AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Flood :: Rp's inachevés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un voleur sachant voler est un bon voleur ~PV Junes~





Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 5:20

ft. Junes Joylt

Un voleur sachant voler est un bon voleur
Mike entra dans son bungalow en soupirant. Il avait encore passé une journée complètement pourrie. Il s’était réveillé en retard comme à son habitude et ne se sentait pas l’envie de se dépêcher cette fois. Surtout que c’était un cours qu’il n’aimait pas en première heure. Il arriva avec au moins vingt minutes de retard. Bien sûr, il se fit coller. Il détestait ce prof’, il lui avait répondu. Son heure de colle avait été doublée. Le reste de la journée passa affreusement lentement. Même à l’heure du déjeuner il ne s’était rien passé d’intéressant. Il avait volé quelques sucreries, les mêmes qui lui avait donné Aloys. Il les aimait bien en fin de compte. Il n’avait rien mangé d’autre et c’était endormi en attendant l’après-midi. Une fois les cours terminés il devait faire ses heures de colle. Il s’ennuyait ferme. Il avait finis ses exercices en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et ne savait pas quoi faire ensuite. Il regardait à travers la fenêtre, sans vraiment savoir quoi regarder. Il n’y avait rien à voir. Il était seulement au premier étage, donc n’avait pas une assez bonne vue. Il voyait la cours principale et c’est tout. Il observait les personnes qui y étaient encore tout en dessinant quelque chose. Il abandonna très vite son « œuvre » tellement elle était informe.

Une fois ses heures terminées, le jeune homme ne savait plus quoi faire. Il n’avait aucune envie de se balader ou autre. Il ne voulait voir personne en fait, il voulait juste qu’on le laisse tranquille et dormir. Il se dirigea tranquillement vers son bungalow en  espérant ne trouver personne. Il passa par la cour principale où, pour une fois, il ne vola personne. Il était vraiment de mauvaise humeur faut croire. Il avait faim, il commença à regretter de ne pas avoir mangé convenablement à l’heure du déjeuner. Il alla donc d’abord acheter à manger avant de retrouver son lit. Une fois sa nourriture achetée, il se retrouva devant la porte de sa chambre avec une petite appréhension. Vraiment, il n’avait pas envie de se retrouver avec un de ses camarades seuls à seuls. Il poussa la porte et soupira de soulagement. Il n’y avait personne pour l’instant. Mais pour combien de temps ? Les cours étaient terminés et n’importe qui pouvait venir maintenant. Il remarqua qu’un des garçons avec qui il partageait la chambre n’avait pas correctement rangé ses affaires et on voyait ce qu’il possédait. C’était Junes son nom d’après ses souvenirs. Mike ne faisait pas beaucoup attention aux autres, mais observait pas mal et avait une bonne mémoire. Il se souvint que ce gars était plutôt petit.

~ Grave erreur mon petit. ~

Il se rapprocha tranquillement de ses affaires pour voir se qu’il possédait. Il ne savait pas vraiment quoi prendre dans le lot. Et puis même si il prenait quelque chose, il se ferait vite repérer étant donné qu’ils étaient dans la même chambre. Il s’assit un peu par terre le temps de décider de ce qu’il voulait faire et pour ne pas se fatiguer à rester debout. Il prit le premier objet qui était devant lui et le lança en l’air. Il fit ça pendant plusieurs minutes puis petits à petits il s’endormit. Comment avait-il pu s’endormir là, par terre dans sa chambre avec quelque chose sui n’était pas à lui entre les mains ? C’était un mystère. Il faut croire que cette journée d’ennuie profond l’avait épuisé. Il ne rêva pas, c’était rare que le jeune homme rêve. Et lorsque ça se produisait c’était en général des cauchemars. Une seule fois il avait fait un beau rêve. Il avait rêvé de son frère. S’il ne l’avait pas perdu sa vie aurait été totalement différente. Il était plus gentil que Mike, c’était le petit ange par excellence. Si il était encore là, il n’aurait sûrement pas terminé ici.

La lumière réveilla Mike. Quelqu’un venait d’ouvrir la porte. Il du attendre un petit instant avant de se rappeler où il était et pourquoi il était par terre. Il avait la tête dans les vapes quand il se retourna vers les bruits de pas qui se rapprochaient. Il eu du mal à distinguer qui était devant lui, la lumière l’avait éblouit et  pour l’instant il voyait seulement une grosse tâche noire. Il plissa les yeux, mais n’obtint aucun résultat. Oubliant l’objet qu’il avait dans les mains, il se releva très péniblement. La personne en face de lui était plus petite. Il comprit trop tard que c’était Junes.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 22 Aoû - 11:01
Dormir. C'était la seule idée qui courrait dans la tête de Junes. Cette journée avait été exténuante pour lui. Levé en retard mais avant l'un de ses colocs', Il avait couru pour arriver pile à l'heure. Mais c'était sans compter sur un prof' imbécile qui n'avait pas encore compris qui était Junes. Mademoiselle qu'il l'appela. Il aura mal au dents pendant trois jours. Junes s'était levé et avait fait un grand sourire avant de lui coller une des plus grosses mandales vue dans cette classe.

Quatre heures de colles WOUHOU. Pas grave il allait juste rentrer tard. Et être encore plus de mauvaise humeur. Tout ce qu'il voulait s'était se dégourdir les jambes et sa précipitation à faire les exercices rajouta encore plus de frustration due à l'attente. Et pendant cette attente, il ne put s'empêcher de gueuler *merde* en se rendant compte qu'il avait oublier de ranger correctement ses affaires. La paranoïa s'installa finement dans son esprit. Le faisant angoisser de plus en plus.

Donc à la fin de sa retenue il se précipita vers les bungalows. Il avait couru de toute son âme mais se calma en voyant la fenêtre de la chambre sans lumière. Il avait le souffle lourd et le coeur battant un peu trop vite. Il grimpa donc les escaliers et prit une grande bouffée d'air devant la porte. Il l'ouvrit et alluma la lumière, voyant une masse endormie par terre. C'était Mike, endormi, à coté SES affaires. Et un peu plus d'énervement. Mike s'était relevé et dépassait clairement Junes. Le frustrant encore plus.

Mais il ne devait pas le jeter par la fenêtre tout de suite. Il soupira un grand coup en toisant le jeune homme. Mais tout ce qui sortit de la bouche de Junes fut une petite voix assez féminine.

-Tu n'aurais pas quelque chose pour moi?
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Dim 23 Aoû - 3:52

ft. Junes Joylt

Un voleur sachant voler est un bon voleur
- Tu n'aurais pas quelque chose pour moi ?

Mike reprenait peu à peu ses esprits. La personne qui venait de lui poser cette question avait une voie plutôt aigüe, voir même carrément féminine. Le jeune homme regardait son interlocuteur. Ses yeux le détaillèrent. Il ne reconnaissait pas vraiment la personne qui était en face de lui.  Était-ce un garçon ou une fille ? Cette personne n’avait pas de poitrine, et était dans le bungalow des garçons comme si elle y était à sa place. Cependant elle était petite, avait une voix aigüe, et avait plus de traits féminin que masculins. Mike décida donc que c’était une fille. Et dans ce cas là, que faisait-elle dans ce bungalow ? De plus, elle le regardait comme si il était en train de faire quelque chose de mal alors que c’est elle qui est en tord. Le jeune homme était encore un peu dans les vapes, il ne prit pas la peine de réellement réfléchir sur qui était le plus en tord entre le voleur et la fille qui n’avait rien à faire ici. Il la regarda simplement et prenant un air nonchalant il lui répondit en un minimum de phrases.

- Ici c’est un bungalow de garçon, je ne pense pas qu’il y a des choses à toi.

Il n’avait pas envie de déblatérer pendant des heures avec cette fille, il avait autre chose à faire, il ne savait pas quelle heure il était et il voulait retourner sur son lit et dormir. Et puis il se rendit compte qu’il avait toujours l’objet qu’il avait prit à Junes dans les mains. Il le lança en l’air et le rattrapa comme il l’avait fait avant de s’endormir bêtement. Il l’aimait bien, peut être qu’il le gardera. Son attention se reporta de nouveau sur la petite fille. Elle n’avait pas l’air très sympathique, donc il ne le serait pas non plus. Il n’avait pas envie d’en dire plus de toute façon. Le jeune passa donc simplement à côté d’elle afin de se diriger vers son lit. Il posa l’objet sur sa table de chevet et s’assit sur son lit en poussant un long soupir. Ça lui faisait du bien de ne plus avoir quelque chose de dur sous les fesses. Il ignorait totalement la fille en pensant qu’elle allait partir en se rendant compte qu’elle n’était pas à sa place. Voyant qu’elle ne partait pas, il lui lança sèchement.

- Repars dans ta chambre, tu n’as rien à faire ici.

Peut-être qu’elle comprendrait ainsi. Encore une fois, il se trompa. Elle ne bougeait pas.  Elle restait là, comme si elle attendait toujours une réponse qui lui conviendrait à sa question. Mike ne l’avait pas. Il n’avait rien pour elle. Il ne parlait pas aux filles. Il connaissait seulement Clarisse, mais c’était elle qui l’avait abordé. Pourquoi donc il aurait quelque chose à lui donner ? Il resta là, fixant ses yeux marron qui n’exprimaient pas grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Lun 24 Aoû - 12:43
Junes fixait Mike les yeux plissés. Essayant de l'intimider mais le coloc' ne semblait pas parfaitement réveillé et fit ce qui aurait pu l'envoyer à l'hosto. Il prit Junes pour une fille. Enfin c'est ce que lui même déduisit de la réaction du voleur. Il lui avait froidement demandé de partir car ce n'était pas un lieu pour lui. Et sans insister il se coucha, devant Junes, sans stress, au calme.

Junes bouillait intérieurement et et avait de le lancer à travers la fenêtre. Ou du moins à travers le mur. Il attrapa le matelas sous le jeune homme et le souleva de toute ses forces, le faisant sauter sur le mur d'en face. Junes en sourit de toute ses dents avant de récupérer son anneau sur la table de chevet de Mike. Il se racla la gorge avant de prendre une voix plus masculine et naturelle.

-Je suis ici chez moi du Con.

Puis il s'assit sur son lit en face de celui du voleur. Il se mit l'anneau au majeur et le contempla. Il n'était pas trop sale. Mais le fait que l'autre l'ai prit lui mettait encore plus les nerfs. Il se leva et commença à ranger ses affaires, tournant complètement le dos à Mike.

-La prochaine fois tu passes par la fenêtre......Tiens c'est pas à moi ça

Il sortit un objet de la poche de l'un de ses shorts. Se rasseyant et enlevant sa veste, dévoilant ses épaules musclés, il examina l'objet en le mettant face à la lumière. Il se gratta aussi le menton, ne se souvenant pas d'où il le tenait.

-Où ai-je pris ça?....
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Mar 25 Aoû - 8:53

ft. Junes Joylt

Un voleur sachant voler est un bon voleur
~ Putain ! ~

Il ne l’avait pas vu venir. Mike sentit son corps se soulever. Il fut projeté contre le mur tellement vite qu’il se rendit compte de ce qu’il se passait seulement lorsqu’il sentit la douleur à sa tête. Elle venait de cogner le mur en faisant un bruit sourd. Tout tourna pendant quelques secondes. La douleur s’estompa doucement, il aurait une belle bosse. Il entendit vaguement l’autre dire qu’il était chez lui ou quelque chose de ce style. Voilà au moins une question de résolue, cette personne était en fait un garçon. Et à en juger par sa petite taille, ce devait être Junes. Il avait de la force malgré sa taille. Il avait bien envoyé valser le jeune homme. Mais ce n’était pas la bonne journée pour emmerder Mike. Il était déjà naturellement de mauvaise humeur, mais si en plus un nain venait lui chercher des noises ça n’allait pas le faire. Il se releva, Junes était maintenant dos à lui, il rangeait ses affaires. Mike jeta un regard sur sa table de chevet. Ce qu’il lui avait pris n’y était plus. Dans le fond il s’en fichait. Ce n’était qu’un petit anneau. Le jeune homme remis son matelas en place.

- La prochaine fois tu passes par la fenêtre......Tiens c'est pas à moi ça

Des menaces en plus ? Mike ne put s’empêcher d’afficher un petit rictus. Le nabot qu’il avait en face de lui ne se doutait pas de ce qu’il encourrait. Certes le voleur ne se battait pas souvent. Il n’avait jamais porté le premier coup à quelqu’un. Il avait mieux à faire que de perdre son temps à donner des coups. Cependant lorsqu’on le cherchait comme venait de le faire ce nain, il ne s’arrêterait pas tant qu’il ne sera pas par terre. Le jeune homme se retourna et fixa quelques instants avant de fixer Junes qui parlait seul, l’ignorant complètement. Il le prit par l’épaule et le tourna afin de pouvoir avoir sa tête face à lui et lui mit un coup de poing. Il avait frappé assez fort, il avait mal au poing maintenant. Il se le frotta doucement pour apaiser la douleur.

- Écoute nabot, tu vas te calmer.

Il avait été froid. Ce nain l’avait cherché et maintenant il voulait se défouler. Il prit le sac de Junes et lui lança dans la tête. Il n’allait pas le lâcher, peu importe les conséquences. Il pourra être collé vingt heures, il s’en fichait, il allait l’exploser.

- Tu veux me faire passer par la fenêtre ? Essaie un peu. J’ai hâte de voir ce qu’un nain peut faire.

Il le provoquait volontairement. Il était vraiment motivé pour lui foutre une raclée. Mike avait beau être moins musclé que le petit, il comblait ce manque en étant sûrement plus agile. Il attendit, debout, prêt à riposter au moindre coup que le nabot se relève.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Mer 26 Aoû - 10:53
*BAM*

Alors celle là il l'avait pas vue venir. Mike lui avait mit son poing directement dans la figure. Il toucha la joue du petit voleur qui alla s'écraser un peu plus loin. Il n'avait pas trop mal, juste une sensation de chaleur. C'était plus la surprise du coup qui l'avait choqué. Puis son sac fonça aussi sur lui. D'un geste du bras il le dévia et l'envoya contre la fenêtre, fendant un carreau. Puis il fixa son regard sur l'autre. Il le prenait de haut et ses dires énervèrent encore plus le boxeur.

Il venait juste de le traiter de nain. Non mais c'est la journée là. Et avec un immense sourire au lèvres, Junes accepta le défi de son colocataire. Il avait bien l'intention de le faire voler dehors. Mais ses habitudes de rings le mirent en garde. Son adversaire avait beau être moins musclé que lui, il était plus grand et plus agile. Et la technique pour mettre à terre les grands étaient de les bloquer dans un coin et de mitrailler le ventre.

Sans répondre, Junes attrapa une chaise et la lança à la gauche de Mike, soit il se la prenait, soit il se décalait pour se retrouver dos au mur. Sans attendre, Junes se précipita sur lui, poing levés. Il se baissa encore plus pour avoir la tête au niveau du ventre de Mike, lui montrant le rond de son dos. Le lit de Junes le bloquait à sa droite, et s'il voulait bouger à gauche il ne pourrait pas. Un crochet vint le cueillir aux côtes puis un uppercut au menton. Le "nain" s'était retenu, il était là pour avoir laissé ses poings parler donc il ne devait pas recommencer.

Il se recula pour laisser souffler son adversaire et aussi reprendre son souffle. Un enchaînement comme ça était assez épuisant et vu la journée, il n'allait pas recommencer. Il toisa Mike et se mit à sourire, riant entre ses dents. Si ce dernier s'obstinait à vouloir se battre, il n'allait pas finir indemne. Il l'avait traité de nain ET de fille. Ce qui aurait pu lui coûter plus cher. Mais au fond Junes ne détestait pas Mike, ils ne se parlaient pas souvent mais il n'avait pas l'air méchant dans le fond. Donc, gardant ses mains en garde pour protéger sa tête et ses coudes pour protéger le ventre, il parla à Mike.

-On arrête là? je sais pas si tu résisteras longtemps et j'ai pas envie d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 29 Aoû - 0:31

ft. Junes Joylt

Un voleur sachant voler est un bon voleur
La chaise arrivait sur lui tellement vite qu’il du prendre une décision dans l’urgence. Il l’esquiva d’un mouvement rapide, mais se retrouva finalement dos au mur. La chaise s’explosa dans un bruit sourd ce qui avait distrait le jeune homme le temps d’un instant. Petit problème, Junes se jeta sur le jeune homme et lui envoya un premier coup dans les côtes, puis un second directement dans la mâchoire. Mike le sentit passer. Il aurait du plus s’entrainer à se battre quand il avait le temps au lieu de flâner avec son argent. Maintenant c’était trop tard. Il devait se débrouiller avec ses maigres muscles, contre quelqu’un qui, visiblement, savait très bien se servir des siens. Il était par terre, il avait mal, et ce type l’énervait. Mike avait horreur de se sentir inférieur à quelqu’un. Mais il fallait se rendre à l’évidence, si le combat s’éternisait, c’est lui qui allait perdre. Il devait ruser, trouver un moyen, pour le déstabiliser. Il ne trouvait rien, la seule pensée qui traversait son esprit à ce moment précis était « J’ai mal ! ». Il releva les yeux. Visiblement son adversaire lui laissait le temps de reprendre son souffle. Ou peut être était-il lui-même épuisé. Il n’en savait rien et s’en fichait. Au moins il ne subissait pas des attaques toutes les secondes. Il se releva très péniblement. Ses jambes tremblaient légèrement. Mike se maudissaient d’être aussi faible.

- On arrête là? Je sais pas si tu résisteras longtemps et j'ai pas envie d'aller plus loin.

Il se moquait de lui là ? Ce qu’il disait n’était pas faux, mais ça l’agaçait qu’il le sache. Il disait qu’il n’avait pas envie d’aller plus loin, mais il s’était quand même remit en position au cas où il prenait des coups. Mike avait envie d’aller plus loin. Du moins, son mental en avait envie, son corps lui avait plutôt envie de courir à l’infirmerie. Malheureusement son esprit était plus fort que son corps à ce moment précis. Il ne prit pas la peine de répondre à Junes. Le jeune homme balança tout ce qui lui passa sous la main, oreillers, chaise entière et morceau de chaise. Même un tiroir de table de chevet y passa. Il en profita pour se glisser habillement derrière le petit. Jeter tous ces trucs l’avait complètement épuisé, mais il trouva la force de soulever le nabot et l’envoya valser le plus loin qu’il pu. Avec le peu de force qu’il lui restait, il ne pu l’envoyer que sur le lit le plus proche. C’était fini, du moins pour Mike, il n’en pouvait plus. Il n’aurait pas la force de ne serait-ce, que le frapper à nouveau. Il s’assit une nouvelle fois par terre, au milieu des oreillers et autres objets en bordel. Il respirait bruyamment, il ne savait même pas si il aurait la force de se relever plus tard, mais il n’avait aucune envie de refaire une sieste sur le sol.

- Bon… Écoute petit… Je te propose une trêve…  Franchement j’en peux plus…

C’était un peu juste comme proposition de paix. Junes pouvait tout simplement refuser et le battre tout de suite. Mike n’aurait même pas la force de contrer ses coups. Encore une fois, il maudit sa faiblesse physique. Il s’étala par terre de tout son long et ferma les yeux. Ça tournait un peu autour de lui. Il aimait bien cette sensation. Ça lui rappelait le premier joint qu’il avait fumé. Une belle connerie, ça ne lui avait rien apporté, mais il avait voulu essayer pour ne pas mourir idiot. Il rouvrit les yeux et, sans se redresser, pencha la tête vers la droite afin d’apercevoir une partie de la silhouette du nabot.  Le jeune homme ne voulait vraiment pas que la situation dégénère de nouveau, par conséquent il préféra réellement calmer le jeu.

- Je m’excuse de t’avoir pris pour une fille. Mais c’est vrai que tu es plutôt féminin avec ton petit corps et ta voix aigüe.

Mike n’avait pas conscience que ce qu’il venait de dire et qu’il considérait comme gentil, était en fait plutôt vexant. Les relations sociales n’étaient pas son genre, mais il n’avait jamais cherché à les améliorer au fil du temps non plus. Il espérait tout de même que Junes accepte de faire une trêve et d’arrêter de se battre pour rien.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Dim 30 Aoû - 7:31
Junes fut surpris que Mike essaye encore de se battre, le pauvre n'avait vraiment pas l'air bien. Le jet d'objets le visait mais était assez hasardeux et Junes passa de justesse entre tous  ce qui lui était lancé. Mais Mike l'avait prit de court et l'avait balancé sur le lit le plus proche, le sien. Wouha. Junes était petit mais de là à être assez léger pour se faire jeter comme un ballon. Il resta un temps sur le lit, regardant le plafond la bouche béante. Il se redressa et vit Mike fixer le plafond, il en profita pour se mettre à l'aise. Débardeur et short d'intérieur, laissant paraître ses fines jambes pâles. Seul son buste le faisait paraître homme, et encore lorsqu'il ne mettait pas sa veste. Mike avait vraiment l'air épuisé, il devait avoir faim aussi avec tout cet exercice. Junes prit donc un biscuit en sachet de son tiroir et son calepin pour aller s'asseoir vers Mike. Il était plus grand d'une dizaine de centimètres mais Junes le voyait comme un géant.

- Je m’excuse de t’avoir pris pour une fille. Mais c’est vrai que tu es plutôt féminin avec ton petit corps et ta voix aiguë.

Non mais il allait arrêter. Bon, Junes avait bien compris au fil des jours en coloc' que Mike n'était pas très bavard et qu'il n'était pas non plus doué pour bien parler. Junes se calma donc, posant un coussin sous son popotin et ses jambes au dessus du ventre de Mike sans trop appuyer. Mais pour montrer son mécontentement il fourra le biscuit assez vite dans le bouche de l'épuisé. Il se lécha les doigts où quelques miettes s'étaient posées et commença à griffonner sur sa feuille.

-Et c'est la fille qui est plus endurante que le gars.

Sa voix était toujours un peu aiguë et son visage avait reprit son éternel sourire d'enfant. Cette petite altercation l'avait défoulé de toute cette journée sous pression. Et que faisait-il sur son calepin? il essayait de dessiner Mike sans trop de réussite, il était vraiment nul dans ce domaine. Exaspéré il lança ses feuilles sur son lit tout en restant étendu sur le fatigué. Junes le regarda de ses yeux marrons dans les yeux bleus de son ami de bagarre. Il lui sourit et tapota son index gauche sur le torse du voleur, l'homme avait un accent lorsqu'il parlait et Junes décida de lui parler en anglais, sûrement sa langue natale, mais en gardant sa voix féminine.

-So, where are you from little thief?
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Dim 4 Oct - 21:35

ft. Junes Joylt

Un voleur sachant voler est un bon voleur
Mike faillit bien s’étouffer avec le biscuit. Déjà les jambes de Junes sur son ventre et ensuite il avait mit le biscuit plutôt vite dans la bouche.  Le jeune homme avait été surpris et toussa un peu avant de pouvoir correctement avaler le biscuit. Il tourna la tête vers son camarade qui visiblement avait accepté la trêve ; il s’était mit à griffonner quelque chose sur un morceau de papier. De son point de vue, il ne pouvait pas voir, mais c’était sûr qu’il n’écrivait pas. Il en déduit qu’il devait dessiner quelque chose. Peut être que le petit plus de talent qui lui. Il le regardait ainsi dessiner pendant quelques minutes. Il était toujours épuisé et allongé par terre et c’était le bordel partout dans le bungalow, mais l’autre se comportait comme si tout cela était normal. Il s’était mit à l’aise, en débardeur et en short. Le jeune voleur aurait, lui aussi, bien aimé se changer, mais il ne peut plus maintenant qu’il était coincé sous les jambes de son camarade.

- Et c'est la fille qui est plus endurante que le gars.

Mike ne put s’empêcher de lâcher un petit rire. Il n’aimait vraiment pas qu’on le compare à une fille apparemment. Mais au moins maintenant il souriait. C’était mieux que son visage énervé de tout à l’heure.  Visiblement il devait avoir les mêmes talents de dessinateur que le jeune voleur car, très vite, il se débarrassa de ses feuilles. Mike n’eut pas le temps de voir ce qu’il essayait de dessiner. Il repensa à l’altercation qu’il venait d’avoir. Ça lui faisait bizarre d’être maintenant simplement là, en train de discuter au milieu de tout ce bordel comme si de rien était. C’était la première fois qu’il se battait ici, il n’avait aucune idée des retombées qu’il pourrait y avoir si quelqu’un entrait et voyait tout ça. Ça pourrait aller de la simple heure de colle, voir au rallongement de son séjour ici. Ils devaient peut être ranger ce foutoir avant d’avoir des ennuis en fin de compte. Mais visiblement aucun des deux n’étaient partant pour le faire.

-So, where are you from little thief ?

Il avait du repérer son accent. Il avait pourtant tout fait pour essayer de le faire disparaitre le mieux possible. Mais il n’y était pas parvenu. Il avait vraiment voulu être un passe-partout et ne pas se faire remarquer lorsqu’il avait commencé sa « carrière ».

- I’m from New York. I came to France for business. But police find me. And you ?

Il décida de ne pas lui mentir, il n’en voyait pas l’intérêt. Ils étaient dans le même bateau au final. Il repoussa Junes afin de se relever et enleva sa veste. Un soulagement pour lui, il avait eu horriblement chaud avec toute cette agitation. Il tourna le dos quelques secondes à son camarade pour ramasser un morceau de bois, qui devait être un pied de chaise. Il le balança à travers la pièce sans vraiment de raison précise. Malgré la fatigue, il aurait encore voulu montrer à Junes de quoi il était capable. Il n’aimait pas se faire battre, avoir l’impression que quelqu’un lui était supérieur était clairement chiant. D’habitude c’est lui qui fixait les règles. Il avait l’ascendant sur ses collaborateurs. Mais dans ce lieu il faisait parti des plus gentils et ça l’énervait. Il se retourna vers le petit Junes avec un regard plutôt étrange. Lui-même ne savait pas quoi penser. Pourrait-il vraiment être ami avec un type comme lui ?
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un voleur sachant voler est un bon voleur ~PV Junes~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» Le voleur sachant voler doit savoir voler sans son MIGOUUUUU
» "Le voleur qui ne trouve rien à voler emporte une poignée de sable."
» Stats pour un voleur level 10
» Jud [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Rp's inachevés-
Sauter vers: