AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Flood :: Rp's inachevés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la louve s'emmerde... #PV Junes

avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Ven 7 Aoû - 7:45



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



C'était une heure de cours comme les autres, pour la jeune femme. Toute manière, rien de spécial ne pouvait se passer, étant donné qu'elle ne suivait jamais ces cours ridicules. Elle les esquivait, tout simplement, certainement comme un bon nombre d'élève. C'est d'ailleurs par miracle qu'elle avait réussi à se trouver un escalier vide.
Un escalier vide, sérieusement. En plein milieu d'un pensionnat pour délinquants.

Enfin bref, c'était sa chance on va dire. Alors, assise contre le mur sous la rembarre, la jeune femme avait allongé ses longues jambes couvertes d'un short délavé sur le sol. Sa tête renversée en arrière fixait le plafond, cherchant la moindre trace d'un détecteur de fumée, ou d'une caméra. Il ne semblait rien y avoir. Le détecteur devait être assez bas pour que la fumée ne l'atteigne pas. Et puis même si c'était le cas, tant pis. Ca ferait un peu d'ambiance dans ce pensionnat ennuyeux. Enfin, il bougeait néanmoins un peu plus que l'ancien. Tous les élèves ne devaient pas être aussi mignons et gentils qu'eux. Tant mieux pour elle non?

Donc, sans faire attention au reste, elle alluma une cigarette qu'elle coinça entre ses lèvres avant de fermer les yeux. Quand elle entendit des pas venir dans sa direction, sa solution ennuyeuse prit une toute autre tournure. Et sans une once de gentillesse, elle tendit sa jambe assez haut pour percuter ls tibias de l'inconnu qui arrivait. Inconnu qui trébucha avant de se rétamer sur la plateforme plus bas. Amusée, la mafieuse grogna avec un air froid, et un ton sec.

-T'peux pas faire attention gamin?

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Sam 8 Aoû - 11:31
Il était l'heure des cours et ces cours étaient nécessaire à la rééducation des délinquants qui échouaient dans cet institut. Sauf que c'était ennuyant à souhait et que s'il restait encore quelques temps en cours, Junes verrait son cerveau se liquéfier. De ce fait il fit le mur pour se balader dans les couloirs. Bien sûr il fallait éviter de se faire prendre à sécher mais ça n'était pas la plus grande priorité de Junes.

Plus les dalles des couloirs défilaient, plus l'ennui gagnait le cleptomane. Il devait se défouler et il n'y avait rien ou personne pour le faire. De ce fait il prit la cage d'escalier la plus proche et, depuis le troisième étage, courut jusqu'au rez-de-chaussée. Toutefois un léger obstacle lui barra la route. Une jambe. Pas une jambe laissée là juste pour emmerder quelqu'un mais une jambe qui appartenait bel et bien à quelqu'un.

Dans le feu de l'action, juste avant que Junes ne se ramasse la face sur le sol en bas, il aperçu les traits d'une jeune femme aux longs cheveux noirs et il remarqua aussi à se moment là l'odeur du tabac. Mais le sol lui arriva très vite sur le coin du visage. Où il resta un moment étendu.

Il se releva lentement et très énervé. Surtout après la remarque de la jeune femme. C'était bien elle la coupable et pour en rajouter une couche elle le traita de gamin. Quel belle idée que d'embêter Junes, le cogneur.

-Excuse toi de suite grogn...

Junes s'arrêta immédiatement car dans l'action il avait prit une voix de fille, un visage entre la colère et la douleur d'être tombé et il avait pointé la jeune femme avec sa clope. Oui, oui la clope de la jeune femme, qui était dans sa bouche, était maintenant dans la main de Junes. La cleptomanie à encore frappé. Junes regarda sa main et commença à sourire en regardant la jeune d'un air mesquin et en agitant la cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Mar 11 Aoû - 4:18



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



-Excuse toi de suite grogn...

Ca l'avait fait rire. La voix de crécelle faiblarde qui avait jailli de la bouche du garçon. Il était plus petit qu'elle ça se voyait, et arborait une expression colérique très, très, trèèèèèèèèèèèèèès prononcé.
Mais il tendit la main, agitant la cigarette qui il y a de cela quelques secondes se trouvait encore dans sa bouche, en signe de victoire. Ce geste puérile ne lui fit qu'hausser un sourcil, alors qu'elle répliquait à son début d'insulte.

-Ta gueule gamine.

Oui, gamine exactement. En même temps, le garçon n'avait pour le moment pas l'air hyper viril, en plus de ça, il avait une voix de fillette pleurnicharde. Ce qui renforçait encore plus l'envie de l'embêter.
Nullement ennuyée par la perte de son tube de nicotine, Jeni n'en sortit pas un autre pour autant. Il était doué ce voleur, elle ne l'avait même pas vu lui prendre son bien. Alors elle n'allait pas risquer de perdre une autre cigarette, juste pour l'amuser.

-Bon, allez casse toi, pleurnicharde. Tu pollues mon air.

La demoiselle glaciale reporta son attention sur sa jambe qui se repliait légèrement vers elle, avant remettre une mèche encre en place. Son regard si étrange dardait ses prunelles rouge et argent sur la rembarre en face, avant de se détourner une nouvelle fois vers le môme.

-T'es sourd ou quoi? Casse toi, gamine. Tu pourrais te faire mal en retombant.

Un rictus moqueur tira un peu la commissure de ses lèvres vers l'arrière.

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Mer 12 Aoû - 9:54
Après avoir fait preuve d'un grand manque de virilité, Junes voulut se reprendre en main mais la jeune femme ne lui en laissa pas le temps, lui demandant froidement de la fermer. Tout en appelant Junes "gamine". Bien sûr Junes n'était pas du genre à s'énerver pour si peu... en fait si il l'était mais il se retint, voulant laisser passer cela au dessus de sa tête. Ce qui ne l'avait pas empêcher de fermer les poings, quitte à chiffonner la cigarette.

Mais Junes voyait bien que la jeune femme le toisait. Il laissa aussi passer par dessus sa tête l'ordre de la brunette. C'est plutôt elle qui polluait l'air avec sa clope et Junes sentait encore la marque de l'affront sur son front. Il voulait se venger. La frapper? non, un homme ne doit pas frapper les femmes par respect. Il commença donc à monter les marches, lentement.

Il ignora royalement le second ordre de la jeune femme pour s'asseoir face à elle, la regardant droit dans les yeux. Il n'allait pas la laisser s'en tirer sans aucun combat. Il se racla la gorge pour parler plus gravement.

"Et donc tu passe ton temps à emmerder les gens?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Jeu 13 Aoû - 9:13



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



Du coin de l'oeil, la chieuse -oui parce que c'est vraiment ça, hein- le regarda écraser sa défunte cigarette, certainement sous la rage du surnom. Elle eut une rapide pensée pour la paume de sa main qui devait rougir à présent, avant de le voir s'asseoir en face d'elle.

NAN MAIS OH, qu'est-ce qu'il voulait celui là encore? Non, parce que la parlote, ce n'était pas sa tasse de thé, loin de là.

-Et donc tu passe ton temps à emmerder les gens?

P'tain...genre il aurait pas pu se contenter de partir la tête basse ou juste de s'énerver? Parce que là, ça manquait grave d'animation, et ça commençait à un peu lui taper sur le système à vrai dire.
Sa seule réaction pour le faire bouger fut directe, simple, efficace. Quelques centimètres au-dessus du sol, et un gros coup vers la gauche. Et le talon de sa ranger s'écrasait directement entre les côtes de l'inconnu. C'était un bon moyen de lui dire de partir ça.

-T'm'emmerdes gamine.

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Ven 14 Aoû - 5:06
A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'une foudroyante douleur traversa les côtes de Junes. Il s'attendait à à peu prêt tout sauf à un coup de ranger dans les côtes. Il en retomba presque mais se retint pour se tenir les côtes en toussant. L'une d'elles s'était presque fêlée. Il se tut pendant un instant avant de se lever, planter son regard dans les yeux de la jeune femme et d'exprimer son ressentiment, violemment.

-Nan mais tu te prends pour qui grognasse?!

La douleur était aiguë et il avait envie d'une chose, rendre le centuple à la jeune femme. Il s'apprêtait à le faire, il avait lancé son poing vers la jeune femme mais une pensée lui fit changer de décision pour que son poing aille se cogner au dessus de la tête de la jeune femme.

-Tu frappes les gens, tu les fais tomber, plus chieuse que toi c'est rare.

Il se massa la main qu'il venait d'envoyer dans le décors pour s'adosser au mur. Il croisa ses bras et regarda férocement la jeune femme. Elle avait l'air de la fille toujours seule et Junes trouvait sa triste. Mais il étai trop en colère pour vouloir être compatissant. Il fumait intérieurement mais il ne voulait pas créer de conflit. Après tout il était là pour se réhabiliter donc il essaya la politesse.

-Junes.... et toi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Dim 16 Aoû - 7:46



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



-Nan mais tu te prends pour qui grognasse?!

Elle laissa le poing menaçant du plus petit s'écraser au-dessus de sa tête, alors que son visage restait de marbre. Il ne l'impressionnait pas. Mais alors pas. Du. Tout.

-Pour ton maître gamine. Allez couche toi et rampe. Ca m'divertira.

La mafieuse avait bien remarqué que le garçon était sensible à l'appelation. Alors, elle n'allait surement pas la lâcher...

-Tu frappes les gens, tu les fais tomber, plus chieuse que toi c'est rare.
[/color]

Aucune pensée ne vint transparaître sur son visage de marbre, alors que ses deux yeux vairons presque effrayants transperçaient le garçon de part en part. Elle se fichait pas mal de ce qu'il pouvait penser d'elle, c'est certainement pour ça qu'elle n'avait pas écouté la phrase précédente.

-Junes.... et toi?

Il venait de s'adosser au mur. La brune haussa un sourcil. Genre, elle allait lui donner son nom, comme ça, gratos. Alors qu'elle en avait rien à battre de lui. Plus par ennui qu'autre chose, la brune balança son talon dans le genou tendu du garçon avant de grogner.

-J't'ai dit que tu polluais mon air. En plus d'être minuscule, t'as un prénom d'fillette. T'es une vraie tapette finalement.

Diplomatie et gentillesse, bonjour et bienvenue dans la tête d'une mafieuse sanguinaire.

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Lun 24 Aoû - 2:20
A peine lui avait-il demandé son prénom qu'une vive douleur s'éveilla dans son genoux. Lui faisant encore une fois presque perdre l'équilibre. C'était pas possible d'être emmerdant à ce point. Cette manie de kicker les gens, c'était plutôt un tic. Junes s'attrapa le genoux pour le frotter. Il se retenait de sortir toute les insultes du monde. Et il comprit qu'elle essayait de l'énerver encore plus avec ses insultes et en appuyant là où ça faisait mal.

Il se recula donc hors de la protée de ses pieds, donc dans le coin en face d'elle et se massa le genoux. D'abord la chute, puis les côtes puis le genoux et les insultes. Reste zen qu'il se disait. Et si lui polluait son air, elle elle le détruisait. L'odeur de cigarette avait prit tout l'espace de la cage d'escalier.

-Je pollue ptètre ton air mais je te nique pas les poumons.

Il se frotta le nez et scruta encore la silhouette de la jeune femme. Il devait se concentrer sur quelque chose pour pas s'énerver. Il était bien là pour ça lui. S'être énervé sans réfléchir aux actes. Puis il réfléchit à pourquoi elle était là. Vu sa dégaine, elle devait avoir commis un petit délit. Elle n'avait pas la carrure de quelqu'un de vraiment violent.

-Je pense comprendre pourquoi t'es tombé dans ce trou à rat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Ven 28 Aoû - 3:51



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



-Je pollue ptètre ton air mais je te nique pas les poumons.

A présent, la gamine se frottait furieusement le genou, certainement en se retenant de lui balancer toutes les insultes du monde à la figure. C'est vrai qu'en plus de ne pas être franchement diplomate et disposée à la conversation, la mafieuse tapait fort, là où ça faisait mal. En plus de porter des chaussures douloureuses à recevoir dans la figure.

Il s'était reculé hors de portée de ses coups -sage décision dira-t-on-, un air concentré peint sur son visage. Alors lui, de base il devait être assez colérique, du genre à taper un peu tout ce qui bouge. Enfin, il était quand même vachement p'tit. Il ne devait pas être là pour un gros délit lui. Contrairement à elle. Limite risible.

-Je pense comprendre pourquoi t'es tombé dans ce trou à rat.

C'est à cet instant qu'elle s’aperçut qu'elle était observée. Elle n'aimait pas ça, et sa seule réaction fut de hausser un sourcil, avant d'étirer ses lèvres en un rictus ironique. C'était risible vraiment. Nan, gamine, tu ne sais pas pourquoi elle est là. Si tu le savais, tu te serais barré en courant, la queue entre les pattes, chérie.

-J'crois pas, nan.

L'odeur de la cigarette s'accrochait désormais à ses vêtements et à ses mèches encres, alors que le rouleau de nicotine se consumait peu à peu sous les braises rougeoyantes.

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité
Mer 2 Sep - 13:14
L'odeur de cigarette avait empli la cage et les narines de Junes. C'était assez désagréable pour Junes qui avait l'impression que ses poumons brûlaient. Sa drogue c'était le sport, il ne comprendra jamais ce que les gens trouvent de bien dans fumer quelque chose qui vous remplit l'organe le plus précieux avec du charbon. Il mit sa main enveloppée dans sa manche sur son nez et sa bouche pour au moins filtrer l'air. Sa sentait la pomme, bonne odeur. Il toisa la jeune femme, Ah elle ne croit pas qu'il sache pourquoi elle se retrouve ici? Et bien c'est ce qu'on va voir.

-Vu ton look et ton attitude t'as dû fréquenter les mauvaises personnes

Même si son look, n'était pas quelque chose de trop provocant, cela montrait bien son coté bad girl. Son sourire était faussé et Junes le vit. Mais bon il n'allait pas juste lui répondre ça il devait se rattraper sur ses remarques déplacées plus tôt. Il huma une dernière fois sa manche avant de mettre ses mains dans ses poches.

-Je veux bien tolérer que tu me provoque sur ma taille mais mon nom c'est mon, Mademoiselle garce, et ça je ne laisserai pas passer.

Le visage du gamin était devenu plus sérieux et il fixait la jeune femme dans les yeux, essayant de deviner ce qu'elle pensait. Hormis embêter le gamin devant elle bien sûr. Il secoua la tête pour enlever l'odeur de cigarette qui venait de se glisser dans ses narines et remit donc sa manche devant ses voies respiratoires.

-Si tu veux pas me dire ton nom, alors dis moi ta classe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Sam 5 Sep - 7:41



Quand la louve s'emmerde...
ft. Junes.



-Vu ton look et ton attitude t'as dû fréquenter les mauvaises personnes.

C'est surement à partir de ce moment là que Jeni arrêta de l'écouter. Et pour cause, elle sortit son portable de sa poche, commençant à pianoter énergiquement dessus, plus par habitude.
En fait, elle s'enfonça tellement dans ce qu'elle faisait qu'elle en oublia la présence du gamin.
C'est qu'il n'était pas franchement intéressant, et les gens inintéressants, elle les ignorait. Surtout quand ils essayaient de faire les psychologues en tentant de deviner d'où elle venait, ou ce qu'il y avait dans sa tête. Mort de rire. Comme si on pouvait deviner le passé d'une personne et la configuration de sa pensée juste en ayant fait des études de plusieurs années? N'importe quoi.

-...is moi ta classe.

C'est au moment où la jeune femme allait enfoncer ses écouteurs dans ses oreilles qu'elle se souvint de la présence du brun.

-Hum?

Pas très causante à vrai dire. Disons que, la demoiselle était capable de changer d'humeur en cinq secondes chrono', ce qui pouvait être assez...perturbant pour ses interlocuteurs. Entre autre, la lunatique n'aimait pas qu'on la harcèle de question, et si elle n'avait pas donné son nom, ce n'était certainement pas pour cracher sa classe au premier venu. Puis qu'est-ce qu'il en avait à faire?
B-6 voilà. Un bon gros truc qui n'existait pas.
Chiante-calme. Prochain changement de caractère? A découvrir dans quelques instants.

-J'ai envie d'te casser la gueule.

Ca, au moins c'était dit. Pas que l'autre avait l'air faible...'fin si un peu, mais elle l'était sans doute tout autant. Mais même si sa force physique n'équivalait pas celle d'un garçon, la jeune femme avait été entraîné pour faire du mal. Sans tuer. Alors si elle voulait lui en coller une, histoire de lui casser un membre quelconque qui passerait à sa portée, Jeni savait qu'elle était tout à fait capable de le faire.
Une envie comme ça.

La cigarette finissait de consumer sa drogue entre ses doigts, avant qu'elle se décide à la jeter. Quoique. Non finalement, la gamine n'avait pas l'air de vouloir s'en aller, alors au lieu de simplement écraser le tube de nicotine, la mafieuse se dit qu'il fallait mieux encourager son départ.
Elle écrasa sa clope sur la main du garçon.
Voilà qui allait lui remettre les idées en place, et accessoirement lui inscrire un joyeux souvenir d'elle sur la main, à vie. Ah, c'était beau l'amour.

S'étant déplacée rapidement, le gosse n'avait certainement pas eu le temps de se reculer, et Jeni finit de tourner la cigarette pour qu'elle s'écrase totalement, avant de la lâcher dans cette position et de retourner à sa place. Allez, lui se sera son souffre-douleur. Quelle bonne idée!

© nemoe sur epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Si tu m'cherches, tu m'trouveras pas en tout cas

Carte d'identité
Les relations:
Son crime:
Classe A-2
Voir le profil de l'utilisateur



Jeni D. Yumi
Classe A-2
Dim 20 Sep - 7:06
Up?
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quand la louve s'emmerde... #PV Junes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la louve est partie
» Que faire quand on s'emmerde sur LC FRA?
» Quand une lame noire tombe sur la louve... (ou le contraire ?) [PV Amy] [TERMINE]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: Rp's inachevés-
Sauter vers: