AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Avant de commencer :: Ton prochain tu ne martyriseras :: Relations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allcass. Ganja Babe.





Invité
Invité
Sam 15 Aoû - 3:51



Allie Cassiopée Skydink

" Tout parait absurde presque ironique,
vivre d'une manière carrée comme si mourir était la suite logique"

Je me hais, je déteste chaque partie de mon corps, de mon âme. Je joue avec vous, je vous provoque et dès que vous commencer à me manquer de respect, je me fige et je vous envoie mon poing dans la gueule. Je suis une maniaque du contrôle, j'ai ce besoin vitale de tout prévoir à l'avance, d'essayer surtout de me contrôler, de diriger tout mes amis, je n'aime pas l'imprévu. J'ai peur des gens et des conséquences qu'ils peuvent avoir sur moi, alors je fuies tout contact, parfois, je peux me noyer dans l'alcool, mais je préfère me perdre dans le brouillard de la beuh, de l'héro et tout autres stupéfiants qui me fait planer. Je suis irrécupérable, dès que je commence à décrocher, je replonge comme une merde, parce que je ne me trouve pas d'autre but. Et j'en ai marre, qu'on veuille toujours m'aider, laissez-moi, je ne suis pas quelqu'un de bien. Je ne suis qu'une bourge droguée qui couche à droite, à gauche. Je ne vous dirais presque jamais rien sur moi, y a strictement rien à savoir, rien à savoir de plus que ce que vous voyez déjà. Je ne suis qu'une junkie, une fêtarde aux histoires d'une nuit. Je pense que je suis apeurée par ce monde et sa fatalité. De toute façon, je suis déjà morte, morte depuis bien longtemps. Réveillez moi ?

IDENTITE

"Et puis, au pire, on meurt"




Drugs
NOM : Skydink
Prénom : Allie Cassiopée
Age: 19 ans
Nationalité : Franco-anglaise.
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Pan-sexuelle
Groupe : Classe A2
Délits : Possession de drogue, cultivatrice de beuh, dealeuse.
Autre chose ? Musique, prouves que tu existes! Guitare, chant piano tu maîtrises à la perfection.

J'aime m'allonger dans l'herbe fine et contempler les étoiles un spliff au bec. J'aime lire, être au calme, être seule. J'aime m'évader en chantant d'une voix douce et cassée, en jouant de la batterie ou de la guitare. Écouter à fond ces musiques qui me font planer ; le dubstep, le rock, le métal... J'aime faire la fête, boire, fumer, poker des douilles, flirter et m'enfuir le matin au réveil, en n'oubliant pas de déposer un baiser sur la joue de mon partenaire. J'aime jouer, provoquer. On a qu'une vie, autant en profiter. Sinon, j'aime boire une tasse de chocolat liégeois tout les soirs avant de m'endormir, tout en étant recroquevillée dans ma couverture polaire, plongée dans l'obscurité des étoiles. J'aime la tendresse et la brutalité à la fois. J'aime ce qui est original, byebye les stéréotypes. Ah et j'ai la fâcheuse tendance à vendre mon corps contre de  l'attention, de l'affection. Juste histoire de ne pas être seule un instant.


Y'a des millions de trucs que je n'aime pas parcontre, mais, je vais être gentille, je vais faire qu'une petite liste.  Les gens superficielles. Qu'on est pitié de moi. Qu'on veuille m'aider. Qu'on me dise ce qui ne va pas chez moi. Qu'on fasse chier les gens devant moi. Qu'on me réveille brutalement. Qu'on soit raciste, homophobe ou que sais-je. Je n'aime pas les riches non plus, même si j'en suis une. Je n'aime pas le désordre non plus. Et arrêtez s'il vous plaît, de vous affoler pour rien. Anh que c'est stressant. Arrête de pleurer aussi de geindre pour un rien ça me soûle. Ah et aussi. Je me hais. Je me hais du plus profond de moi-même.


Je viens d'une des couches de crésus. Je viens de parent milliardaires, qui se soucis plus de leurs bien-être que du mien. J'ai jamais vraiment existé pour eux. Et putain, ça me rogne. J'ai toujours été choyé matériellement, mais choyé d'affection, ça c'est autre chose par-contre. Alors j'ai tout d'abord commencé par bien travailler à l'école, à essayer d'être la première de la classe. Pas de résultat. Alors j'ai continué mais cette fois-ci en me dégradant, je couchais à tout va, je me droguais, je dealais, j'ai même crée une beuh célèbre, SweetDown.

C'est d'ailleurs Aria qui m'a appris à vivre vraiment, celle qui m'avait kidnapper un jour et on est devenue inséparable et c'est surtout elle qui m'a dit qu'il fallait que je coupe les ponts avec mes sois disant amis junkies qui me détruisait, m'utilisait. Sauf qu'en faisant ça, elle ne se doutait pas que j'allais me faire harceler, tabasser, violer, séquestrer. Non, elle ne savait pas que chaque soir je me scarifiais, que je devenais de plus en plus mince et que je perdais peu à peu gout à la vie. Et je ne lui en veux pas, parce que j'ai toujours fait du faux semblant pour ne jamais l’inquiéter et je ne lui dirais jamais ce que j'ai subis.

Et puis à force de me droguer, de dealer, de cultiver je me suis faite chopée et le seul résulta que j'ai eu, c'est ici. Ils m'ont envoyé dans cet internat, parce que je leur faisais honte, ouais je suis arrivée en décembre. Au bout de quelques mois, genre vers avril, le si peu "d'amis" que je m'étais fait sont partis, certain pour continuer leurs vie, d'autres disparut. Et oui j'avais en quelques sortes trouvé l'amour, enfin deux amours, c'était ambiguë à vrai dire. Seth un élève, Sen un mec qui déchirait les tickets de cinéma. J'ai jamais pu aboutir avec l'une seule de ces relations, parce que ouais, du jour au lendemain, les deux n'étaient plus là et moi je ne savais pas où j'en étais.

ça m'a fait un vide. Un trop grand vide. Je ne sortais plus de ma chambre. Bien évidemment il y avait Aria encore, mais elle se faisait moins présente et je ne voulais pas qu'elle me voit dans cet état. Et j'ai fugué, je ne voulais plus décevoir personne, j'ai erré pendant trois, quatre moi soit chez des  potes, fin ceux avec qui je faisais de la musique, ouais pendant ce temps j'avais crée un album. "Écorchée vive" ou sinon je créchais dans la rue.

Et on a finit par me retrouver et me ramener à l'internat. Ouais, au bout de quatre mois, l'une des plus grandes fugues qu'a connu Kyrie, en même temps je suis une maniaque du contrôle, alors j'ai eu le contrôle pendant quatre mois environs mais j'ai trop fait de délits, genre j'avais recommencé à dealer, à voler, à me prostituer même et enfin par faire une tentative de suicide, ratée bien évidemment et c'est à cause d'elle qu'on m'a ramener ici.

Voilà, ma petite vie. Rien de bien intéressant, vous me direz. Mais, je ne suis pas intéressante.


Recherche


Mon coeur, mon amour ?!: Je t'aime moi non plus, c'est ça votre relation aussi passionnante qu'ardente. C'est dès coup à vous briser les ailes, mais peu importe vous vous aimez autant que vous vous haïssiez. Relation complexe hein ? Et oui, mais vous le vivez bien.

Les fleurs: Elle t'aime un peu, beaucoup, et ça s’arrête là. T'es l'un des rares amis d'Allie, ouais, vu qu'elle est pas trop sociable, tu l'as un peu poussé à communiquer et depuis bah, elle t'apprécie bien.

Protégés: Alors, toi je ne sais pourquoi pas mais t'as tapé dans l'œil d'Allie. Elle veut te protéger même si elle te prouve le contraire, même si elle est toujours là à te dire de te casser, parce que t'es trop collant. Mais bon, c'est Allie. Qui aime bien châtie bien. Fin bref, elle te protège mais tu ne le sais même pas. Elle fait ça dans l'ombre comme Zoro.

Protecteurs: Vous êtes un peu les anges gardiens d'Allie même si elle n'aime pas ça. Même si, elle hait ça, mais vous êtes là, à la protéger, à être toujours là pour elle. Même si elle vous renvoie chier sans arrêt. Un peu comme l'amitié vache.

Les étoiles: Ensemble vous contempler les étoiles; des débats, des discussions sont omniprésentes et pourtant parfois, c'est un silence apaisant qui s'installe entre vous, comme si vous lisiez dans vos pensées.

Les roses: Vous êtes les plaisirs charnels de la demoiselle. Vous vous retrouvez souvent au lit, et je crois que ça s'arrête là, enfin je crois.

Corpse²: Vous formez un groupe de musique, vous êtes pour la plupart des junkies, vous êtes cools. Bref, elle vous aime bien, même si elle délaisse son groupe.
Fantasmique: Toi, tu fantasmes, sur elle, t'es lourd à lui envoyer des sms pour la connaitre un peu plus, pour essayer d'atteindre son cœur, mais bon c'est que dans un sens, dommage.

Crépage de chignon: Tu veux sa proie ou encore tu veux toujours être au dessus d'elle ? Rivalité en vue et dégâts assurés.

Voyeur: Elle sait même pas qui t'es, mais toi tu sais tout d'elle, tu sais ses pires secrets. Et tu l'as fait chanter avec, tu joues avec elle. Et elle te traque, le jour où elle te trouvera, t'es un homme mort. Ça c'est certain. Tu ruines sa vie, elle va ruiner la tienne.

Les pensées noires: Incompatibilité. Ouais, vous êtes incompatible, vous ne pouvez pas vous voir, vous vous envoyer chier à longueur de journée, vous vous prenez tout le temps la tête, Bref vous vous aimez pas, et vous le faites savoir. Coup poings et coup de putes à provision.

Les oubliés: Vous êtes ses ex. Nombreux vous êtes d'ailleurs, enfin, ça ne durait pas vraiment longtemps et c'était pas vraiment une relation percutante. Mais vous vous aimiez, un peu comme des amourette d'été beaucoup trop passionnel pour durée.

Troll: Je ne sais pas pourquoi, mais elle peut pas te voir, surement un cm de trop de talon aiguille, ou des cheveux en toc. Mais bref, elle se joue de toi, elle te fait chier sans cesse en te provoquant. Mais ça va, c'est drôle, enfin pour elle.



Codage fait par Corpse²
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 15 Aoû - 3:52

Relationship

"A peine y fut-elle, qu'elle se transforma et devint une merveilleuse demoiselle;
la carotte était une carrosse, et les six petites souris de magnifiques chevaux."



Aria Mizako Aria c'est ton kidnappeur quand t'avais 16 ans. Bizarrement, c'est devenu ton amie. Ta meilleure amie. Elle t'a fait ouvrir les yeux sur les gens qui t'entouraient. Elle a essayé de te sortir de la drogue. Sans succès bien évidemment. Mais n'empêche elle est là. Elle t'épaule. Elle te fait rire. Elle te fait vivre en une phrase. C'est un petit bijou à protéger. À chérir. Mais putain. Tu fais rien pour la garder. Tu lui mens en disant que t'as stoppé la drogue. Et ça fait des cris, des pleurs et des réconciliations. Et t'as fugué pendant 4 mois, sans lui laisser un mot rien. A part, une lettre lorsque tu as fait ta tentative de suicide ratée, qui t'as ramené ici. Juste une question. Ne va-t-elle pas en avoir marre de tes promesses en l'air, de ton comportement et mettre à terme à votre relation particulière ? Retrouvaille ;




Prénom Nom Doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem

Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 15 Aoû - 3:52

Relationship

"Messieurs, ne croyez pas aux larmes. Vous seriez obligés de croire aux femmes."


Prénom Nom Doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem


Prénom Nom Doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem

Prénom Nom Doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 15 Aoû - 3:52


CORPSE²


Décembre, cycle 1

Ϟ T'es arrivée en décembre, cloîtrée dans cet internat à ne pas savoir quoi faire. La tristesse et la haine t'accablant, de transperçant de toute part. Et puis, pour t'évader, pour sortir toute cette douleur, cette rage en toi ; tu sors, sors et encore sors. T'as rencontré des junkies, comme toi Allie. Et c'était redevenu la même rengaine. Drogue, baise et musique. Mais sauf que cette fois, t'as décidé de construire quelques choses de grand. T'avais pour l'une des premières fois un projet Allie. Ton groupe : "Corpse²". Et les mois défilent, tu te fais des amours en particuliers, les amis ? Non, t'en as déjà une. Ouais, les amours c'était Seth, un ancien élève qui est parti en avril. Et Sen, qui n'a plus donné de nouvelles en avril aussi. Bref, c'était vraiment un mois de merde. Et tellement de merde que t'es partie Allie, ouais t'as fugué. T'as erré dans la rue, chez tes potes de musiques où tu travaillais vos disques. C'était ouf, mais la souffrance t'accablait de plus en plus chaque jour. Alors t'as fini par faire une TS. Et de là on t'a retrouvé, pour te ramener à l'internat. Ouais, et maintenant on est en Août. Ouais, quatre mois de fugue environs. Si t'as pensé à Aria, mais tu pensais que c'était le mieux à faire. Ouais, t'as été égoïste. Mais te revoilà maintenant. Ouais, génial. Du coup, tu continues ton groupe de musique qui se fait de plus en plus connaître, obligée de faire des fugues le soir pour participer au concert. C'est la galère mais bon, tu contrôles encore plus tout qu'au par avant. Ouais, t'avais pas prévu que Seth et Sen disparaissent comme ça, et ça tu ne te le pardonnera jamais, comment as-tu pu être aussi bête Allie ? Dieu seul le sait, mais encore faudrait-il que tu crois en ce dernier.

Ϟ Tu voulais franchement la paix. Ouais, c'est pour ça, que tu t'es réfugiée à la bibliothèque, tu cherchais un livre sur la psychologie. T'avais fini celui que t'avais emprunté. Et tu tombes sur la petite Cyber terroriste. Seren Li. La gosse capricieuse et tactile mais vachement intelligente. Elle était allongée sur le sol, en mode étoile de mer qui te barrait la route. Elle se décala par la suite, gênée, et vous avez commencé à parler. Fin du moins, parler est un grand mot, tu l'as mis en garde sur son comportement qui pouvait être vachement influençable pour des personnes. Et le pire, c'est qu'elle a le culot d'écraser ton joint en te demandant pourquoi tu fais ça. Tu esquives sa question, en lui disant qu'elle avait raison. Ouais, fin bref, elle a quelque chose qui t'intrigue, comme toi tu l'intrigues. Bizarre hein ?


Septembre, cycle 1

Ϟ ça va bientôt faire 5 mois que tu ne l'as pas vu. Ouais, t'es partie et tu ne l'as pas prévenu. 1 mois que t'attends avant d'aller la voir. Tu ne sais même pas, si elle sait que t'es revenue. Tout ce que tu sais, c'est qu'elle dors mal, par ta faute... Alors, voici les retrouvailles, comment vont-elles se passer ?

Codage fait par Corpse²
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 15 Aoû - 3:53
C'est à vous, je ne mord pas, je vous rassure !
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Allcass. Ganja Babe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ❝ EVENT n°2 ! Coachella babe
» i'm creeping in your heart babe (caleb)
» One Piece 573
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» cappie ♦ runaway babe 'cause i'm like a rolling stone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer :: Ton prochain tu ne martyriseras :: Relations-
Sauter vers: