’EST QUOI CETTE FUCKING BLAGUE ?! Un sourcil se fronce. Il y a des putains de baffes qui se perdent OMG. Calme-toi Aria, ne te bagarre pas, ou en tout cas pas ici.  Il revient se mettre face à moi, les mains posées sur le comptoir, son regard fusillant le mien pour me déstabiliser ou me faire regretter petit vol. Mais mec, t’as cru quoi là exactement ? Je m’en bats les couilles d’avoir volé son fric ! S’il ne voulait pas perdre ses sous, il aurait dû surveiller plus intelligemment son porte-monnaie au lieu de se bourrer la gueule ! A peine commencé à me tuer du regard, que le voilà reparti. Je lâche un soupir ne sentant plus son regard pesant sur moi. Bon débarra. Eh bien non, ferme ta gueule Aria puisqu’il revient encore une fois affronter mes deux yeux bleus. Putain mais lâche moi mec.

-Tu ne te sens pas gêner ? Il y a assez de gens ici qui auraient certainement eu le plaisir de t’offrir des verres non ?

Je ne dis rien, je reste juste blasée de sa réplique. Moi qui étais venu passé du bon temps, bah c’est complétement raté. Je pensais que monsieur allait se décider à me foutre la paix mais non, au lieu de ça il vient s’assoir à côté de moi. Et c’est reparti pour un tour…

-Rend les lui aussi délicatement que tu le lui as pris pour qu’il ne remarque rien. Si tu n’as pas d’argent, je veux bien t’offrir quelque verre, mais essaye au moins d’aguicher un peu dans la salle pour ne pas me ruiner… Ok ?

Tu m’as prise pour une clocharde ou quoi mec ?! Chut chut chut pas de connerie Aria. Essayant de sourire, ce qui n’est pas vraiment très concluant, je réponds calmement.

-Bien sûr.

Et il repart derrière son joli petit comptoir. ENCULÉ ! Je regarde le type, dont la tête devait bien tournée, avant de lancer tout en mettant le billet 20 devant son nez.

-Je paye votre verre du coup, garde la monnaie.

Pfff, garde ta monnaie surtout puisque c’est ton billet sale ivrogne. Il me regarde avec un sourire niai, sans vouloir enlever ses yeux de ma silhouette. Euh…là ça va pas le faire.

-Si tu tiens à tes yeux, garde les posés sur ton verre. Pigé ?

Apparemment oui puisqu’il retourne à la picole. Quel pauv’ type. Mes yeux se reportent alors sur le barman qui m’observe du coin de l’œil, il va JAMAIS me lâcher putain ! Bon bah on va régler ça alors. Je finis mon verre cul sec, je l’appelle, puis une fois qu’il arrive devant, je prends enfin la parole d’un ton très calme et avec le sourire, alors que dans ma tête c’était bien l’inverse.

-Qu’est-ce que tu me veux ? Ton regard commence à m’insupporter à un point, tu ne peux même pas imaginer.

Je fais une légère pause avant de reprendre sur le même ton.

-Et puis, j’aimerai bien un autre verre puisque c’est si gentiment offert par la maison.

Cette fois c’était à mon tour de le fusiller du regard. Fallait pas venir jouer au flic saleté de tas de muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mer 25 Nov - 10:29
Bon, elle a pas l’air très contente que je l’ai grillé et surtout du fait que je l’oblige à rendre l’argent, mais elle a l’air de bien vouloir le faire, ce qui me rend assez content de moi. Dès que ‘homme tourne la tête, elle pose le billet et lui disant même de garder la monnaie sur le verre qu’elle offrait. L’homme à l’air plutôt content de sa générosité, mais son regard envers elle ne me parait pas très correct. Au moment où j’allais intervenir, madame fait bien comprendre au gars qu’il doit arrêter. Eh bien, elle a du caractère ! Tellement de caractère que l’homme ne bronche pas et pose son regard aussitôt sur son verre qu’il sirote à nouveau. Je souris en coin avant de me remettre au travail quand finalement je vois la femme m’appeler. Elle me veut quoi encore ? J’y retourne en soupirant un peu et m’arrête devant elle quand elle me demande ce que je lui veux ? Elle rigole là ? Elle m’appelle et c’est moi qui l’insupporte ? Ah voilà ! Elle veut le fameux verre offert par la maison ! Elle va bien voir sur qui elle est tombée !

Je hoche la tête en lui faisant un sourire moqueur avant d’aller attraper un verre que je rempli d’eau avant de venir le poser gentiment devant elle pour enfin repartir continuer mon travail. Elle a voulu un verre offert par la maison, le voilà, complètement gratuit ! Ramassant les vidanges sur le comptoir, l’homme a ses côtés se lève et s’en va en me faisant signe, laissant même l’argent sur le comptoir. Je le salue rapidement en lui souhaitant bon retour et bonne soirée avant de revenir près d’elle, faisant glisser ma main sur le bar pour ramener le billet vers elle.

-Bah voilà, si l’eau ne te convient pas, tu as de l’argent à présent pour consommer et gagner dans les règles !

Je termine à peine ma phrase qu’un « Barman ! » se fait entendre dans la salle. Je regarde alors quand je finis par voir un signe de quelqu’un a une table. Je m’y rend immédiatement pour prendre commande, puis retourne derrière mon bar pour m’exécuter à la préparation, préparant un verre de plus, hors de la commande. Mon plateau garni, je le porte, passant devant la blonde ou je dépose une vodka rouge redbull en lui souriant en coin avant d’aller servir la table. Revenant, plateau sous le bras, je m’arrête près d’elle pour lui dire d’un ton calme.

-J’espère que le verre offert te convient, je t’ai dit après tout que je le ferais, donc je tiens mes paroles…

Malgré mon regard froid, je lui lance un clin d’œil avant de retourner en salle, faire le tour des tables à débarrasser pour pouvoir récupérer quelque verres. L’heure tourne et les filles ne vont pas tarder à faire leur show. Il faut que je sois près à enchainer les bouteilles… Voilà qu’en y repensant, la lumière deviens tamiser et le style de musique change pour faire entrer en scène des danseuses. Je commence la plonge en souriant en voyant les collègues toujours aussi motivées pour chaque show et une fois fini, je viens près de la blonde, verre de bière à la main que je sirote doucement.

-Tu mises sur laquelle ? La petite brune que tu vois au côté de la blonde est terrible si tu veux la voir en action…

Comment dit-on ? Qui aime bien châtie bien ? Ouais, disons surtout que j’ai envie de la taquiner un peu à cause de son caractère bien tremper !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 84
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 20
Localisation : Sous ta couette.
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Aria Mizako
Classe A-2
Jeu 26 Nov - 4:18
Son sourire me déplait, qu’est-ce qu’il a ENCORE derrière la tête celui-là ?! Je regarde ses moindres faits et gestes, au moment où je le vois prendre un verre je me dis qu’il va peut-être cracher dedans qui sait. Bah non, raté, il le remplit avec de l’eau. Mais c’est gros foutage  de gueule OMG ! Il le pose devant moi, comme  si de rien n’était puis repart au travail. Alors toi mon coco, tu me cherches vraiment la merde là. Je grogne des insultes à peine audibles avant de siroter mon verre sans goût. BARMAN A LA CON ! Après quelques minutes écoulées, mon voisin décide de rentrer chez lui. Arrivera-t-il au moins à retrouver sa route ? Ce n’est pas mon problème de toute façon. Par contre, le fait de voir le brun revenir près de moi va devenir un sacré problème. Qu’est-ce qu’il me veut ENCORE ?!

-Bah voilà, si l’eau ne te convient pas, tu as de l’argent à présent pour consommer et gagner dans les règles !

Mes yeux se posent sur le billet face à moi, puis reviennent affronter le regard du brun. S’il attend un « merci », il va l’attendre longtemps. Non mais il me soule ! A quoi bon essayer de me faire la morale sur le fait de voler un billet de 20 si c’est pour me le redonner après ? Où est la logique sans dec’ ! Une table fait signe à mon grand « copain » de venir prendre sa commande. Il ne tarde pas à bouger, la préparer comme il se doit et de passer près de moi, déposant un nouveau mélange, près du précédent, avec les sourire en plus de ça. Arrête avec ce sourire ! Je te promets qu’il va bientôt disparaitre quand je vais te refaire le portrait ! Prenant une gorgé de vodka rouge redbull, je manque de m’étouffer en entendant de nouveau sa voix.

-J’espère que le verre offert te convient, je t’ai dit après tout que je le ferais, donc je tiens mes paroles…

Je le fusille du regard avant d’apercevoir un clin d’œil de sa part. What ? En plus d’être casse-couilles, ce mec est trop chelou. Je lâche un grand soupire avant de prendre mon verre en main et l’écouler doucement. Il ne reste plus qu’un fond mais avant même de le terminer, la lumière de la salle diminue. Il est déjà l’heure du show ? Je regarde de haut en bas les silhouettes des danseuses, le sourire au coin des lèvres, je retourne à mon verre. Aucune d’elle ne rivalise avec ma Ryoko. Ryoko…

-Tu mises sur laquelle ? La petite brune que tu vois au côté de la blonde est terrible si tu veux la voir en action…

J’étais tellement perdue dans mes pensées que je n’ai pas remarqué ce tas de muscles assis à côté de moi. Je fixe la fameuse brune en question avant de répondre à sa précédente réplique.

-Je ne mise sur aucune d’elles, je préfère garder mon argent pour la bibine.
 
Je termine mon fond de verre avant de reprendre.

-Je pensais que t’étais bizarre mais enfaite, t’es juste un pervers.

J’esquisse un petit rire car traiter les gens de pervers alors qu’on est une soi-même n’est pas vraiment crédible. De toute façon il ne me connait pas alors il ne pourra pas me faire de leçon sur cette qualité. Ah, c’est un défaut ? Bah je m’en fous. J’attrape son verre de bière sans aucun scrupule pour le siroter à sa place, ma main libre lui tendant le billet de 20.

-Toi qui semble tellement aimé cette petite brune, donne lui ce pourboire.

Je lui renvois son clin d’œil de tout à l’heure avant de lancer un « pervers », me lever de ma chaise et de partir dehors histoire de fumer une clope. Passant devant de jolies demoiselles, je leur souris gentiment avant de m'adosser sur la façade du bâtiment. La dose de nicotine entre les lèvres, je ne tarde à l'allumer, alternant de légère bouffer de fumée avec une gorgée de bière. La vie est belle les amis, ou elle l'aurait été si ce blondinet, un peu trop alcoolisé, n'était pas venu poser une de ses mains sur mes fesses. Premier réflexe, un coup de boule monumental dans sa gueule. "Légèrement" sonné, j'aurais la paix jusqu'à terminer ma clope au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mar 29 Déc - 6:29
Je Vois bien que je l’agace vu les regards qu’elle me lance et cela me fait bien rire. Quand je lui lance ma question sur les danseuses, elle ne tarde pas à regarder dans leur direction avant de me dire qu’elle préfère garder son argent pour boire, ajoutant par la suite que je suis un pervers ? Je ne peux m’empêcher de rire. Elle me voit donc comme un pervers ? Qui ne l’est pas au fond ? C’est d’un air amusé que je la regarde siroté mon verre de bière en me tendant le fameux billet qu’elle avait eu l’audace de voler un peu plus tôt en me proposant de l’offrir à la brune en pourboire ? Et puis quoi encore ? Les filles gagnent bien plus que moi en une seule soirée ! Je fixe rapidement le billet avant de l’attraper rapidement quand elle me redit que je suis un pervers avant qu’elle ne sorte. Halala ! Elle a vraiment un sale caractère cette nana, mais c’est bien marrant !

Je glisse le billet qu’elle m’a tendu dans ma poche arrière avant de reprendre les commandes qui fusent. Cette fois, ce sont des bouteilles de champagne que l’on me commande pour garder la compagnie des filles à leur table. Je sors rapidement une bonne bouteille du frigidaire que je m’apprête à ouvrir quand un homme entre rapidement, venant immédiatement me trouver complètement paniqué en me signalent un homme assommé devant la boite ? Il n’est pas sérieux j’espère ? Je me dépêche d’aller servir la bouteille à table avant de courir vers l’extérieur ou je remarque directement la blonde qui fume sa cigarette et… Ouais, il y a bien un homme assommé au pied de cette blonde. Je comprends donc vite que c’est de sa faute.

Je fronce un peu les sourcils en la fixant avant de me mettre accroupi à côté de l’homme pour lui mettre de petite claque afin qu’il reprenne ses esprits. Ca va ! Il réagit par des grognements de douleur, mais bon, il ne peut pas rester là non plus… J’inspire profondément avant de me redresser pour regarder la blonde.

-Tu aurais pu y aller mollo vu l’odeur d’alcool qu’il dégage à dix mètres… Tu ne trouves pas ?

Je soupire encore une fois avant de demander à l’homme d’appeler une ambulance pour dégager l’assommé du devant de l’établissement, ce qu’il ne tarde pas à faire, puis je retourne à l’intérieur, allant chercher rapidement le patron ou je lui explique rapidement la situation pour pouvoir retourner derrière le bar pour ne pas faire attendre trop longtemps les consommateurs. Au même moment, la brune a fini son show et vient donc chercher son verre près de moi. J’en profite pour lui demander de prendre place au bar le temps de cinq minutes, ce qu’elle accepte, chance pour moi et j’en profite pour lui donner le billet de vingt en ajoutant « Si tu vois une blonde entrée, c’est elle qui a donné se pourboire pour toi, mais vas-y mollo avec elle, elle assomme violant ! » . Je souris en coin avant de retourner devant pour voir ou en est le gars qui dort à terre et le patron est déjà dessus pour le garder éveiller. Je me prends une clope rapidement avant de dire à Aria.

-En tout cas merci, grâce à toi j’ai une pause clope et… J’ai donné le pourboire à la brune de ta part, tu ne m’en voudra pas de trop j’espère !

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Aujourd'hui à 8:12
Revenir en haut Aller en bas
On trinque ? [PV Ezio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ezio Freza {fin}
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» Ezio Bonvisi, le surveillant qui se prend un plaisir de te faire chier.
» Ezio Auditore Da Firenze
» Ezio Auditore da Firenze ▬ Requiescat in Pace"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Village de Kyrie :: Quartier rouge :: Bar-
Sauter vers: