AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Village de Kyrie :: Centre-ville :: Grande surface Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C’est quoi ce bordel ? [PV Aloys]

avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Dim 9 Aoû - 0:05
J’ai bien envie d’aller faire le tour des boutiques aujourd’hui afin de trouver quelque vêtement léger vu la chaleur qu’il fait dehors. Puis, une nouvelle garde-robe ne serait pas de refus ! C’est habillé simplement que je décide d’aller en ville tranquillement. Sur le chemin, je regarde un peu toute les boutiques par la vitrine, mais je ne me décide pas pour autant de rentrer faire le tour à l’intérieur. Ça ne m’attire pas je dois avouer. Sauf… Tient ! Ce magasin-là à l’air d’être bien. Il est assez grand avec un vigile près des détecteurs. Je n’imagine même pas les prix…

Premier rayon, je vois quelque truc sympa et par curiosité, je regarde l’étiquette. Les prix passent encore, ça entre dans mon budget ! J’attrape quelque vêtements qui me plaisent pendant ma balade entre les rayons. Je ne prends que des tee-shirt, boxers et conneries du genre avant de filer à la caisse pour payer les articles. Les affaires misent dans un sac, je me dirige vers la sortie, mais voilà que l’alarme sonne au moment où je passe. Sérieux ? Le vigile réagit aussitôt, posant sa main sur mon torse pour me faire reculer. Je soupire en reculant, mais je fusille sa main du regard. Il finit par la retirer, me demandant de me mettre sur le côté afin de regarder mon sac, ticket dedans.

-Est-ce que j’ai une tête de voleur?

Il reste ne me répond pas et me dit simplement de passer l’alarme sans mon sac. Je le fais et ça sonne à nouveau. Mais merde ! Elle déconne cette machine ! Il me fait signe de revenir près de lui, me demandant d’écarter les bras pour me fouiller au corps. Je grogne un peu, mais je le fais pour être tranquille au plus vite. Il ne trouve rien, ce que je sais déjà t me demande de passer à nouveau. Ça sonne encore !!! Putain je vais éclater la machine ! Je retourne devant le vigile et il me demande de…

-Putain t’es sérieux mec ? Me déshabiller ici ?

Il a vraiment l’air sérieux en plus… Bon, je n’ai pas le choix, parce que là, ce n’est pas mon sac qui gêne, mais moi ! Je retire mes vêtements et les gens se tournent pour me regarder. Génial… Mais je ne m’arrête pas pour autant et je continue de me déshabiller, ne gardant que mon boxer et mes chaussettes ; il me fait signe de passer à nouveau, ce que je fais et l’alarme sonne à nouveau. Je me retourne blaser, énerver et lui dit d’un ton des plus sec.

-Tu veux peut-être foutre ton doigt dans mon cul pour être sûr que j’y ai rien glisser !

Là s’en est trop ! Je suis en sous vêtement dans un magasin, tout le monde me regarde et le vigile n’a pas l’air de vouloir me lâcher !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/08/2015

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe B-3/Admin
Voir le profil de l'utilisateur



Aloys T. Lloyd
Classe B-3/Admin
Dim 9 Aoû - 9:11


"I tried to be normal once, and it was boring !" Juuzou Suzuya

Quelle belle journée ? Oui, on peut dire ça comme ça. Il ne fait pas si mauvais que ça et notre cher Aloys lui comptait bien profiter de cette journée au douce température pour aller se promener. Douce température, c'était un peu petit pour décrire la chaleur accablante qui était survenue ces derniers jours, c'est d'ailleurs pour cette raison que les lieux publics n'étaient pas non plus bondés de monde. Notre jeune Aloys sortit donc prendre l'air, il marchait sans vraiment avoir de destination précise, il ne connaissait pas non plus vraiment les lieux non plus. Après tout, sur une île on ne peut pas se perdre, n'est-ce pas ? C'est ce qu'il croyait en tout cas. Les mains dans les poches, avec un air en tête, il avançait innocemment en fredonnant. Il affichait cet air émerveiller qu'on retrouve souvent sur les enfants, Aloys était un grand enfant. Avec de sérieux troubles mais en apparence il paraissait toujours, aussi enfantin.

Les pas du jeune homme l'emmenèrent dans un centre commercial. Il faisait bien plus frais et il y avait pleins de chose à voir, et pleins de bêtises à faire. Les yeux grands ouvert il regardait autour de lui, l'observation était quelque chose qu'il aimait. Très peu de temps après son arrivé le jeune Aloys se retrouvait avec un paquet de sucrerie dans les mains. Comment l'avait-il obtenu ? Très bonne question car lui-même serait incapable de vous le dire. Il dégustait ainsi ses sucreries, en continuant sa promenade. Il entrait et sortait des magasins comme il le souhaitait. Habituellement ce genre de situation l'aurait angoissé sans sa jumelle, mais aujourd'hui il était serein. Il avait dû faire de gros effort depuis son arrivée, évoluer sans sa sœur n'est pas quelque chose de facile, surtout pour lui, mais il y parvenait petit à petit.

Soudain des bip de portique interpella le jeune homme. Il se tourna et pour une fois ce n'était pas de sa faute. Tout en restant sur place Aloys mangeait ses sucrerie, il est fort possible qu'il se croyait au cinéma. La scène était intéressante, d'autant plus que l'homme interpellé n'était pas si vilain que ça. Aloys s'avança un peu plus, pour se rincer l'oeil c'est vrai mais il n'y avait rien de mal sain ou de méchant tout simplement. Un homme regarde toujours une jolie fille dans la rue, alors pourquoi pas lui ? La comparaison n'est pas terrible, mais vous avez comprit l'idée. Les yeux du jeune homme balayèrent le corps de l'homme pour le détaillé, surtout qu'il se faisait déshabiller par le vigile. Tout ça avait l'air de tournée un peu en eau de boudin, mais cet air un peu énervé sur le visage du présumé voleur était parfaite, et cela plaisait à Aloys. Seulement, il ressentit un peu de jalousie. Les idées, saugrenues, traversèrent sont esprit rapidement et en quelque seconde il se retrouva au côté du vigile . Il affichait un grand sourire niait, le soleil qui avait rosi ses joues, lui donnait un air de jeune amoureux.

«  Qu'est ce que vous êtes entrain de faire à mon fiancé ? Je ne vous permets pas de le déshabiller c'est propriété privé ! »

Le jeune homme ramassa les affaires ainsi que le sac de vêtement que le beau brun avait acheté. Aloys c'était sûrement mit dans la galère avec cet acte mais vu l'étonnement sur le visage du vigile il avait été  convainquant. C'est vrai que l'homosexualité n'était pas ce qui sautait aux yeux venant du prétendu fiancé mais ça avait l'air crédible. Il fronça les sourcils pour avoir l'air offusquer par une telle situation, et le rôle de la compagne en colère lui allait plutôt bien.

« Vous allez mettre votre doigt nul pars ! Nan mais oh!Je vais vous mettre mon poing là bas aussi vous allez moins faire le malin avec vos gros bras ! »

Aloys s'amusait de voir la réaction du vigile, il tendit les vêtement  à son fiancé et remontant même les manches de sa chemise se mettant devant le vigile. Vu sa taille et sa dégaine, il avait l'air totalement ridicule mais il n'en démordait pas, il voulait se mettre dans les embrouilles il faut croire mais surtout essayer de gagner des petits points aux yeux du beau brun. Tout est bon à essayer et puis niveau approche le jeune homme n'avait pas beaucoup d'expérience. Qui ne tente rien n'a rien !


© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Lun 10 Aoû - 6:00
Un mec débarque, se plaçant devant le vigile. Je ne sais pas trop ce qu’il veut, mais… Son fiancé ? C’est de moi qu’il parler ? Je fronce les sourcils en serrant ma mâchoire quand je comprends bien que c’est de moi qu’il parle ! D’où je suis sa propriété ? Je le regarde ramasser mes affaires à terre, fixant le vigile qui a l’air d’être étonné ? Attend, il croit vraiment ce gars ? Voilà qu’il lui réponds pour mon cul… Il était là depuis combien de temps ? Je le regarde me tendre mes affaires que je ne tarde pas à récupérer quand je le vois finalement retrousser ses manches en venant affronter le vigile ? Il lui manque une case ! Je me rhabille doucement, refermant mon pantalon avant de souffler au vigile.

-Vous ne savez pas dans quel merde vous êtes…

Je le lui dis parce que j’aimerais pas être à sa place, me faisant agresser par une folle furieuse comme ce petit gars ! Jamais de la vie ! Je termine tranquillement de m’habiller quand une femme passe et sonne également. Je regarde alors le vigile, montrant la femme du doigt en faisant une tête ridicule.

-Vous allez aussi la foutre en sous-vêtement ? si c’est le cas dite le moi que je reste pour voir ça !

Je regarde vers la femme en lui faisant un large sourire quand je regarde à nouveau le vigile qui n’a pas l’air très content de ma réflexion et il ne tarde pas à me foutre dehors du magasin en compagnie du petit gars et mon sac. Eh bien ! heureusement qu’il m’a rendu mon sac… j’ai quand même payer tout ça ! Je regarde le mec du coin de l’œil avant de tourner les talons, basculant mon sac par-dessus mon épaule pour m’en aller loin de lui sans même lui dire merci. Après tout, je lui ai rien demander que je sache ! Il ne pas tout de même pas s’attendre à ce que je fasse la fofolle en le remerciant ? non merci ! C’est vraiment pas mon genre…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 03/08/2015

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe B-3/Admin
Voir le profil de l'utilisateur



Aloys T. Lloyd
Classe B-3/Admin
Mer 12 Aoû - 1:13


I tried to be normal once, and it was boring ! Juuzou Suzuya

«  Pardon ? Mon pseudo fiancé qui veut regarder une femme à moitié nue ? Mais on vient de perdre toute crédibilité là ! »Voici les pensées de notre cher Aloys au moment au l'homme voulait regarder la femme se faire déshabiller.  Les paroles du beau brun n'avait pas parût très intelligente, mais bon l'instinct de l'homme sera toujours ce qu'il est. Aloys ne le lâchait Il sortit avec lui du magasin en reprenant son paquet de sucrerie et les dégustant sans vraiment dire grand chose. Si il avait été son copain il n'aurait pas hésité à lui en mettre une derrière les oreilles histoire de lui remettre les idées en place. Seulement chez Aloys le moment où il devrait agir et le moment où il le fait vraiment il y a quelque peu un certain décalage c'est alors que sa main se leva et il mit une tape sur l'arrière de la tête du pseudo fiancé. Le jeune homme regarda sa main, bien qu'il n'y avait pas mit la force le geste était là. Il eu un regard choqué de ce qu'il venait de faire et s'apprêta à se faire mettre une racler pour ce qu'il venait de faire, dans un lieu public il devrait pouvoir être un peu plus en sécurité, non ?

« Tu as fais ton gros pervers avec la fille ! Tu veux que je te fasse pareil pour voir ?! »

Les mains sur les hanches, Aloys regardait l'homme dans les yeux. Ses fins sourcils étaient un peu renfrognés. Le paquet de bonbons quasiment vide, lui tentait de survivre dans la main plié du jeune homme. Il n'allait sûrement pas laisser son fiancé le temps d'en placer une, surtout que ce petit jeu de copain jaloux amusait énormément Aloys.

« Tu voudrais que les gens te regarde comme un vulgaire bout de viande ? Prêt à te mettre la main au paquet pour tâter la marchandise ?! Je suis pas sûr que ça te plaise vraiment ! »

Les mots d'Aloys furent assez vite accompagné d'un geste. Sans perdre de temps Aloys se retrouvait avec la main sur les fesses du pseudo fiancé. Un geste qu'il aurait pu regretter ? Nooon ! Les fesses qu'il avait sous la main étaient bien trop parfaite pour lui. Il eut un sourire niait et rougit même tellement ce toucher lui plaisait. Un peu plus et tout son corps aurait pu être prêt pour la punition, une bonne punition. Le jeune homme ne se gêna pas plus pour bien tâter ses fesses, si il s'en prenait une il pourrait toujours SOS femme battue ; ou trouver une autre excuse pour attirer l'attention des autres et mettre son partenaire dans l'embarras, si ce dernier connaissait ce sentiment. Aloys en lâcha son paquet de bonbon pour encore plus apprécier ce toucher, autant se faire plaisir .

«  Mais c'est qu'elles sont super tes fesses ! »

La deuxième main du jeune homme se posa elle aussi. Les gens autour d'eux se retournèrent ou les regardaient du coin de l'oeil, il y avait aussi des petits chuchotement pour accompagner tous ça mais rien ne pourrait perturbé la séance de plotage que Aloys venait de s'offrir sans aucune permission.
© By Halloween sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 27

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Barman
Mer 12 Aoû - 5:50
Il va me suivre longtemps ce nain ? De quoi il se mêle déjà !? C’est pas vraiment sur la femme que j’en avais, mais sur ce vigile à la con… C’est vrai que j’ai dû y aller fort quand même. Merde ! Je ne vais pas commencer à m’en vouloir alors que j’ai eu ce que je voulais, partir de là ! Je regarde le mec en m’arrêtant de marcher et soupirant quand je vois son allure de terreur des bac à sable. Il croit faire peur comme ça ? Non, mais regarder le… Il fait presque pitié comme ça. Il me parle de quoi là ? que je sache, je n’ai pas touché la femme, je l’ai juste taquiné…

-Ecoute, si ça peut te faire plais………… Je t’en prie ! Mais je n’ai pas touché cette femme, tu l’as bien vu non ?

Oui j’ai eu un moment de silence alors que le gringalet me fou la main au cul… Il ne perd pas de temps lui. Je soupire en lui demandant d’arrêter, blaser par ses réactions de gamin, mais il ne trouve pas mieux que de me poigner la fesse alors que les gens nous regarde. Non mais il est con ou quoi ? Et en plus il ose me dire que j’ai des super fesses ? Je sens que je commence à m’énerver grave là, mais j’essaye de garder contrôle sur moi pour ne pas le choper en plein devant tout le monde. Je grogne alors entre mes dents.

-Tire ta main de mon cul avant que je ne te broie les os !

Il pose ses deux mains maintenant ? Il n’a vraiment aucune gêne ! Je finis donc par faire un pas en avant en tapant du revers de main sur les siennes en lui gueulant dessus de ne plus recommencer. Il me connait d’où lui pour agir comme ça avec moi ? Je me mords le doigt pour éviter de lui foutre mon poing à la figure avant de lui tourner le dos en inspirant encore plus profondément pour me contrôler au maximum…

-Ecoute mec, retourne chez ta mère ok ? Tu n’as pas un mec à tripoter, autre que moi ?

Puis merde, j’ai pas envie de rester plus longtemps avec lui. Je me remets à marcher quand je vois au loin un bar. Une bière ! Il m’en faut une là pour digéré un peu ce que j’ai dû supporter jusqu’à présent. Je marche d’un pas plutôt rapide jusqu’à ce que j’arrive au café quand je vois une place de libre en terrasse ou je ne tarde pas à m’assoir, soupirant d’aise. Vite que je sois servi, j’ai trop soif…
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
C’est quoi ce bordel ? [PV Aloys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
» C'est quoi ce bordel ? ✻ Pégase & Elena
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Village de Kyrie :: Centre-ville :: Grande surface-
Sauter vers: